24 septembre 2018

SAINT BERNARD DE CLAIRVAUX

"Le coeur qui rayonne vaut mieux que l'esprit qui brille."

Posté par ucem à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,



06 janvier 2017

ÉPIPHANIE

http://i29.servimg.com/u/f29/09/04/27/32/paolo_11.jpg
Paolo Schiavo. XVe. Source

Sermons de Saint Bernard :

Epiphanie I - Epiphanie II - Epiphanie III - Epiphanie IV - Epiphanie V - Epiphanie VI

Enregistrer

31 décembre 2016

LA NATIVITÉ

https://artyficielles.files.wordpress.com/2011/12/fa_nativite_forli_hd.jpg
Fra Angelico (vers 1400-1455), La Nativité Source

Sermons de Saint Bernard :
V. DE NOËL I - V. DE NOËL II - V. DE NOËL III - V. DE NOËL IV - V. DE NOËL V - V. DE NOËL VI - JOUR DE NOËL I - JOUR DE NOEL II - JOUR DE NOËL III - JOUR DE NOËL IV - JOUR DE NOËL V

Solennité de la Nativité du Seigneur (messe du jour)

Commentaire du jour
Saint Basile (v. 330-379), moine et évêque de Césarée en Cappadoce, docteur de l'Église
Homélie sur la naissance du Christ ; PG 31, 1471s (trad. Bouchet, Lectionnaire, p. 62)

« Nous avons vu sa gloire, la gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique »

      « En voyant l'étoile, les mages se sont réjouis d'une grande joie » (Mt 2,10). Aujourd'hui, nous aussi, accueillons cette grande joie en nos cœurs, joie que les anges annoncent aux bergers. Adorons avec les mages, rendons gloire avec les bergers, chantons avec les anges : « Il nous est né aujourd'hui un sauveur qui est le Christ Seigneur ; le Seigneur Dieu qui nous est apparu »...

      Cette fête est commune à la création tout entière : les étoiles courent dans le ciel, les mages arrivent des pays païens, la terre reçoit dans une grotte. Il n'est rien qui ne contribue à cette fête, rien qui n'y vienne les mains pleines. Faisons éclater nous-mêmes un chant de joie... ; fêtons le salut du monde, le jour de la naissance de l'humanité. Aujourd'hui est abolie la condamnation qui frappait Adam. Que l'on ne dise plus jamais : « Tu es terre et tu retourneras à la terre » (Gn 3,19) mais : « Uni à celui qui descend du ciel, tu seras exalté dans le ciel »...

      « Un enfant nous est né, un fils nous est donné, éternelle est sa puissance » (Is 9,5)... Quel abîme de bonté et d'amour pour les hommes ! Unis-toi donc à ceux qui, dans la joie, reçoivent leur Seigneur qui descend du ciel et qui adorent le Grand Dieu dans ce petit enfant. La puissance de Dieu se manifeste dans ce corps comme la lumière par les fenêtres, et resplendit aux yeux de ceux dont le cœur est pur (Mt 5,8). Avec eux, nous pourrons alors « le visage découvert, contempler comme en un miroir la gloire du Seigneur, et être nous-mêmes transfigurés de gloire en gloire » (2Co 3,18), par la grâce de notre Seigneur Jésus Christ et son amour pour les hommes.



 Enregistrer
Source
Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer