31 mai 2018

LÀ OÙ IL N'Y A PAS D'AMOUR, AIMEZ ET VOUS RECUEILLEREZ L'AMOUR - MADELEINE DELBRÊL

« Cet Amour qui nous habite, cet Amour qui éclate en nous, est-ce qu'il ne va pas nous modeler ? Seigneur, Seigneur, au moins que cette écorce qui me couvre ne Vous soit pas un barrage. Passez. Mes yeux, mes mains, ma bouche sont à Vous. Cette femme si triste en face de moi : voici ma bouche pour que Vous lui souriiez. Cet enfant presque gris tant il est pâle, voici mes yeux pour que Vous le regardiez. Cet homme si las, si las, voici mon corps pour que Vous lui laissiez ma place, voici ma voix pour que Vous lui disiez tout doucement : « Asseyez-vous ». Ce garçon si fat, si bête, si dur, voici mon cœur pour que Vous l'aimiez avec, plus fort qu'il ne l'a jamais été... Là où il n'y a pas d'amour, aimez et vous recueillerez l'Amour.        Ainsi soit-il. »

SOURCE

Posté par ucem à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 octobre 2015

DISPONIBLE POUR DIEU - MADELEINE DELBRÊL

Disponible pour Dieu

« Une fois que nous avons connu la parole de Dieu, nous n'avons pas le droit de ne pas la recevoir ; une fois que nous l'avons reçue, nous n'avons pas le droit de ne pas la laisser s’incarner en nous ; une fois qu’elle s’est incarnée en nous, nous n’avons pas le droit de la garder pour nous : nous appartenons dès lors à ceux qui l'attendent.
Nos pas marchent dans une rue mais notre cœur bat dans le monde entier. C’est pourquoi nos petits actes, dans lesquels nous ne savons distinguer entre action et prière, unissent aussi parfaitement l’amour de Dieu et l’amour de nos frères. (…) Qu’importe ce que nous avons à faire : un balai ou un style à tenir. Parler ou se taire, raccommoder ou faire une conférence, soigner un malade ou taper à la machine. Tout cela n’est que l’écorce de la réalité splendide, la rencontre de l’âme avec Dieu à chaque minute renouvelée, à chaque minute accrue en grâce, toujours plus belle pour son Dieu.
On sonne ? Vite, allons ouvrir, c’est Dieu qui vient nous aimer. Un renseignement ? Le voici... C’est Dieu qui vient nous aimer. C’est l’heure de se mettre à table ? Allons-y... C’est Dieu qui vient nous aimer. Laissons-le faire. »

Missionnaires sans bateaux, Nouvelle Cité, 2009

21 octobre 2014

MADELEINE DELBRÊL - INÉDIT

Je voudrais tant vous engager dans la vie du Christ qui est voie de moirt à soi et de mort à Lui.

Je voudrais que vous appreniez à désirer et à aimer ce qui nous fait souffrir et mourir à nous-même.

Tant qu'on ne fait que la supporter, la vie est insupportable.

Posté par ucem à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 octobre 2014

CONSEILS DU QUOTIDIEN - MADELEINE DELBRÊL

Conseils du quotidien

« Partez dans votre journée sans idées fabriquées d'avance
et sans lassitude prévue,
sans projets sur Dieu,
sans souvenir sur lui,
sans bibliothèque,
à sa rencontre.

Partez sans carte de route pour le découvrir,
sachant qu'il est sur le chemin et non au terme.

N'essayez pas de le trouver par des recettes originales,
mais laissez-vous trouver par lui dans la pauvreté d'une vie banale.

La monotonie est une pauvreté : acceptez-la.

Ne cherchez pas les beaux voyages imaginaires.

Que les variétés du Royaume de Dieu vous suffisent et vous réjouissent.

Désintéressez-vous de votre vie,
car c'est une richesse que de tant vous en soucier :
alors la vieillesse vous parlera de naissance et la mort de résurrection ;
le temps vous paraîtra un petit pli sur la grande éternité ;
vous jugerez de toutes choses selon leurs traces éternelles. »

Humour dans l'amour, Nouvelle Cité, 2005.

Posté par ucem à 03:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,