13 juin 2013

LE TEMPS QUI PASSE

Coup de blues fulgurant, aussi violent et intense que bref. Le tri, c'est souvent une épreuve.
Aujourd'hui, des vêtements de bébé sont partis, hier des jouets en bois que j'aimais beaucoup.
Sur le moment, je n'ai rien ressenti mais dans la soirée, en m'arrêtant, tout est remonté à la surface et les larmes ont jailli avec force, mon ventre s'est contracté.
C'est dans ces moments que je constate qu'il s'est vraiment passé quelque chose dans ma vie.
D'abord, j'ai prié.
Ce n'était absolument pas dans mes habitudes avant le Parcours Alpha.
Ensuite, le chagrin est reparti aussi vite qu'il était arrivé.
Je me suis rappelé que la tristesse, le drame, les regrets ne sont pas de Dieu et tout a disparu instantannément.
Je ne porterai plus d'enfant, plus jamais, en tout cas, physiquement, c'est terminé.
Mes enfants sont grands.
Il y a des années que je le sais mais entre savoir de manière distanciée et regarder la situation sans faux-semblant, c'est différent.
Dieu m'a toujours accompagnée, je n'en avais pas conscience mais depuis que le Parcours Alpha, mon attachement à lui grandit.
Voilà la transition qui se profile.
J'en suis toute émue.
Il n'y a pas si longtemps, je pensais et disais à qui voulait l'entendre que je pressentais combien la vie serai insipide quand je ne partagerais plus ma vie avec mes enfants.
Je vois maintenant qu'elle pourra être encore très belle, très intense et bouleversante, qu'elle me transformera encore et encore et que peut-être, je serai une meilleure mère, une meilleure épouse, une meilleure fille, une meilleure amie, une meilleure voisine, que sais-je.
Etre mère m'aura bien secouée dans tous les sens. J'aurai été poussée dans mes retranchements, j'aurai vu le meilleur et le pire caché en moi.
Ce n'est qu'un début. 


02 mai 2013

APRÈS LE PARCOURS ALPHA

Ca y est, j'ai pris contact avec la paroisse dont je dépends.Je sais bien que ce n'est pas un exploit mais pour moi, si, c'en est un. Ca faisait tellement longtemps que je tournais autour du pot sans trouver comment faire.
Je m'attendais à voir l'aumonier des scouts où vont mes enfants. Il se trouvait à Assise. Je suis tombée sur son remplaçant. J'ai trouvé ça amusant que là-haut, on m'ait fait une petite blague. Il fallait que j'aie un peu de courage. Ca a suffit. Finalement, rien ne s'est passé comme je l'imaginais mais c'était très doux, très délicat.
Je vais prendre contact avec la personne qui s'occupe d'un groupe de lecture de la Bible que j'intègrerai en septembre.
Il m'en faut peut-être peu mais je suis heureuse mais heureuse. J'en sautillerai presque si je me laissais aller.
Je sens que je vais bien dormir ce soir.

Posté par ucem à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2013

PARCOURS ALPHA # - DÎNER DE CLÔTURE

zere

Posté par ucem à 23:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 avril 2013

PARCOURS ALPHA #10

zer

Dieu guérit-il encore aujourd'hui ?

zer

Posté par ucem à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 avril 2013

PARCOURS ALPHA #9

ezr

Comment puis-je résister au mal ?

zetr

Posté par ucem à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 avril 2013

PARCOURS ALPHA #8

Le week-end du Parcours Alpha vient de se terminer.
Le thème était :


L'esprit saint

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/91/Rembrandt_Harmensz._van_Rijn_-_The_Return_of_the_Prodigal_Son.jpg/467px-Rembrandt_Harmensz._van_Rijn_-_The_Return_of_the_Prodigal_Son.jpg

 

Le fils prodique


Je suis repartie avec une chose qui ne pourra m'être enlevé : la certitude d'être aimée de Dieu.
Après l'amour qui s'envole, celui qui se dérobe, celui qui n'ont pas pu éclore, celui qui m'a été refusé voilà que je reviens chez moi avec un amour solide qui ne disparaîtra pas.
Après toutes ces années de soif et de famine, je me trouve consolée et rassasiée.
Ce n'est pas le Seigneur qui refusait de me répondre, c'est moi faisait obstruction à son amour par le sentiment de honte et d'indignité.
Vouloir une chose de toutes ses forces, de toute son âme et se trouver incapable de l'accepter.
Il m'est revenu en mémoire cette peur panique que j'avais de sauter du bateau au quai quand mon père tirait sur l'amarre pour raccourcir la distance à franchir. Il en restait toujours une et elle me paraissait insurmontable. Alors, je trépignais, furieuse contre moi-même de me trouver si faible et si impuissante, tandis qu'il était furieux contre cette petite fille si peu hardie, si peu confiante. Je crois que je n'ai jamais pu me pardonner d'avoir tant déçu mon père.
Vouloir et ne pas pouvoir recevoir que l'on veut.
Toutes ces années, c'était comme vivre en apnée, s'étouffer tout en étant à l'air libre et se trouver incapable d'accepter d'inspirer l'air qui nous manque à en mourir.
C'est fou ce que l'on peut se leurrer sur son propre compte. On peut se croire confiant et réaliser combien on est terrifié, combien on est devenu méfiant à cause des blessures qui n'ont jamais cicatrisé.

Il y a eu beaucoup de témoignages, de larmes, d'amour, de prières, d'enseignements, de louanges.
Tous les participants étaient beaux et incroyablement aimables. Les équipiers aussi.
Voir la peine et la souffrance des autres m'a bouleversée et j'imagine ce que Dieu doit ressentir de nous voir si empêtrés dans nos vies alors qu'il nous attend, qu'il nous pardonne, qu'il nous aime infiniment.
Il y aurait beaucoup de choses à écrire à propos de ce qui s'est passé, des rencontres, des partages, des témoignages, de la présence de Dieu, de son action, de son amour, de sa puissance. Je ne crois pas que j'en dévoilerai davantage car c'est difficile à raconter. Le mieux, c'est de le vivre.
Je souhaite à celles et ceux qui liraient ce billet, de se lancer dans l'aventure.
Il n'y a rien à perdre bien au contraire.
Parmi tout ce que j'ai reçu, il y a eu l'amour et l'affection des uns et des autres, parfois plus profonde, plus percutante que celle de mon entourage habituel.

Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres  par honneur, usez de prévenances réciproques.
Romains 12:10

Recevoir l'Esprit Saint, a été un événement d'une très grande intensité.

***

Edit du 20 mai

En écoutant Vassula Ryden nous expliquer qu'on ne peut recevoir l'Esprit Saint qu'après avoir confessé tous ses péchés, je me demande ce que j'ai reçu et si je l'ai réellement reçu. C'est douloureux de ne pas savoir. Qui est dans le vrai ? Les catholiques, les protestants ? Où trouver un éclairage dans la Bible quand on n'en connaît que des bribes ?

Depuis quelques temps, j'essaye de faire une liste des péchés que j'ai commis, parfois consciemment, parfois dans l'ignorance la plus totale. La liste est longue comme un jour sans pain... Faut-il vraiment tous les confier à un prêtre ? Ne peut-on pas faire ça en tête à tête avec Dieu ? Pour le moment, c'est ce que je fais mais je dois avouer que pendant le fameux week-end dont je parlais plus haut, j'ai dit quelque chose à la personne qui priait pour moi et l'enclume que j'avais sur la poitrine s'est envolée. À ce jour, elle n'est pas revenue...

 

 

03 avril 2013

PARCOURS ALPHA #7

ezr

L'église, qu'en penser ?

zear

Posté par ucem à 23:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2013

PARCOURS ALPHA #6

Thème de ce soir :

Comment Dieu nous guide-t-il ?

Encore beaucoup de témoignages poignants sur la manière et les circonstances dont, selon et les autres, Dieu nous guide.
Les liens se tissent peu à peu.
Il y a de l'affection, de l'attention, du partage, des confidences, de la confiance, du soutien entre les participants comme jamais je n'en ai vu (je ne dis pas que ça n'existe pas ailleurs, disons simplement qu'après plus de quarante ans d'existence, je n'avais encore jamais connu ça).

(billet en cours)

Une chose est sûre c'est que pendant ce Parcours, je mesure la souffrance que l'impossibilité de pouvoir échanger librement sur ma foi, à témoigner, à vivre selon des principes communs génère dans ma vie.
 

Posté par ucem à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 mars 2013

PARCOURS ALPHA #5

Le thème de ce soir était :


Lire la Bible : Pourquoi et comment ?

Ca n'est pas si facile à lire aussi nous avons eu
- une présentation rapide de la Bible, des différences entre les éditions catholgiques et protestantes,
- des suggestions pour entrer dans l'écriture (commencer par les Évangiles plutôt que dans un ordre chronologique
- des adresses de librairies spécialisées
La maison de la Bible
CLC
7ici
(dans la mesure où je suis le Parcours Alpha dans une église réformée, les références sont protestantes mais on peut également trouver d'autres adresses en suivant ce lien :
bibliothèques religieuses)
- des revues auxquelles s'abonner pour une lecture commentée comme
Le guide  On ne nous en a pas (encore ?) parlé, mais j'ai vu qu'il existait des groupes de maison, des groupes de lecture biblique.

Quantité de choses sont organisées, mises en oeuvre pour découvrir le message.

L'EXPOSÉ MANQUÉ DU PARCOURS ALPHA

Parce que j'étais malade, j'avais dû rentrer chez moi précipatemment, ratant l'enseignement de la deuxième rencontre du Parcours Alpha. En lisant jusqu'au bout le fascicule qu'on nous a distribué, j'ai découvert qu'il y avait une adresse où retrouver les exposés que l'on a manqué.
Je vais donc pouvoir écouter ce que s'est dit sur le thème:


Pourquoi Jésus est-il mort ?

Cliquer amisdalpha, puis sur
Bienvenue
Videos et mp3
Exposés du parcours Alpha en mp3


(merci au site Charismata sur lequel j'ai trouvé la marche à suivre).