19 août 2019

LA SOURCE DE TOUT BIEN

C’est dans le cœur de Jésus que l’on goûte des délices qui n’ont aucune amertume. C’est dans ce cœur qu’il y a une paix qui ne souffre jamais aucun trouble ni division. C’est dans ce cœur que se rencontre une joie qui ne sait ce que c’est que la tristesse. C’est dans ce cœur que l’on possède une félicité parfaite, une douceur très suave, une sérénité sans nuages et une béatitude inconcevable. C’est ce cœur qui est le premier principe de tout bien, et la source primitive de toutes les joies et de tous les délices du Paradis. C’est de là, ô mon très doux Jésus, c’est-à-dire de votre divin cœur, comme d’une source première, principale et inépuisable, que découlent dans les cœurs des enfants de Dieu toute félicité, toute douceur, toute sérénité, toute sûreté, tout repos, toute paix, toute joie, tout contentement, toute suavité, tout bonheur et tout bien. Car quel bien pourrait-il y avoir, ou comment une chose pourrait-elle être bonne, qui ne procéderait pas de vous, mon Jésus, qui êtes le bien par essence, le vrai bien, le souverain bien, le seul bien ?

Saint Jean Eudes († 1680), initiateur du culte liturgique des cœurs de Jésus et de Marie, est un des grands maîtres de l’École française de spiritualité au xviie siècle. Il a été canonisé en 1925. / Œuvres complètes, 8, Vannes, Lafolye, 1908, p. 298.

Source


06 septembre 2018

DÉTACHEMENT

La vie est un combat. Ne le savez-vous pas ? S'il faut se renoncer, prendre sa croix, suivre Jésus au calvaire, quoi d'étonnant qu'il faille lutter, souffrir, saigner, pleurer. Vos difficultés viennent de votre entourage, de votre emploi, de vos propres misères physiques et morales, des trois à la fois peut-être. Tracez-vous une bonne fois à leur égard, une ligne de conduite décidée devant Dieu de votre attitude d'âme et dans les rencontres, refusez-vous de discuter. Les monologues alarmistes ne servent à rien. Faites ce que vous pouvez, abandonnez le reste à la miséricorde de Dieu. Dieu sait tout, il peut tout et il m'aime. Voilà qui justifie l'abandon. Vivez dans la chaude lumière du psaume 22 : "le Seigneur est mon berger, je ne manque de rien." Chaque soir, vous vous endormirez en murmurant : "lui te couvre de ses ailes. Tu trouveras sous son pennage, un refuge. Ayez confiance, il ne vous arrivera jamais rien de mal."

Les portes du silence, Marie-Etienne de Chenevière

31 décembre 2015

PROJET DE PÉLERINAGE

https://scontent-ams2-1.xx.fbcdn.net/hphotos-xat1/v/t1.0-9/11059957_879164152176528_5509180604391156451_n.jpg?oh=7501ea9945d2ca10297dcbd58dbbdfc3&oe=563C87BC

Source

Posté par ucem à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

28 mars 2014

RENTRÉE DE LA CATÉCHÈSE

La plupart des catéchumènes sont en retraite à Lisieux. Nous étions donc en petit comité. Les échanges ont été passionnants et touchants. 
Quelque chose bouge en moi. 
Non seulement je me détends mais je ressens beaucoup de joie à retrouver le groupe, notre curé, la Parole, les chants et prières à la Chapelle. Je souhaite à tout le monde d'être touché par le Christ, d'entrer dans une église et d'y vivre le partage, d'y (re)trouver la Joie. La Joie de vivre, d'aimer, d'être aimé à un point inimaginable, de goûter à la Paix, à la Liberté., à l'Espérance.

Posté par ucem à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,