04 juin 2018

PRIÈRE DE DARWIN RAMOS

Seigneur, quand tout espoir nous quitte,

quand nos fardeaux sont trop lourds et que nous n'en pouvons plus,

étend vers nous tes bras et guéris-nous, console-nous.

Nous te demandons humblement ton esprit d'amour.

***

"Vous aussi vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera."

Jean 16, 22

SOURCE : LE SECRET DE LA JOIE


16 octobre 2014

COMMENTAIRE DE SAINT AUGUSTIN SUR L'ÉVANGILE DE JEAN - AELF

Si quelqu'un aime, il comprend ce que je dis.

Personne ne vient à moi, si mon Père ne l'attire. Ne t'imagine pas que tu es attiré malgré toi: c'est par l'amour que l'âme est attirée. Et nous ne devons pas craindre les hommes qui soupèsent les mots mais qui sont très éloignés des choses, surtout des choses divines; ne craignons pas qu'ils nous objectent cette parole évangélique des saintes Ecritures et ne nous disent: « Comment puis-je croire de façon volontaire, si je suis attiré ? » Moi, je dis : « C'est un peu par la volonté, mais c'est aussi par le plaisir que tu es attiré. »

Être attiré par le plaisir, qu'est-ce que c'est ? Mets ta joie dans le Seigneur, il comblera les désirs de ton coeur. Il y a un certain plaisir du coeur, lorsqu'il trouve délicieux le pain céleste. Si le poète a pu dire: « Chacun est attiré par son plaisir », - non pas la nécessité mais le plaisir, non pas l'obligation mais la délectation, - à combien plus forte raison nous-mêmes devons-nous dire que l'homme est attiré vers le Christ: l'homme qui prend sa joie dans la vérité, sa joie dans la béatitude, sa joie dans la justice, sa joie dans la vie éternelle. Or, le Christ est tout cela.

Si les sens du corps ont leurs plaisirs, est-ce que l'âme ignore les plaisirs? Si l'âme n'a pas ses plaisirs à elle, pourquoi est-il écrit: Les fils des hommes s'abriteront à l'ombre de tes ailes, ils seront enivrés aux festins de ta maison, ta les abreuveras du torrent de tes plaisirs, car en toi est la source de la vie, et dans ta lumière nous verrons la lumière.

Donne-moi quelqu'un qui aime, et il comprend ce que je dis. Donne-moi quelqu'un qui désire, qui a faim, donne-moi un homme qui voyage dans ce désert, qui a soif, qui soupire après la source de l'éternelle patrie, donne-moi un tel homme, et il comprend ce que je dis. Si je parle à un homme insensible, il ne sait pas de quoi je parle.

Montre un rameau vert à une brebis et tu l'attires; présente des noix à un enfant, et il est attiré. Et il court là où il est attiré. Il est attiré parce qu'il aime ; il est attiré sans que son corps soit meurtri: c'est par la chaîne du coeur qu'il est tiré. Les amants sont attirés par les joies et les plaisirs terrestres qui se révèlent à eux, et le mot du poète est vrai : « Chacun est attiré par son plaisir.» Et le Christ, révélé par le Père, n'attire pas? Qu'est-ce que l'âme désire plus fortement que la vérité? C'est pourquoi elle doit avoir une bouche avide et désirer que son palais intérieur soit parfaitement sain, uniquement pour discerner ce qui est vrai, parce qu'elle veut manger et boire la sagesse, la justice, la vérité, l'éternité.

Heureux, dit le Seigneur, ceux qui ont faim et soif de la justice - mais ici ! - ils seront rassasiés - mais là-bas !. Je lui donne ce qu'il aime, je lui donne ce qu'il espère; il verra ce qu'il a cru sans le voir encore ; il mangera ce dont il a faim, il sera rassasié de ce dont il a soif. Quand ? A la résurrection des morts, car moi, je le ressusciterai au dernier jour.

Posté par ucem à 03:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,