En cette fin d'année surchargée, je sens bien que Dieu met de l'huile dans les rouages.Tout marche sur des roulettes, sans effort.

Je passe au conservatoire pour inscrire mon fils en art dramatique.
Ca prend moins de dix minutes.
Bon accueil.
J'ai droit à la visite de l'auditorium (le meilleur des conservatoires de Paris me dit-on).
Inscription faite.
On n'a plus qu'à attendre la convocation.
J'arrive même à mon cours de guitare à l'heure (en plus tout le monde est de bonne humeur. C'est l'anniversaire de notre prof. Un ancien élève déboule dans le cours pour lui souhaiter un bon anniversaire et lui offrir des fleurs. C'est touchant).
Ca fait des années que je peine pour les diverses inscriptions et là, tout roule.

Après mon cours, j'ai d'autres inscriptions à faire mais il y a du monde.

Je lâche prise en acceptant l'invitation d'une copine qui me propose ainsi qu'à une autre guitariste d'aller boire un coup chez elle.
Nous passons un excellent moment puis nous prenons congé.
Je retourne au centre culturel.
Trois personnes devant moi.
L'attente est raisonnable et suffisante pour discuter un petit moment avec mon prof de guitare qui repasse par là.
Les élèves arrivent, il repart faire son cours. 
Justement, c'est mon tour.
La personne est charmante, efficace, rapide, j'ai tous les papiers, il y des places dans les activités choisies pour mon fils et moi.
Tout est en règle.


Avant de repartir, je vais saluer quelques connaissances et je rentre à la maison follement heureuse d'avoir passé une matinée si agréable et légère.

Merci, merci mille fois de me rendre la vie simple, riche et joyeuse !!!