« Le psaume est tranquillité de l’âme et cause de paix, il calme le tumulte et la turbulence des pensées. Il apaise l’emportement, il assagit l’intempérant. Le psaume favorise l’amitié, réunit les divergents, réconcilie les adversaires. Qui, en effet, peut encore considérer comme ennemi celui avec lequel il fond sa voix en prière vers Dieu ? Ainsi donc, la psalmodie procure le plus grand de tous les biens, la charité, faisant de l’accord des voix comme un lien vers l’unité, harmonisant les membres de l’assemblée pour les unir en un seul chœur. » Saint Basile