13 septembre 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 476

D'abord tu diras un "Notre Père," un "Je vous salue Marie" et le "Je crois en Dieu," puis sur les grains du Notre Père, tu vas dire les mots suivants : "Père Eternel, je T'offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de Tin Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier" ; sur les grains du "Je vous salue Marie," tu diras les mots suivants : "Par sa douloureuse passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier." A la fin tu réciteras trois fois ces paroles : "Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Eternel, prends pitié de nous et du monde entier." PJ 476


LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 474 - 475

Le soir, quand j'étais dans ma cellule, j'ai vu un ange, l'exécuteur de la colère de Dieu. (...) J'ai commencé à prier l'ange, pour qu'il s'arrête quelques instants, et le monde fera pénitence. (...) Voilà les paroles par lesquelles je suppliais Dieu : Père éternel, je t'offre le Corps et le Sang, l'Âme et la Divinité de ton Fils bien-aimé, Notre-Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier ; par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous. PJ 474 - 475

05 septembre 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 147

Je me rappelle que j'ai reçu le plus de lumière pendant les adorations que je faisais une demi-heure chaque jour, durant le Carême, allongée les bras en croix devant le Très Saint Sacrement. J'approndis alors la connaissance de moi-même et de Dieu. (...) PJ 147

27 août 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 95

(...) Au commencement, Dieu se révèle comme sainteté, justice, bonté c'est-à-dire miséricorde. L'âme ne connaît pas tout à la fois, mais sucessivement, par éclairs, c'est-à-dire par des rapprochements de Dieu. Cela ne dure pas longtemps, car elle ne pourrait supporter cette lumière. (...) La lumière qui a touché l'âme est vivante en elle, et rien ne peut l'étouffer, ni l'obscurcir. Cet éclair de la connaissance de Dieu attire l'âme et allume son amour pour Lui. (...) PJ 95


23 août 2019

L'ORAISON

"L’oraison du juste est la clef du ciel : sa prière y monte et la pitié de Dieu en descend.”

Saint Augustin

Posté par ucem à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

17 août 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 454

(...) Je ne cherche pas le bonheur en dehors de mon intérieur où demeure Dieu. Je me réjouis de Dieu à l'intérieur de moi-même, là je demeure sans cesse avec Lui, là est ma plus grande intimité avec Lui, là je demeure en sécurité, là le regard humain ne parvient pas. La Sainte Vierge m'encourage à me comporter de la sorte avec Dieu. PJ 454

15 août 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 148

L'âme noble et sensible peut même être la plus simple, mais avec des sentiments délicats ; une telle âme voit Dieu en tout. Le rencontre partout, sait trouver Dieu même dans les choses les plus secrètes. Tout a de l'importance pour elle, elle apprécie tout, elle remercie Dieu pour tout, elle tire un profit spirituel de tout et remet à Dieu toute la gloire. Elle a confiance en Lui et ne se trouble pas quand vient le temps des épreuves. Elle sait que Dieu est toujours le meilleur Père, et elle fait peu de cas de l'opinion humaine. Elle suit fidèlement le moindre souffle de l'Esprit Saint, elle jouit de cet Hôte spirituel et se tient près de Lui comme un enfant près de sa mère. Là, où d'autres âmes s'arrêtent et ont peur - elle passe sans crainte et sans difficultés. PJ 148

22 juin 2019

QUAND TU ÉTAIS SOUS LE FIGUIER, JE T'AI VU

Jn50,1

Évangile selon saint Jean 1, 45-51

1. Dans ce passage, nous avons beaucoup à apprendre du personnage de Nathanaël. Jésus se réjouit de trouver en lui un « israélite sans détour ». Pour que Jésus le dise, il devait être un homme profondément droit, qui dit et qui fait ce qu’il pense. Il est aussi assez sceptique, il ne croit pas ce que lui dit Philippe, mais sa curiosité est suffisamment éveillée pour qu’il le suive. Ce n’est pas Philippe qui convainc Nathanaël, mais c’est Jésus qui touche son cœur. La meilleure évangélisation ne consiste pas à convaincre, mais à témoigner de notre rencontre avec le Christ, pour inciter les gens à le chercher. Ensuite c’est Dieu qui ouvre et qui touche les cœurs. Qui mieux que lui connaît le cœur de chacun et sait comment y rentrer ? Quand Nathanaël entend le compliment que lui fait Jésus, il reste sur la défensive : « d’où me connais-tu ? » Les paroles qu`il prononce montre que c`est un homme qui a construit plusieurs barrières autour de son cœur : il fait preuve de rationalisme, de scepticisme, la tendance à la méfiance est forte en lui. Mais Jésus le connaît et il sait comment faire tomber ces barrières.

2. Jésus a su piquer sa curiosité, en lui montrant qu'il le connaît et qu’il l’apprécie. Il ne s'avoue pas vaincu face aux réactions de défense de Nathanaël , au contraire : « Avant que Philippe t’appelât quand tu étais sous le figuier, je t’ai vu ». Qui sait ce qui s’est passé sous le figuier, seul Nathanaël et Jésus le savent, mais cela devait être quelque chose de très intime pour que Nathanaël réagisse en disant « Rabbi, tu es le Fils de Dieu, tu es le roi d’Israël ». Jésus a fait tomber ses barrières et l’amène à la conversion en lui montrant qu’il est celui à qui rien n’est caché, qui vit dans l’intimité de l’homme, qui connaît tous ses désirs, toutes ses pensées et tous les mouvements de son cœur. La rencontre entre Nathanaël et Jésus nous montre que Dieu nous connaît mieux que nous-mêmes, et qu’il est attentif au moindre mouvement intérieur de notre âme. Ne mettons pas d’obstacle entre lui et nous, n’ayons pas peur, ne faisons pas preuve d’incrédulité face à l'annonce de l’Évangile, mais ouvrons nous à la présence de Dieu. Et si nous n’y arrivons pas, Nathanaël nous montre que Jésus sait comment nous chercher et comment ouvrir notre cœur et que, comme lui, nous pourrons répondre, si nous sommes sincères avec nous-même.

Source