24 mai 2019

POURQUOI PRIER LA VIERGE MARIE ?

Pourquoi prier la Vierge Marie ?Mieux vaut s’adresser au bon Dieu qu’à ses saints, dit la sagesse populaire. Saint Paul déclare, quant à lui (1 Timothée 2, 5) : « il n’y a qu’un seul Dieu ; il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus ». S’il n’est qu’un seul médiateur, pourquoi prier Marie ? Question essentielle mais aussi délicate, si l’on songe qu’elle cristallise les réticences auxquelles peut se heurter un authentique dialogue pour l’unité des chrétiens.

Les Écritures donnent trois titres à Marie : femme, mère et vierge. C’est à partir de ces trois aspects de son être que l’on comprendra la place à part qu’occupe Marie parmi les créatures (« bien loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre », dit Lumen Gentium) et, ce faisant, pour l’Église.

ÉCOUTER


16 avril 2019

NOTRE DAME DE PARIS

https://pbs.twimg.com/media/D4QAbXsWAAEVfIu.jpg

À l’intérieur de Notre-Dame de Paris, au cœur des décombres et des gravas, la Croix est là. Debout. Elle semble intacte. Douloureuse et lumineuse à la fois. Victorieuse du mal. Pas loin, Marie est là, sa statue en témoigne toujours Cette photo vaut toutes les homélies.

Abbé Grosjean


 Monseigneur Michel Aupetit, Père Jérémie, Père Thierry

Source

https://pbs.twimg.com/media/D4Nq1EqWkAYMW8t.jpg

Notre Dame de Paris, 19h, Lundi 15 avril 2019

Source

Pour toujours ne signifie rien dans ce monde...

19 décembre 2018

COMMENT LE SOLDAT DE JÉSUS-CHRIST DOIT SE METTRE EN CAMPAGNE DÈS LE MATIN

La première chose que vous avez à faire à votre réveil, c’est d’ouvrir les yeux de l’âme et de vous considérer comme en un champ clos, avec cette loi expresse que celui qui ne combat pas doit périr à jamais. Là, vous vous figurerez être en présence de votre ennemi, je veux dire de cette inclination mauvaise que vous avez déjà entrepris de combattre et qui se tient tout armée pour vous blesser et vous donner la mort. À votre droite, vous verrez Jésus-Christ votre invincible capitaine, la Vierge Marie avec Saint Joseph son époux bien-aimé, d’innombrables troupes d’anges et de saints, parmi lesquels l’archange saint Michel ; à votre gauche, vous verrez le démon et ses satellites prêts à exciter la passion ennemie et à vous persuader de céder à ses suggestions. Vous vous imaginerez alors entendre la voix de votre ange gardien, vous parlant de la sorte : « Vous avez aujourd’hui à combattre contre cet ennemi, et contre d’autres encore. Ne craignez point, ne perdez point courage ; ne cédez ni à la frayeur ni à quelque considération que ce soit ; car votre Seigneur et votre capitaine est ici près de vous avec ses glorieuses phalanges, pour combattre avec elles contre vos ennemis et il ne souffrira pas qu’ils vous soumettent par la force ou la ruse. Demeurez ferme, faites-vous violence, quoiqu’il doive vous en coûter parfois. Criez souvent au secours du plus profond de votre cœur ; appelez à votre aide votre Seigneur, la Vierge Marie et tous les saints, et vous remporterez infailliblement la victoire. « Si vous êtes faible et peu aguerri, si vos ennemis sont forts et nombreux, songez que les troupes de celui qui vous a créé et racheté sont plus nombreuses encore, que votre Dieu est infiniment plus puissant que votre ennemi et qu’il désire bien plus ardemment vous sauver que le démon ne désire vous perdre. Combattez donc ; et ne vous lassez jamais de souffrir : de cette fatigue, de la violence que l’on déploie contre ses mauvaises inclinations, de la peine que l’on éprouve à surmonter les habitudes mauvaises, naissent la victoire et ce trésor inestimable qui procure le royaume du Ciel, et l’éternelle union de l’âme avec son Dieu. « Vous commencerez le combat au nom du Seigneur et vous prendrez pour armes la défiance de vous-même, la confiance en Dieu, la prière et l’exercice de vos puissances spirituelles. Vous appellerez au combat cet ennemi et cette passion que vous vous êtes proposé de vaincre, selon l’ordre indiqué ci-dessus ; vous lui apposerez tantôt la résistance, tantôt la haine, tantôt les actes de la vertu contraire, lui donnant ainsi coup sur coup des blessures mortelles, pour plaire aux regards de votre divin Maître qui est là, avec toute l’Église triomphante, à contempler votre combat. « Je vous répète que vous ne devez point vous lasser de combattre, mais considérer l’obligation qui nous incombe à tous de servir Dieu et de lui plaire, et la nécessité où nous sommes de combattre, attendu que nous ne pouvons abandonner le champ de bataille sans être blessés et blessés à mort. « J’ajoute qu’en fuyant loin de Dieu comme un rebelle, et en vous donnant au monde et aux plaisirs de la chair, vous n’échapperez point à la peine. Il vous faudra combattre malgré vous, et vous serez en butte à tant de contrariétés que vous sentirez souvent la sueur inonder votre front et des angoisses mortelles pénétrer votre cœur. « Considérez ici quelle folie il y aurait à s’imposer un travail si rude, avec la perspective de tourments infiniment plus horribles et d’une mort éternelle, et cela pour échapper à une peine passagère qui nous conduit à la vie éternelle et infiniment heureuse où l’âme jouit de la présence de son Dieu ».

Extrait de Le combat spirituel par Laurent Scupoli - chapitre XVI

Source

19 avril 2016

LE ROSAIRE

Une chose importante que conseillent les exorcistes…
Une chose importante que conseillent les exorcistes, en plus de la messe et de la confession, est de dire chaque jour le chapelet avec beaucoup de foi, d’humilité et de confiance envers la Vierge Marie qui écrase le démon sous son talon immaculé.
Un exorciste nous a déclaré un jour, qu’une personne malmenée par le Malin et qui dit chaque jour son chapelet « s’auto-exorcise » en quelque sorte. Celui qui aura cette pratique quotidienne sera beaucoup moins attaqué par l’ennemi infernal (…).
Un homme, dit le bienheureux Alain de la Roche, ayant en vain tenté toutes sortes de pratiques de dévotions pour être délivré de l’esprit Malin qui le possédait, s’avisa de mettre à son cou son Rosaire, ce qui le soulagea, et ayant éprouvé que lorsqu’il l’ôtait de son cou, le démon le tourmentait cruellement, résolut de le porter au cou jour et nuit, ce qui chassa le diable pour toujours, ne pouvant supporter une si terrible chaîne.
Le Bienheureux témoigne qu’il a délivré un grand nombre de possédés en leur mettant ainsi le Rosaire au cou.

Jean-André Dubreuil
Extraits de son livre Possessions et exorcismes,
Editions Grégoriennes

15 avril 2016

SCAPULAIRE DU MONT CARMEL

http://www.traditions-monastiques.com/225/11-225.jpg

Offert par Frère B., pendant la retraite de l'été dernier, imposé, à titre privé, après le chapelet à la Miséricorde divine et l'Adoration, par le Père J.

Grande joie.

Le Scapulaire de Notre Dame du Mont-Carmel
Livre sur le scapulaire de Notre Dame du Mont Carmel
Pour celle et ceux qui ne peuvent pas lire, cliquer ici.
***

R./ Précieux Scapulaire,
Gage de mon bonheur,
Saint habit de ma Mère,
Repose sur mon cœur !

 

1- Combien de fois, dans la bataille,
Sur la poitrine du guerrier,
Ce saint habit, de la mitraille
Repoussa le plomb meurtrier !

2- Combien de fois, quand la tourmente
Épouvantait les matelots,
Plongé dans la mer écumante,
Ce saint habit calma les flots !

3- Combien de fois, quand l’incendie
Se répandait comme un torrent,
On vit cette étoffe bénie
Éteindre le brasier ardent !

4- Saint habit, l’univers publie
Et ta puissance et tes bienfaits !
Dans tous les malheurs de la vie,
Sois mon ferme espoir à jamais !

5- Les jours de l’homme, sur la terre,
Sont aussi des jours de combats :
Sois mon bouclier dans la guerre,
Et je ne succomberai pas !

6- Quand du monde la vague impure
Partout me présente la mort,
Mère, ton habit me rassure,
Ta main me guide vers le port.

7- Quand les passions dans nos âmes
Allument leur brûlante ardeur,
Le Scapulaire éteint ces flammes
Et porte la paix dans le cœur.

8- Surtout à mon heure dernière,
Je veux te presser sur mon cœur :
Qui meurt avec toi, Scapulaire,
Échappe à l’éternel malheur !

***

Litanie du Mont Carmel

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus, écoutez-nous.
Jésus, exaucez-nous.

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Dieu le Fils, Rédempteur du monde, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous, pécheurs.
Notre-Dame du Mont-Carmel,
Notre-Dame du Mont-Carmel, Reine du Ciel,
Notre-Dame du Mont-Carmel, victorieuse de Satan,
Notre-Dame du Mont-Carmel, fille très obéissante,
Notre-Dame du Mont-Carmel, vierge très pure,
Notre-Dame du Mont-Carmel, épouse très dévouée,
Notre-Dame du Mont-Carmel, Mère très tendre,
Notre-Dame du Mont-Carmel, parfait modèle de vertu,
Notre-Dame du Mont-Carmel, ancre sûre d’espérance,
Notre-Dame du Mont-Carmel, refuge dans l’affliction,
Notre-Dame du Mont-Carmel, dispensatrice des dons de Dieu,
Notre-Dame du Mont-Carmel, tour forte contre nos ennemis,
Notre-Dame du Mont-Carmel, notre aide dans le danger,
Notre-Dame du Mont-Carmel, chemin menant à Jésus,
Notre-Dame du Mont-Carmel, notre lumière dans les ténèbres,
Notre-Dame du Mont-Carmel, notre consolation à l’heure de la mort,
Notre-Dame du Mont-Carmel, Avocate des pécheurs les plus abandonnés,

Pour ceux qui sont endurcis dans le vice, 

nous venons à vous avec confiance, ô Notre-Dame du Mont-Carmel.
Pour ceux qui offensent votre divin Fils,
Pour ceux qui négligent de prier,
Pour ceux qui sont à l’agonie,
Pour ceux qui diffèrent leur conversion,
Pour ceux qui souffrent en Purgatoire,

Pour ceux qui ne vous connaissent pas,

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.

V./ Notre-Dame du Mont-Carmel, espérance des désespérés,
R./ Intercédez pour nous auprès de votre divin Fils.

ORAISON

Notre-Dame du Mont-Carmel, glorieuse Reine des anges,
canal de la plus tendre miséricorde de Dieu envers les hommes,
refuge et avocate des pécheurs,
je me prosterne devant vous avec confiance,
vous suppliant de m’obtenir qu’à la mort je sois revêtu de votre saint habit.
En retour je vous promets solennellement d’avoir recours à vous
dans toutes mes épreuves, mes souffrances, mes tentations
et je ferai tout en mon pouvoir pour engager les autres à vous aimer,
à vous vénérer et à vous invoquer dans tous leurs besoins.
Je vous remercie pour les grâces sans nombre
que j’ai reçues de votre miséricorde et par votre puissante intercession.
Continuez d’
être ma défense dans le danger, mon guide
pendant la vie et ma consolation à l’heure de la mort. Amen.

 Source : Le scapulaire du Mont Carmel

Posté par ucem à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 août 2014

OFFICE DES VIGILES DE L'ASSOMPTION - ABBAYE SAINTE CÉCILE DE SOLESMES

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b8/Ascension_of_the_virgin_Michel_Sittow.jpg
Je la vois, belle comme la colombe, s'élever au-dessus des rivages, au bord des eaux ;
des effluves d'un merveilleux parfum émanent de ses vêtements; *
Et, comme une journée de printemps, elle est environnée de fleurs de rosiers et de lis des vallées.
Qui est-elle,  celle qui monte à travers le désert, comme une petite colonne de fumée d'aromates, exhalant la myrrhe et l'encens ?

Posté par ucem à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 mai 2014

COURONNÉE D'ÉTOILES

Posté par ucem à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2014

AVE MARIS STELLA

Avec Maris Stella

Ave maris stella,
Dei mater alma
Atque semper virgo
Felix caeli porta

Sumens illud ave
Gabrielis ore
Funda nos in pace
Mutans Evae nomen

Solve vincla reis
Profer lumen caecis
Mala nostra pelle
Bona cuncta posce

Monstra te esse matrem
Sumat per te preces
Qui pro nobis natus
Tulit esse tuus

Virgo singularis
Inter omnes mitis
Nos culpis solutos
Mites fac et castos

Vitam praesta puram
Iter para tutum
Ut videntes Jesum
Semper collaetemur

Sit laus Deo Patri
Summo Christo decus
Spiritui sancto
Tribus honor unus

Salut, étoile de la mer
Mère nourricière de Dieu
Et toujours vierge,
Bienheureuse porte du ciel

***
En recevant cet ave
De la bouche de Gabriel
Et en changeant le nom d’Ève
Établis-nous dans la paix

Enlève leurs liens aux coupables
Donne la lumière aux aveugles
Chasse nos maux
Nourris-nous de tous les biens

Montre-toi notre mère
Qu’il accueille par toi nos prières
Celui qui, né pour nous,
Voulut être ton fils

Vierge sans égale,
Douce entre tous,
Quand nous serons libérés de nos fautes
Rends-nous doux et chastes

Accorde-nous une vie innocente
Rends sûr notre chemin
Pour que, voyant Jésus,
Nous nous réjouissions éternellement

Louange à Dieu le Père,
Gloire au Christ Roi
Et à l’Esprit saint,
À la Trinité entière un seul hommage

Posté par ucem à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,