30 novembre 2019

PJ 83 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

Écris ceci : Avant de venir comme un Juge équitable, je viens d'abord comme Roi de miséricorde. Avant qu'advienne le jour de justice, il sera donné aux hommes un signe dans le ciel.

Toute lumière dans le ciel s'éteindra et il y aura de grandes ténèbres sur toute la terre. Alors le signe de la croix se montrera dans la ciel, et des plaies des mains et des pieds du Sauveur, sortiront de grandes lumières, qui pendant quelques temps illumineront la terre. Ceci se passera peu de temps avant le dernier jour. PJ 83


29 novembre 2019

PJ 1146 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) Ecris : Avant de venir comme Juge équitable, j'ouvre d'abord toutes grandes les portes de ma miséricorde. Qui ne veut pas passer par la porte de ma miséricorde, doit passer par la porte de ma justice... PJ 1146

NEUVAINE À SAINT AMBROISE

http://www.st-ambroise.org/blog/pastorale/3icone_ambroise.jpgMoyenne

Bon Saint Ambroise, protecteur de cette église et de ce quartier, Toi qui as oeuvré pour l'unité de la communauté et la paix de la cité, Toi qui as été choisi évêque alors que tu étais catéchumène, veille sur nos catéchumènes et ceux qui cherchent le sens de leur vie. Toi qui as aimé prier la Parole de Dieu, Toi qui as annoncé la foi et a veillé sur les plus pauvres, apprends-nous à être signes de ton amour autour de nous. Conduis-nous au Christ et fais de nous des disciples courageux.

Amen

Coeur Immaculé de Marie, priez pour nous.

Posté par ucem à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 novembre 2019

PJ 515 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) Je suis arrivée au cimetière, j'ai entrouvert la porte et j'ai prié un certain temps, je leur ai demandé intérieusement : Vous êtes sûrement très heureuses ? J'entendis alors ces mots  "Oui, nous sommes heureuses dans la mesure où nous avons accompli la volonté de Dieu." (...) PJ 515

27 novembre 2019

JANUSZ KORCZAK - Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime Jn 15, 13

Les enfants ont le droit d'être traités par les adultes avec tendresse et respect, comme des égaux.

Janusz Korczak

Posté par ucem à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


PJ 952 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) Tu m'attires à Toi dans les cieux - et Tu me laisses sur terre ; Tu verses dans mon âme la nostalgie de Toi - et Tu Te caches à moi. Je meurs du désir de m'unir à Toi pour l'éternité - et Tu ne permets pas à la mort de s'approcher de moi. (...) PJ 952

26 novembre 2019

PJ 841, SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) Tu sais que je meurs et je meurs de nostalgie de Toi, et ne puis pas mourir. Mort, où es-tu ? Tu m'attires dans l'abîme de Ta Divinité et Tu Te couvres de ténèbres. Tout mon être est plongé en Toi et cependant je désire Te voir face à face. Quand cela arriverat-il pour moi ? PJ 841

PRIÈRE ET ACTION

Il faut toujours prier comme si l'action était inutile et agir comme si la prière était insuffisante.

Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face.

25 novembre 2019

LA PAUVRE VEUVE - Lc 21, 1-4

« Jésus vit une veuve misérable mettre deux petites pièces de monnaie » (Lc 21, 1-4)

Alléluia. Alléluia.
Veillez, tenez-vous prêts :
c’est à l’heure où vous n’y pensez pas
que le Fils de l’homme viendra.
Alléluia. (Mt 24, 42a.44)

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
comme Jésus enseignait dans le Temple,
    levant les yeux, il vit les gens riches
qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor.
    Il vit aussi une veuve misérable
y mettre deux petites pièces de monnaie.
    Alors il déclara :
« En vérité, je vous le dis :
cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres.
    Car tous ceux-là, pour faire leur offrande,
ont pris sur leur superflu
mais elle, elle a pris sur son indigence :
elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre. »

            – Acclamons la Parole de Dieu.

***

J’étais allé, mendiant de porte en porte, sur le chemin du village lorsque ton chariot d’or apparut au loin pareil à un rêve splendide et j’admirais quel était ce Roi de tous les rois ! Mes espoirs s’exaltèrent et je pensais : c’en est fini des mauvais jours, et déjà je me tenais prêt, dans l’attente d’aumônes spontanées et de richesses éparpillées partout dans la poussière. Le chariot s’arrêta là où je me tenais. Ton regard tomba sur moi et tu descendis avec un sourire. Je sentis que la chance de ma vie était enfin venue. Soudain, alors, tu tendis ta main droite et dis : « Qu’as-tu à me donner ? » Ah ! quel jeu royal était-ce là de tendre la main au mendiant pour mendier ! J’étais confus et demeurai perplexe ; enfin, de ma besace, je tirai lentement un tout petit grain de blé et te le donnai. Mais combien fut grande ma surprise lorsque, à la fin du jour, vidant à terre mon sac, je trouvai un tout petit grain d’or parmi le tas de pauvres grains. Je pleurai amèrement alors et pensai : Que n’ai-je eu le cœur de te donner mon tout ! Rabindranath Tagore

***

Aleteia: Youpray

PJ 918 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) Oh ! combien je ressens que je suis en exil. Quand donc me trouverai-je dans la maison du notre Père et quand vais-je m'abreuver du bonheur qui jaillit de la Très Sainte Trinité. Mais si Ta volonté est que je vive encore et que je souffre, alors je désire ce que Tu m'as destiné ; garde-moi sur terre tant qu'il Te plaira (...). PJ 918