16 décembre 2018

NOTRE DAME DE L'ATLAS - chant en hommage aux moines de Tibhirine

 Entièrement donnés à Dieu

Au Dieu qui les appelle

A donner leur vie au pays

Pour les frères qu'ils aiment

 

Ils sont creusé dans le désert

Un puits pour tous leurs frères

Dans le dialogue et la prière

L'Eau de Dieu, ils trouvèrent

 

Ils ont fait naître sur la terre

Une étoile de Paix ;

Pour le pardon et l'unité

Ils ont versé leur sang.

 

Fidèles à la vie consacrée,

A la vie fraternelle,

De leur Mère ils sont la couronne

Dame de la montagne.

 

Comment vivre cette Joie-là

larrons en paradis ?

Pardon demandé et donné

Mystère de l'Esprit !

 

Folie d'une amitié vécue

Au coeur des différences

Lien de la paix dans la prière

Témoins de l'Espérance !

(sur l'air de "Puissance et gloire de l'Esprit")

 

***

Voici la demeure de Dieu parmi les hommes, Marie, terre admirable, terre de la promesse, Mère de l ́Emmanuel.

1. L ́ange du Seigneur fut envoyé à Marie, Et la Vierge fut éblouie par la lumière. Ecoute, Marie, Vierge du Christ : Tu concevras et tu enfanteras un fils, Tu es le paradis nouveau et la terre promise En toi le soleil a établi sa demeure.

2. Le Seigneur t ́a regardée dans son amour, Reçois la parole que par l ́ange il t ́envoie ; Il vient vers nous, le Dieu véritable, Il revêt dans ton sein la chair du premier Adam, Engendré par le Père et né dans le temps, Dieu et homme, lumière et vie, le créateur du monde.

3. Voici la mère de mon Sauveur qui vient à moi : Bienheureuse es-tu, toi qui as cru, Et béni le fruit de tes entrailles, Ce qui est engendré en toi vient de l ́Esprit-Saint Dès que ta salutation a retenti à mes oreilles, L ́enfant a tressailli d ́allégresse en mon sein.

4. Réjouissez-vous avec moi, bien-aimés du Seigneur ; Mon cœur est devenu le temple de Dieu, Il s ́est penché sur son humble servante, Il a fait de mon sein la porte du ciel, En moi il a pris chair, le Fils unique du Père, Jésus, le plus beau des enfants des hommes.

5. Gloire au Père qui a choisi Marie, Pour être la mère de son fils bien-aimé, Gloire au Fils venu vers nous dans sa grande pitié ; Il nous a visités dans la faiblesse de la chair, Et nous chantons l ́Esprit, vivifiant et saint, Qui a inondé Marie de sa lumière.