04 juin 2018

PRIÈRE DE DARWIN RAMOS

Seigneur, quand tout espoir nous quitte,

quand nos fardeaux sont trop lourds et que nous n'en pouvons plus,

étend vers nous tes bras et guéris-nous, console-nous.

Nous te demandons humblement ton esprit d'amour.

***

"Vous aussi vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera."

Jean 16, 22

SOURCE : LE SECRET DE LA JOIE


31 mai 2018

LÀ OÙ IL N'Y A PAS D'AMOUR, AIMEZ ET VOUS RECUEILLEREZ L'AMOUR - MADELEINE DELBRÊL

« Cet Amour qui nous habite, cet Amour qui éclate en nous, est-ce qu'il ne va pas nous modeler ? Seigneur, Seigneur, au moins que cette écorce qui me couvre ne Vous soit pas un barrage. Passez. Mes yeux, mes mains, ma bouche sont à Vous. Cette femme si triste en face de moi : voici ma bouche pour que Vous lui souriiez. Cet enfant presque gris tant il est pâle, voici mes yeux pour que Vous le regardiez. Cet homme si las, si las, voici mon corps pour que Vous lui laissiez ma place, voici ma voix pour que Vous lui disiez tout doucement : « Asseyez-vous ». Ce garçon si fat, si bête, si dur, voici mon cœur pour que Vous l'aimiez avec, plus fort qu'il ne l'a jamais été... Là où il n'y a pas d'amour, aimez et vous recueillerez l'Amour.        Ainsi soit-il. »

SOURCE

Posté par ucem à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 janvier 2018

PRIÈRE DE SAINTE ELISABETH DE LA TRINITÉ

Au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.
O mon Dieu, Trinité que j’adore, aidez-moi à m’oublier entièrement pour m’établir en vous, immobile et paisible comme si déjà mon âme était dans l’éternité ! Que rien ne puisse troubler ma paix ni me faire sortir de Vous, ô mon Immuable, mais que chaque minute m’emporte plus loin dans la profondeur de votre Mystère. Pacifiez mon âme, faites-en votre ciel, votre demeure aimée et le lieu de votre repos ; que je ne vous y laisse jamais seul, mais que je sois là tout entière, tout éveillée en ma foi, tout adorante, toute livrée à votre action créatrice.
O mon Christ aimé crucifié par amour, je voudrais être une épouse pour votre coeur ; je voudrais vous couvrir de gloire, je voudrais vous aimer...jusqu’à en mourir ! Mais je sens mon impuissance et je Vous demande de me revêtir de Vous-même, d’identifier mon âme à tous les mouvements de votre Âme ; de me submerger, de m’envahir, de Vous substituer à moi, afin que ma vie ne soit qu’un rayonnement de votre Vie. Venez en moi comme Adorateur, comme Réparateur et comme Sauveur.
O Verbe éternel, parole de mon Dieu, je veux passer ma vie à Vous écouter, je veux me faire tout enseignable afin d’apprendre tout de Vous ; puis, à travers toutes les nuits, tous les vides, toutes les impuissances, je veux vous fixer toujours et demeurer sous votre grande lumière. O mon Astre aimé, fascinez-moi pour que je ne puisse plus sortir de votre rayonnement.
O Feu consumant, Esprit d’amour, survenez en moi afin qu’il se fasse en mon âme comme une incarnation du Verbe ; que je Lui sois une humanité de surcroît, en laquelle il renouvelle tout son mystère.
Et vous, ô Père, penchez-Vous vers votre pauvre petite créature, ne voyez en elle que le Bien-aimé en lequel Vous avez mis toutes vos complaisances.
O mes Trois, mon Tout, ma Béatitude, Solitude infinie, Immensité où je me perds, je me livre à Vous comme une proie ; ensevelissez-vous en moi, pour que je m’ensevelisse en Vous, en attendant d’aller contempler en votre lumière l’abîme de vos grandeurs.
Ainsi soit-il

11 décembre 2017

SAINT AMBROISE

« Si tu brûles de fièvre, Il est la Source qui rafraîchit.
Si tu es oppressé par tes fautes, Il est la Délivrance.
Si tu as besoin d’aide, Il est la Force.
Si tu as peur de la mort, Il est la Vie.
Si tu désires le ciel, Il est la Voie.
Si tu fuis les ténèbres, Il est la Lumière.
Si tu as besoin de nourriture, Il est l’Aliment. »

Posté par ucem à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2017

PRIÈRE DE SAINT GRÉGOIRE DE NAREK

O Toi l'unique Dieu céleste, Trés-haut, Bienfaiteur,
à Toi appartient la puissance,
à Toi le pardon,
à Toi la guérison,
à Toi la libéralité.

C'est à Toi qu'appartiennent les faveurs, à Toi seul les dons gratuits,
à Toi l'expiation, à Toi la protection,
à Toi les solutions incompréhensibles,
à Toi les inventions insoupçonnées,
à Toi les mesures incommensurables:
Tu es le commencement et Tu es la fin.

Car jamais les ténèbres de la colére n'obscurcissent la lumière de ta miséricorde: Tu n'es point assujetti à une misère quelconque;
Tu dépasses toutes paroles.

Tourne-Toi vers moi,
moi qui tremble d'effroi dans le cachot sans fond de ma fosse pleine de boue,
chargé des chaînes de mes péchés, blessé et transpercé par les traits et les flèches de l'Accusateur .

Image infinie au-delà de toute estimation,
incommensurable largeur de gloire,
Espace sans limite~d'irrésistible puissance,
Immensité absolue, ~.
inépuisable Bienfaisance de miséricorde
« C'est Toi qui changes en aurore les ombres de la mort»,
Toi qui es descendu volpntairement au Tartare qui maintenait captives dans ses replis les âmes,
où la porte de la prière même était verrouillée.
Tu as arraché de là le butin accumulé des âmes exilées: par le glaive impérieux de ta parole victorieuse
Tu as tranché le lien destructeur de la mort
et dissipé les angoisse du péché
Tourne-Toi vers moi,
moi qui tremble d'effroi dans le cachot sans fond de ma fosse pleine de boue,
chargé des chaînes de mes péchés, blessé et transpercé par les traits et les flèches de l'Accusateur .

Toi qui es toujours, Seigneur bienfaisant,
Toi qui es Lumière parmi les ténèbres,
Toi qui es Trésor de bénédiction, Miséricordieux, Compatissant,
Ami des hommes,
Puissant, Inénarrable, Inscrutable, Indicible,
Tout-puissant :
Toi qui rends possible avec une telle aisance tout ce qui est impossible,
Feu qui dévores les broussailles des péchés,
Rayon qui brûles et pénètres l'univers dans un grand mystère,

souviens-Toi de moi en ta miséricorde, ô Béni, et non en ta justice;
en ton pardon, et non en tes sanctions;
en ta longanimité plutôt qu'en ta rigueur.
Lorsque Tu pèseras le poids de mes péchés, veuille le faire avec ta suavité et non avec ta justice.

Approche-Toi de moi, ô bonté,
Ote le vent mauvais de mon trouble mortel,
Afin que se repose en moi ,
Ton souffle de paix : l’Esprit Tout-puissant !

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/4/40/Grigor_Narekatsi_1.jpg

Source

Saint Grégoire de Narek (la foi  prise au mot - KTO)

Enregistrer


13 juin 2017

PRIÈRE POUR LES VOCATIONS

Si tu savais le don de Dieu (Service National des Vocations)
 
Dieu notre Père, 
tu es la source de toute vie.
En toi se trouvent
notre bonheur et notre joie.
Donne-nous d’accueillir
le don de ton amour, Jésus-Christ,
en qui nous sommes tes enfants.
 
Seigneur Jésus,
par le baptême,
nous avons été plongés dans ta mort
et entraînés dans la vie nouvelle
de la Résurrection.
Donne-nous d’être assoiffés de l’eau
qui donne la vie éternelle.
 
Esprit Saint,
tu nous tournes vers le Père et le Fils,
tu nous invites à boire
à la source éternelle.
Donne à chacune
de nos communautés chrétiennes
d’aller puiser sans cesse à la source de vie.
 
Dieu Père, Fils et Saint Esprit
fais fructifier en nous
les dons reçus de toi.
Continue d’appeler
des hommes et des femmes
à te servir au cœur de l’Eglise
pour la vie et la joie du monde.
 
Frère Jacques-Vincent Le Dréau, Pastorale des Choix de Vie. (lasalledefrance.fr)

06 avril 2017

PRIÈRE DE CARÊME - SAINT ANSELME

Seigneur mon Dieu, donne à mon cœur de te désirer ; en te désirant, de te chercher ; en te cherchant, de te trouver ; en te trouvant, de t’aimer ; et en t’aimant, de racheter mes fautes ; et une fois rachetées, de ne plus les commettre.
Seigneur mon Dieu, donne à mon cœur la pénitence, à mon esprit le repentir, à mes yeux la source des larmes, et à mes mains la largesse de l’aumône.
Toi qui es mon Roi, éteins en moi les désirs de la chair, et allume le feu de ton amour. Toi qui es mon Rédempteur, chasse de moi l’esprit d’orgueil, et que ta bienveillance m’accorde l’esprit de ton humilité. Toi qui es mon Sauveur, écarte de moi la fureur de la colère, et que ta bonté me concède le bouclier de la patience.
Toi qui es mon Créateur, déracine de mon âme la rancœur, pour y répandre la douceur d’esprit. Donne-moi, Père très bon, une foi solide, une espérance assurée et une charité sans faille.
Toi qui me conduis, écarte de moi la vanité de l’âme, l’inconstance de l’esprit, l’égarement du cœur, les flatteries de la bouche, la fierté du regard.
Ô Dieu de miséricorde, je te le demande par ton Fils bien-aimé, donne-moi de vivre la miséricorde, l’application à la piété, la compassion avec les affligés, et le partage avec les pauvres.

Saint Anselme (1033-1109), Oratio X

Posté par ucem à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 février 2017

PRIÈRE À L'ESPRIT SAINT - TU AS DÉJÀ OUVERT LES CHEMINS

Esprit du Christ ressuscité, Saint-Esprit,
si nous savions ce que nous pouvons te demander
pour prier comme il faut !
Mais voilà que les balbutiements
de notre prière passent par le creuset de notre pauvreté,
de notre petite foi.

Alors Toi, le Dieu vivant,
tu entres dans notre âme de pauvre,
tu entres dans notre faiblesse et tu lis en nos coeurs
nos intentions authentiques.
Et ton Esprit vient au-dedans de nous, il vient exprimer
l’inexprimable à travers d’humbles paroles, et des soupirs,
et des silences.
Et tu nous dis : ’’ Ne te préoccupe de rien, ne t’inquiète pas
de ton peu de capacité à prier.
Sache-le, dans ton attente priante,
j’ai déjà ouvert les chemins’’.

Ainsi, tu nous donnes de comprendre
que tu appelles chacun par son nom,
que tu éveilles des jaillissements intérieurs,
que tu as déposé en chacun un don unique, irremplaçable.
Nos yeux s’ouvrent et, dans la pauvre prière,
nous comprenons que l’homme ne se réalise
qu’en présence de Dieu.

Auteur : Frère Roger de Taizé

Posté par ucem à 03:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 février 2017

PRIÈRE À L'ESPRIT SAINT - PENTECÔTE

L’Esprit,
quand il demeure dans un homme,
ne le quitte pas dès lors
que cet homme est devenu prière.
Car l’Esprit lui-même
ne cesse de prier en lui.
Que cet homme dorme ou qu’il veille,
la prière désormais
ne s’en va pas de son âme.

Qu’il mange, qu’il boive, qu’il dorme,
quoi qu’il fasse,
et jusque dans le sommeil profond,
les parfums et l’encens de la prière
s’élèvent sans peine de son coeur.

La prière ne le quitte plus.

Auteur : Saint Isaac le Syrien

Posté par ucem à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,