Y'A UNE ROUTE... Il y a dans le cœur de chaque homme un vide en forme de Dieu, et nul autre que Lui ne peut le combler. Pascal

03 juillet 2017

PRIÈRE DE SAINT GRÉGOIRE DE NAREK

O Toi l'unique Dieu céleste, Trés-haut, Bienfaiteur,
à Toi appartient la puissance,
à Toi le pardon,
à Toi la guérison,
à Toi la libéralité.

C'est à Toi qu'appartiennent les faveurs, à Toi seul les dons gratuits,
à Toi l'expiation, à Toi la protection,
à Toi les solutions incompréhensibles,
à Toi les inventions insoupçonnées,
à Toi les mesures incommensurables:
Tu es le commencement et Tu es la fin.

Car jamais les ténèbres de la colére n'obscurcissent la lumière de ta miséricorde: Tu n'es point assujetti à une misère quelconque;
Tu dépasses toutes paroles.

Tourne-Toi vers moi,
moi qui tremble d'effroi dans le cachot sans fond de ma fosse pleine de boue,
chargé des chaînes de mes péchés, blessé et transpercé par les traits et les flèches de l'Accusateur .

Image infinie au-delà de toute estimation,
incommensurable largeur de gloire,
Espace sans limite~d'irrésistible puissance,
Immensité absolue, ~.
inépuisable Bienfaisance de miséricorde
« C'est Toi qui changes en aurore les ombres de la mort»,
Toi qui es descendu volpntairement au Tartare qui maintenait captives dans ses replis les âmes,
où la porte de la prière même était verrouillée.
Tu as arraché de là le butin accumulé des âmes exilées: par le glaive impérieux de ta parole victorieuse
Tu as tranché le lien destructeur de la mort
et dissipé les angoisse du péché
Tourne-Toi vers moi,
moi qui tremble d'effroi dans le cachot sans fond de ma fosse pleine de boue,
chargé des chaînes de mes péchés, blessé et transpercé par les traits et les flèches de l'Accusateur .

Toi qui es toujours, Seigneur bienfaisant,
Toi qui es Lumière parmi les ténèbres,
Toi qui es Trésor de bénédiction, Miséricordieux, Compatissant,
Ami des hommes,
Puissant, Inénarrable, Inscrutable, Indicible,
Tout-puissant :
Toi qui rends possible avec une telle aisance tout ce qui est impossible,
Feu qui dévores les broussailles des péchés,
Rayon qui brûles et pénètres l'univers dans un grand mystère,

souviens-Toi de moi en ta miséricorde, ô Béni, et non en ta justice;
en ton pardon, et non en tes sanctions;
en ta longanimité plutôt qu'en ta rigueur.
Lorsque Tu pèseras le poids de mes péchés, veuille le faire avec ta suavité et non avec ta justice.

Approche-Toi de moi, ô bonté,
Ote le vent mauvais de mon trouble mortel,
Afin que se repose en moi ,
Ton souffle de paix : l’Esprit Tout-puissant !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/40/Grigor_Narekatsi_1.jpg

Source

Saint Grégoire de Narek (la foi  prise au mot - KTO)

Enregistrer


16 juin 2017

Ô PÈRE SOURCE DE L'AMOUR - HYMNE

Ô Père,
Source de l’amour,
Tu nous as gardés en ce jour
Dans ta tendresse.
Si je n’ai pas compris ta voix,
Ce soir je rentre auprès de toi,
Et ton pardon me sauvera
De la tristesse.

Seigneur,
Étoile sans déclin,
Toi qui vis aux siècles sans fin,
Près de ton Père !
Ta main, ce jour, nous a conduits,
Ton corps, ton sang nous ont nourris :
Reste avec nous en cette nuit,
Sainte lumière.

Seigneur,
Esprit de vérité,
Ne refuse pas ta clarté
À tous les hommes.
Éteins la haine dans les cœurs,
Et que les pauvres qui ont peur
D’un lendemain sans vrai bonheur
En paix s’endorment.

Seigneur,
Reviendras-tu ce soir
Pour combler enfin notre espoir
Par ta présence ?
La table est mise en ta maison
Où près de toi nous mangerons.
Pour ton retour, nous veillerons
Pleins d’espérance.

Ô TOI QI ES SANS CHANGEMENT - HYMNE

Ô Toi qui es sans changement,
Seigneur du temps, ô Dieu fidèle ;
Le jour décline, le soir vient :
Rassemble-nous tous en ta garde.

Accorde-nous la vie sans fin
Et la vieillesse sans ténèbres ;
Fais que, le jour de ton retour,
Ta gloire enfin nous illumine.

Exauce-nous, ô Tout-puissant,
Par Jésus Christ ton Fils unique
Qui règne avec le Saint-Esprit
Depuis toujours et dans les siècles.

Enregistrer

EVANGILE DE DIEU - HYMNE

Évangile de Dieu,
Soleil étincelant
De justice et d'amour,
Pénètre dans nos vies ;
Au plus profond des cœurs,
Purifie et transforme.

Transcendante clarté,
À l'heure de midi.
Du plus haut de la croix
Tu baignes l'univers ;
En ton immense paix
Tu rassembles les hommes.

Enregistrer

Posté par ucem à 00:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


13 juin 2017

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS

Si tu savais le don de Dieu (Service National des Vocations)
 
Dieu notre Père, 
tu es la source de toute vie.
En toi se trouvent
notre bonheur et notre joie.
Donne-nous d’accueillir
le don de ton amour, Jésus-Christ,
en qui nous sommes tes enfants.
 
Seigneur Jésus,
par le baptême,
nous avons été plongés dans ta mort
et entraînés dans la vie nouvelle
de la Résurrection.
Donne-nous d’être assoiffés de l’eau
qui donne la vie éternelle.
 
Esprit Saint,
tu nous tournes vers le Père et le Fils,
tu nous invites à boire
à la source éternelle.
Donne à chacune
de nos communautés chrétiennes
d’aller puiser sans cesse à la source de vie.
 
Dieu Père, Fils et Saint Esprit
fais fructifier en nous
les dons reçus de toi.
Continue d’appeler
des hommes et des femmes
à te servir au cœur de l’Eglise
pour la vie et la joie du monde.
 
Frère Jacques-Vincent Le Dréau, Pastorale des Choix de Vie. (lasalledefrance.fr)

11 juin 2017

FÊTE DE LA SAINTE TRINITÉ

Des “Révélations de l’amour divin” de JULIENNE DE NORWICH

« C’est une caractéristique de Dieu de faire vaincre le bien sur le mal. »
Ainsi Jésus Christ, qui a Lui aussi vaincu le mal par le bien, est notre véritable Mère : nous recevons notre “Etre” de Lui - et c’est ici que commence Sa Maternité - et avec cela la douce Protection et Garde de l’Amour qui ne cesseront jamais de nous entourer.
Comme il est vrai que Dieu est notre Père, il est également vrai que Dieu est notre Mère. Et Lui m’a montré cette vérité en chaque chose, mais spécialement dans ces douces paroles, lorsqu’ il dit : “Je le suis”. C’est-à-dire, je suis la Puissance et la Bonté du Père ; je suis la Sagesse de la Mère ; je suis la Lumière et la Grâce qui est amour heureux ; je suis la Trinité ; je suis l’Unité, je suis la souveraine Bonté de chaque genre de chose ; je suis Celui qui te fait aimer ; je suis Celui qui te fait désirer ; je suis la satisfaction infinie de tous les vrais désirs. (...)
Notre Père céleste, Dieu tout puissant, qui est l’Etre, nous connaît et nous aime depuis toujours : dans une telle connaissance, par Sa merveilleuse et profonde charité, et par le consentement unanime de toute la sainte Trinité, Il voulut que la Seconde Personne devienne notre Mère, notre Frère, Notre Sauveur. Il est donc logique que Dieu, étant notre Père, soit aussi notre Mère. Notre Père veut, notre Mère opère, et notre bon Seigneur, l’Esprit Saint, confirme ; il nous convient donc d’aimer notre Dieu, en qui nous avons l’Etre, de le remercier avec dévotion et de le louer pour nous avoir créés, de prier ardemment notre Mère pour obtenir miséricorde et pitié, et de prier notre Seigneur, l’Esprit Saint, pour obtenir aide et grâce.
Et je vis avec la complète certitude que Dieu, avant de nous avoir créés, nous a aimés, et son amour n’a jamais diminué et ne diminuera jamais. Dans cet amour, Il a fait toutes Ses œuvres, et dans cet amour, Il meut toute chose pour notre bien ; et dans cet amour, notre vie est éternelle.
Par la création, nous avons eu un commencement, mais l’amour avec lequel Il nous a créés, était en Lui depuis toujours : et, dans cet amour, nous avons notre origine.
Et tout ceci nous le verrons en Dieu, éternellement."

Source : Abbaye d'Aiguebelle

23 avril 2017

LE DIEU CRÉATEUR

(:::) Seigneur, Dieu tout-puissant, quand je veux te comprendre,
Ta grandeur m’éblouit et vient me le défendre.
Quand ma raison s’élève à ton infinité
Dans le doute et la nuit je suis précipité,
Et je ne puis saisir, dans l’ombre qui m’enlace
Qu’un éclair passager qui brille et qui s’efface.
Mais j’espère pourtant, car là-haut tu souris!
Car souvent, quand un jour se lève triste et gris,
Quand on ne voit partout que de sombres images,
Un rayon de soleil glisse entre deux nuages
Qui nous montre là-bas un petit coin d’azur;
Quand l’homme doute et que tout lui paraît obscur,
Il a toujours à l’âme un rayon d’espérance;
Car il reste toujours, même dans la souffrance,
Au plus désespéré, par le temps le plus noir,
Un peu d’azur au ciel, au coeur un peu d’espoir.

(1868)

Guy de Maupassant, Poésie Diverses

Posté par ucem à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 avril 2017

HYMNE À LA CHARITÉ - ANDRÉ GOUZES - ENSEMBLE "JUBILATE DEO"

"Hymne à la charité" musique André Gouzes
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens - Chapitre 13
Ensemble vocal "Jubilate Deo" direction Laurent Vauclin
Soliste Sophie Quattrocchi

Extrait du DVD "Le temps habité par l'Éternel vivant" - ADEO productions.
Enregistrement réalisé le 22 mars 2009 en l'église Saint-Gervais lors d'un concert dans le cadre du Marais Chrétien.

***

1 Co 13, 1-8

01 J’aurais beau parler toutes les langues des hommes et des anges, si je n’ai pas la charité, s’il me manque l’amour, je ne suis qu’un cuivre qui résonne, une cymbale retentissante.

02 J’aurais beau être prophète, avoir toute la science des mystères et toute la connaissance de Dieu, j’aurais beau avoir toute la foi jusqu’à transporter les montagnes, s’il me manque l’amour, je ne suis rien.

03 J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés, j’aurais beau me faire brûler vif, s’il me manque l’amour, cela ne me sert à rien.

04 L’amour prend patience ; l’amour rend service ; l’amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas, ne se gonfle pas d’orgueil ;

05 il ne fait rien d’inconvenant ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

06 il ne se réjouit pas de ce qui est injuste, mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

07 il supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout.

08 L’amour ne passera jamais.

Source

FÊTE DE LA MISÉRICORDE DIVINE À L'ÉGLISE SAINT SULPICE À PARIS

Samedi 22 avril : Grande veillée de prière

- 16h00 vénération des reliques de saint Jean-Paul II, sainte Faustine et du bienheureux Michel Sopocko, animée par les Petits chanteurs à la Croix de Bois ;

- 17h30 enseignement de l'abbé Hervé Grosjean ;

- 18h30 messe du jour pour la France suivie de l'adoration et de la Procession du Très Saint Sacrement. Pendant l'adoration nous prierons le chapelet à la Miséricorde Divine pour la France !

Dimanche 23 avril : Fête de la Misériorde Divine 

- 13h pour la messe solennelle de la Miséricorde Divine présidée par Monseigneur Thierry Scherrer, évêque de Laval, et animée par les Petits chanteurs à la Croix de Bois.

- 14h30 Adoration du Très Saint Sacrement avec le chapelet à la Miséricorde Divine pour la France ;

- 15h30 L'enseignement du Père Daniel-Ange.

Pour ceux qui n'habitent pas à Paris, prêtres ou laïcs, n'hésitez pas à organiser avec le curé de votre paroisse une belle célébration en l’honneur de cette fête demandée par le Seigneur à sainte Faustine.

« la fête de la Miséricorde a jailli de mes entrailles

pour la consolation du monde entier » (Petit Journal, 1517)

13 avril 2017

CONFÉRENCE SUR LA VOCATION - PÈRE NICOLAS BUTTET

Conférence réalisée lors de la journée de prière pour les vocations à Saint Maximin

"(...) quand Dieu a pris des serviteurs, ce n'était pas toujours glorieux :

Noé s'est saoulé, Abraham était trop vieux, Isaac était un rêveur et Jacob un menteur, Léa se croyait moche, Joseph était plutôt arrogant selon ses frères, Moïse bégayait, Gédéon avait peur, Samson avait les cheveux trop longs et un penchant pour Dalila, Rahab était prostituée, Jérémie et Timothée étaient jugés trop jeunes, David s'était arrangé pour faire tuer le mari de sa maîtresse, Isaïe a préché tout nu, Jonas a fui devant le bon Dieu, Job a fait faillite, Jean-Baptiste mangeait des insectes, Pierre a renié le Christ, Marthe rongeait son frein à propos de tout, Marie-Madeleine avait été possédée par le Diable, la Samaritaine avait divorcé plusieurs fois, Zachée était trop petit, Paul persécutait les chrétiens, Timothée avait un ulcère et Lazarre était mort (...).

Ce n'est pas l'éloge de la médiocrité, c'est l'éloge de la grâce de Dieu (...), la grâce qui investit un pauvre.

(...) mes limites ne sont pas un obstacle au bon Dieu, au contraire, ma misère est la matière première de la miséricorde, ma misère est la matière première de la grâce. C'est avec ça que Dieu va faire les choses, mais il faut l'offrir.

(...) la présence de Dieu, aimante et tranfigurante éclaire à la fois l'intelligence embrase le coeur et transforme les existences. Quand ces existences sont transformées par la présence aimante de Jésus, quand on fait l'expérience existentielle de la grâce de Dieu, ça devient une contagion.

Dieu pourra appeler et susciter la réponse qui viendra à la fois de l'intime de chaque personne mais aussi de la communauté fervente qui encourage :

N'aie pas peur, vas-y !"

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ucem à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

FÊTE DE LA MISÉRICORDE DIVINE À L'ÉGLISE SAINT SULPICE À PARIS

L'association pour la Miséricorde Divine organise comme chaque année la Fête de la Miséricorde Divine à l'église Saint-Sulpice, ne ratez pas ce grand événement ! Les 22 et 23 avril 2017.
Cette année nous aurons la joie d'accueillir les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, l'abbé Hervé Grosjean, le père Daniel-Ange et Monseigneur Thierry Scherrer, évêque du diocèse de Laval

Les 22 et 23 avril 2017

Église Saint Sulpice

Avec :

L'abbé Hervé Grosjean Mgr Thierry Scherrer Père Daniel Ange Petits Chanteurs à la Croix de Bois
Abbé Grosjean  -  Mgr Thierry  Scherrer  -  Père Daniel Ange  -  Petits chanteurs de la Croix de bois

Au programme: 

Samedi 22 Avril 2017 : 

•16h00 : Confessions et vénération des reliques de sainte Faustine, saint Jean-Paul II et du bx Michel Sopocko ;

•17h30 : Enseignement de l’abbé Hervé Grosjean ;

•18h45 : Messe du jour, présidée par l’abbé Hervé Grosjean et animée par les Petits Chanteurs à la Croix de Bois

•20h15 : Adoration et Procession du Très-Saint-Sacrement. Clôture de la Neuvaine à la Miséricorde.

Dimanche 23 avril 2017 : Fête de la Miséricorde Divine 

• 13h00 : Messe solennelle de la Miséricorde Divine, présidée par Mgr Thierry Scherrer, évêque de Laval et animée par les Petits Chanteurs à la Croix de Bois ;

• 14h30 : Adoration silencieuse du Saint-Sacrement  ;

• 15h00 : Heure de la Miséricorde avec chapelet à la Miséricorde Divine et procession du Saint-Sacrement ;

• 15h45 : Enseignement du Père Daniel Ange.

Venez partager avec nous la joie de la Miséricorde  !

Source : Pour la miséricorde divine - Jésus, j'ai confiance en toi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

SEMAINE SAINTE - OFFICE DES TÉNÈBRES DU JEUDI SAINT

Texte patristique - Jeudi Saint

De Méliton de Sardes (IIIe siècle)

Lui, l'Agneau sans voix

Le mystère du Seigneur — qui a été préfiguré depuis longtemps et, aujourd’hui, est rendu visible — trouve sa créance parce qu’il a été accompli, bien qu’il soit jugé inouï pour les hommes. En effet ancien et nouveau est le mystère du Seigneur. Ancien selon la préfiguration, nouveau selon la grâce. mais si tu regardes vers la préfiguration, tu verras le vrai à travers sa réalisation. Si donc tu veux que le mystère du Seigneur apparaisse, regarde vers Abel pareillement tué, vers Isaac pareillement lié, vers Joseph pareillement vendu, vers Moïse pareillement exposé, vers David pareillement persécuté, vers les prophètes pareillement souffrants à cause du Christ ; regarde aussi vers l’agneau qui fut immolé en Égypte, vers celui qui frappa l’Égypte et sauva Israël par le sang.

C’est lui, le Seigneur, qui pour avoir été amené comme une brebis et immolé comme un agneau, nous délivra du service du monde comme de la terre d’Égypte, nous délia des liens de l’esclavage du démon comme de la main de Pharaon, marqua nos âmes de son propre Esprit comme d’un sceau et les membres de notre corps de son propre sang.C’est lui qui couvrit la mort de confusion, qui mit le démon dans le deuil, comme Moïse Pharaon. C’est lui qui frappa l’iniquité, qui priva l’injustice de postérité comme Moïse l’Égypte, c’est lui qui nous arracha de l’esclavage pour la liberté, des ténèbres pour la lumière, de la mort pour la vie, de la tyrannie pour une royauté éternelle, lui qui fit de nous un sacerdoce nouveau et un peuple élu, éternel. C’est lui qui est la Pâque de notre salut. C’est lui qui en une vierge prit chair, qui sur le bois fut suspendu, qui en terre fut enseveli, qui ressuscita d’entre les morts et vers les hauteurs fut exalté. C’est lui, l’agneau sans voix, lui l’agneau égorgé, lui, né de Marie, lui pris du troupeau et traîné à l’immolation, et le soir, tué, et de nuit enseveli.

 

Sur la Pâque 58.64...71

(Sources Chrétiennes 123, p. 93..123)

Source

***

Procession du Saint Sacrement au reposoir

1 - La nuit qu'il fut livré, le Seigneur prit du pain;

En signe de sa mort le rompit de sa main:

"Ma vie, nul ne la prend mais c'est moi qui la donne

Afin de racheter tous mes frères humains."

 

2 – Après qu'il eut soupé pour la dernière fois

S'offrit comme victime au pressoir de la Croix:

"Mon sang, versé pour vous est le sang de l'Alliance

Amis, faites ceci en mémoire de moi."

 

3 – Et nous, peuple de Dieu nous en sommes témoins.

Ta mort, nous l'annonçons par ce pain et ce vin.

Jésus ressuscité ton église t'acclame.

Vainqueur, passé du monde à la gloire sans fin.

 

4 – Tu viens revivre en nous ton mystère pascal.

Eteins en notre chair le foyer de tout mal:

Nous sommes tes sarments, Sainte vigne du Père,

Fais nous porter du fruit pour le jour triomphal.

 

5 – Seigneur, nous attendons ton retour glorieux;

Un jour, tu nous prendras avec toi dans les cieux.

Ton Corps est la semence de vie éternelle:

Un jour, tu nous prendras à la table de Dieu.

12 avril 2017

SEMAINE SAINTE - MESSE CHRISMALE À NOTRE DAME DE PARIS

Source

Joie d'entendre le prêtre qui m'accompagne dans mon cheminement spirituel  renouveler son engagement, d'avoir des nouvelles encourageantes de la santé de notre évêque Monseigneur André Vingt-trois, joie d'y retrouver Monseigneur Jérôme Beau dont j'ai reçu le sacrement de Confirmation et des soeurs en Christ de ma paroisse, joie d'être enfant de Dieu....

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer