Y'A UNE ROUTE... Il y a dans le cœur de chaque homme un vide en forme de Dieu, et nul autre que Lui ne peut le combler. Pascal


01 juin 2021

LE MOIS DU SACRÉ COEUR DE JÉSUS

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/104419803_267561164354333_480589658774582408_n.jpg?_nc_cat=100&_nc_sid=110474&_nc_ohc=Ls88FZKOwjkAX8br-LX&_nc_ht=scontent-cdg2-1.xx&oh=69432deafdd391432035e8b9d1220da4&oe=5F14D531

"J'ai manifesté tout cela par la plaie de mon côté : là vous découvrez le secret de mon coeur. Mon coeur vous procure mon amour beaucoup plus qu'aucune souffrance limitée ne pourrait le faire."

Le Seigneur à Sainte Catherine de Sienne.

29 mai 2021

LA GRÂCE NE S'ALLIE PAS AVEC L'AMOUR DES BIENS TERRESTRES

Ma grâce est d'un grand prix ; elle ne souffre pas d'être mise en partage avec des choses étrangères ou des plaisirs de ce monde. Il faut donc écarter tout ce qui fait obstacle si tu désires la recevoir.

Retire-toi dans un lieu tranquille, recherche la solitude et l'isolement en évitant la compagnie des autres, afin que ton âme s'épanche devant Dieu en de ferventes prières, pour qu'il t'accorde l'esprit de pénitence et une conscience pure.

N'accorde aux vanités du monde aucune importance ; à toutes les oeuvres extérieures, préfère le service de Dieu. Car ton coeur ne peut à la fois m'appartenir et s'intéresser aux événements du siècle.

Il faut t'éloigner de tes relations et de tes amis, et sevrer ton esprit de tout réconfort terrestre. C'est ainsi que le bienheureux apôtre Pierre supplie les fidèles de Jésus Christ de se considérer ici-bas comme voyageurs et pèlerins (1 P 2, 11)

Source

24 mai 2021

POUR QUE LE CHRIST SE SENTE AIMÉ - MÈRE MARIE DE LA MISÉRICORDE

« Le Seigneur frappe à toutes les portes ; personne ne veut Lui ouvrir ; Il appelle, personne ne répond ; Il attend, personne ne vient... Dédommagez-Le; ouvrez-Lui votre cœur ; faites-Le entrer dedans ; donnez-Lui tout. Ne pensez qu’à Lui, n’aimez que Lui, faites tout pour Lui... Jésus n'est pas connu, Jésus n'est pas aimé ! Il est doux d'entendre parler de Jésus mais plus doux d’entendre Jésus Lui-même. Il est doux de penser à Jésus mais plus doux de Le posséder. Il est doux de prêter l’oreille à Jésus mais plus doux de faire Sa Volonté... Regardez Jésus qui descend sur l’Autel pendant la Messe ; Il descend à la parole du prêtre. Croyez qu’Il vient pour vous nourrir et que, avec Lui, rien ne peut vous manquer. Il est là comme un tout petit enfant ; Il y est pour vous ; allez à Lui ! Amen. »

Bienheureuse Mariam Baouardy

Source

23 mai 2021

ABBAYE DE SOLIGNAC - CREUSE

Nous te prions Seigneur d'accorder, selon ta volonté, la fondation d'une communauté bénédictine à l'Abbaye de Solignac.


SOLENNITÉ DE LA PENTECÔTE

« Par lui, les cœurs s’élèvent, les faibles sont conduits par la main, ceux qui progressent deviennent parfaits, » affirme saint Basile, et saint Cyrille de Jérusalem d’ajouter :

« L’Esprit vient avec la tendresse d’un défenseur véritable, car il vient pour sauver, guérir, enseigner, conseiller, fortifier, réconforter, éclairer l’esprit de celui qui le reçoit, et ensuite, par celui-ci, chez les autres. »

Dom Dominique-Marie

Source

22 mai 2021

NOTRE SECOURS EST DANS LE NOM DU SEIGNEUR QUI A FAIT LE CIEL ET LA TERRE

01 Sans le Seigneur qui était pour nous, - qu'Israël le redise - +

02 sans le Seigneur qui était pour nous quand des hommes nous assaillirent, *

03 alors ils nous avalaient tout vivants, dans le feu de leur colère.

04 Alors le flot passait sur nous, le torrent nous submergeait ; *

05 alors nous étions submergés par les flots en furie.

06 Béni soit le Seigneur * qui n'a pas fait de nous la proie de leurs dents !

07 Comme un oiseau, nous avons échappé au filet du chasseur ; * le filet s'est rompu : nous avons échappé.

08 Notre secours est le nom du Seigneur * qui a fait le ciel et la terre.

Psaume 123 AELF

20 mai 2021

DÉSESPÉRER AU SEIN DE L'ESPÉRANCE

« Quêter une présence absolue au milieu d’un silence, désespérer au sein de l’espérance, mais étancher sa soif par la démesure même de sa brûlure et proclamer que sous le pastorat de l’Invisible, je ne manquerai de rien – l’aventure, le paradoxe et le lyrisme religieux, trouvent dans les psaumes leur expression et leur modèle. » Emmanuel Levinas

AVE MARIA DE FATIMA

R/ Ave, Ave, Ave Maria (bis)

1. Dans la lande claire
Sur un arbrisseau
La Dame en lumière
Parle aux pastoureaux

2. Priez pour le monde
Rempli de pécheurs.
Que la grâce abonde
Dans les pauvres cœurs.

3. C'est la Vierge Mère
Qui pour nous sauver,
Descend sur la terre
Et vient nous parler.

4. Par vos sacrifices,
Payez leur tribut,
Soyez les prémices
De l'humain salut !

5. Des maux de la guerre
Le monde souffrait,
Et l'Europe entière
En sang se montrait.

6. Disons le Rosaire,
Convertissons-nous !
Au ciel, notre Mère
Nous conduira tous !

7. Le mal à combattre,
Ce sont nos péchés :
Aux trois petits pâtres
Marie dit "Priez."

Source

Posté par ucem à 02:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mai 2021

LA PRIÈRE DU COEUR - NOTES DE LECTURE

LA PRIÈRE DU COEUR, DE JEAN LAFRANCE, PRÊTRE

p.1

« Avez-vous déjà surpris votre cœur en flagrant délit de prière? » C’est une expérience bien concrète que j’évoque ici. Tous, nous l’avons déjà faite une fois ou l’autre dans notre vie, soit en rencontrant un véritable homme de prière, soit en lisant un livre qui nous plonge d’emblée dans le mystère de la relation de l'homme avec Dieu.

Il y a des moments dans notre vie où nous pressentons le Royaume des cieux, où la porte secrète de notre cœur s’ouvre pour laisser jaillir la prière.

On n'entre pas dans la vie de prière parce qu’on est convaincu que c'est plus parfait, mais parce qu’on ne peut pas faire autrement.

Pour parler de la prière, il faut parler d’abord de la vie trinitaire égarée dans le cœur de l’homme. Et ce qui complique l’épanouissement de cette vie et enraie la machine, c'est qu’elle gémit en nous dans un cœur de pierre. Si nous ne parvenons pas à bien prier, ce n’est pas à cause du manque de temps ou des distractions, mais à cause de notre cœur de pierre, prisonnier d’un corps de mort (Rm 7, 24 AELF).

p.2

Par la prière du cœur, nous cherchons Dieu lui-même ou les énergies de l’Esprit dans les profondeurs de notre être, et nous le rencontrons en invoquant le nom de Jésus dans la foi et l'amour.

Le nom de Jésus est comme un « trait », une flèche qui perce notre cœur et libère la Gloire du Ressuscité, enfouie en nous depuis le baptême. Quand nous parlons d’une rencontre de Dieu, il faut bien comprendre les termes de l’expérience mystique. En effet, l'homme ne peut pas participer à l’essence de Dieu (dans ce cas, il serait Dieu), mais il peut entrer dans la communion la plus réelle avec les opérations et les énergies de Dieu.

Être né de Dieu, c'est avoir été comme repris et repétri dans le sein même de la Trinité ; c'est être comme revenu au monde, après avoir pris un bain dans une eau profonde et lumineuse, celle de la vérité du Dieu-Amour (1 Jn 3-4) AELF. (Cf 1 Co 6, 19-20) AELF

Alors la prière se désintellectualise, s’identifie à l'être physique et adhère au rythme même de la respiration.

(...) l'Esprit-Saint, comme Dieu, transcende radicalement aussi bien l’intelligence de l'homme que sa nature corporelle, et peut sanctifier et transformer réellement aussi bien le corps de l’homme que son âme. (1 Th 5, 17-18) AELF

p.3

Une des plus grandes grâces qu’un homme puisse obtenir en ce monde est de découvrir que, dans l’unique désir du Christ, il peut vivre à l’aise partout et découvrir Dieu en toutes circonstances.

Ph 4, 4-9 AELF

L’unité viendra du cœur qui ne savoure pas ses joies et ne s’arrête pas à ses tristesses, mais trouve Dieu en toutes choses dans un mouvement d’abandon.

« Aujourd’hui, dit-il, j’ai l’impression que, depuis des années, je portais la prière dans mon cœur, mais je ne le savais pas. Elle était comme une source qu’une pierre recouvrait. À un moment donné, Jésus a ôté la pierre. Alors la source s’est mise à couler et depuis elle coule toujours » (André Louf, Seigneur, apprends-nous à prier, Éd. Foyer Notre-Dame, Bruxelles 1973, p. 31).

1 P 3, 4 AELF

2 P 1, 4 AELF

C'est dans ces profondeurs où gît la grâce baptismale que nous pressentons combien notre cœur est habité par un germe de prière.

Posté par ucem à 20:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA PRIÈRE DU COEUR

ÉCOUTER

L'hésychia

Prière du coeur I/II

Prière du coeur II/II

1er entretien sur la prière du nom de Jésus

2e entretien sur la prière du nom de Jésus (confession)

Pour parvenir à faire silence et réussir à connaître Dieu, le chrétien doit chercher à analyser et à canaliser ses pensées. Évagre en distingue huit qu'il appelle des « logismoï » (qu'on pourrait éventuellement traduire par pensées entêtantes), soit huit symptômes d'une malade de l'esprit ou de l'être, mettant l'homme en état de péché : gourmandise, impureté, avarice, acédie, colère, tristesse, vaine gloire et orgueil. C'est ce qui est sans doute à l'origine du système des péchés capitaux ; plus tard, Grégoire le Grand, en imposera sept.

Source

***

Faire silence lorsque nous sommes appelés à la prière

LIRE

La prière du coeur, de Jean Lafrance, prêtre

La vie d'oraison : la prière du coeur

08 mai 2021

CONFÉRENCE DU PÈRE JEAN-PASCAL DULOISY - QUE PENSER DE SATAN

Le démon : Suggestion - délectation - consentement - tristesse (manipulation)

Le Bon Dieu : Commandements - confiance - obéissance - joie