Deux débiteurs insolvables étaient enfermés ensemble. Les sachant incapables de payer leur dette, le roi eut pitié d’eux. Il vint durant la nuit à la prison et jeta deux bourses pleines d’or dans leur cellule.

Le premier prisonnier reçut la bourse sur le dos. Irrité, il la renvoya à l’extérieur sans se préoccuper de ce qu’elle contenait. Le second la reçut sur le bras, mais, au lieu de s’en affliger, saisit le trésor qu’on lui donnait, remercia le bienfaiteur, paya ses dettes et sortit de prison.

Prisonniers en ce monde, nous sommes tous débiteurs à cause de nos péchés. Dans sa miséricorde, Dieu nous envoie de quoi payer nos dettes, car nous en sommes incapables par nous-mêmes. L’homme doux et patient sait recevoir cet or à travers les contradictions et les tribulations. L’homme impatient et irascible, au contraire, le refuse. Il ne voit pas que la bourse de l’épreuve et de la contrariété contient l’or de la patience, et que cet or permet de payer ses dettes pour parvenir à la gloire éternelle.

Source