27 novembre 2019

JANUSZ KORCZAK - Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu'on aime Jn 15, 13

Les enfants ont le droit d'être traités par les adultes avec tendresse et respect, comme des égaux.

Janusz Korczak

Posté par ucem à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


16 novembre 2019

PJ 342 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

La souffrance est le plus grand trésor sur cette terre - elle purifie l'âme. C'est dans la souffrance que nous reconnaissons qui est notre véritable ami. L'amour véritable se mesure avec le thermomètre des souffrances. PJ 342

10 novembre 2019

PJ 57 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

(...) La souffrance est une grande grâce. Par la souffrance, l'âme devient semblable au Sauveur, dans la souffrance l'amour se cristallise. Plus la souffrance est grande, plus l'amour devient pur. PJ 57

04 novembre 2019

PJ 279 - SOUFFRANCE, MORT, CHOSES ULTIMES

Mon enfant, tu me plais le plus par la souffrance. Dans tes souffrances physiques ou morales, ne cherche pas ma fille, de compassion auprès des créatures. Je veux que le parfum de tes souffrances soit pur et sans mélange. J'exige que tu te détaches, non seulement des créatures, mais assi de toi-même. (...) Plus tu aimeras la souffrance, ma fille, plus pur sera ton amour envers moi. PJ 279

30 octobre 2019

PJ 281 - PROCLAMATION DU MYSTÈRE DE LA MISÉRICORDE DIVINE

Je sens bien que ma mission ne finira pas à ma mort, mais qu'elle commencera alors. Ô âmes qui doutez, j'écarterai pour vous le voile du ciel, afin de vous convaincre de la bonté de Dieu, pour que vous ne blessiez plus par votre incrédulité le très doux Coeur de Jésus. Dieu est Amour et Miséricorde. PJ 281


19 octobre 2019

PJ 783 - PROCLAMATION DU MYSTÈRE DE LA MISÉRICORDE DIVINE

(...) Ô mon Jésus, change-moi en Toi-même par la force de Ton amour, pour que je sois un instrument digne de proclamer Ta miséricorde. PJ 783

CHANT D'ALLÉGRESSE DU PÉLERIN

Psaume 83

02 De quel amour sont aimées tes demeures, Seigneur, Dieu de l'univers !

03 Mon âme s'épuise à désirer les parvis du Seigneur ; mon coeur et ma chair sont un cri vers le Dieu vivant !

04 L'oiseau lui-même s'est trouvé une maison, et l'hirondelle, un nid pour abriter sa couvée : tes autels, Seigneur de l'univers, mon Roi et mon Dieu !

05 Heureux les habitants de ta maison : ils pourront te chanter encore !

06 Heureux les hommes dont tu es la force : des chemins s'ouvrent dans leur coeur !

07 Quand ils traversent la vallée de la soif, ils la changent en source ; de quelles bénédictions la revêtent les pluies de printemps !

08 Ils vont de hauteur en hauteur, ils se présentent devant Dieu à Sion.

09 Seigneur, Dieu de l'univers, entends ma prière ; écoute, Dieu de Jacob.

10 Dieu, vois notre bouclier, regarde le visage de ton messie.

11 Oui, un jour dans tes parvis en vaut plus que mille. J'ai choisi de me tenir sur le seuil, dans la maison de mon Dieu, plutôt que d'habiter parmi les infidèles.

12 Le Seigneur Dieu est un soleil, il est un bouclier ; le Seigneur donne la grâce, il donne la gloire. Jamais il ne refuse le bonheur à ceux qui vont sans reproche.

13 Seigneur, Dieu de l'univers, heureux qui espère en toi !

AELF

24 septembre 2019

PJ 1698 - PRIÈRE, IMPLORATION DE LA MISÉRICORDE DE DIEU

(...) La miséricorde divine atteinte parfois le pécheur au dernier moment, d'une manière étrange et mystérieuse. À l'extérieur c'est comme si tout était perdu, mais il n'en est pas ainsi ; l'âme éclairée par un puissant rayon de la grâce suprême, se tourne vers Dieu avec une telle puissance d'amour, qu'en un instant elle reçoit de Dieu le pardon et de ses fautes et de leurs punitions, et à l'extérieur elle ne nous donne aucun signe de repentir ou de contrition, car elle ne réagit plus aux choses extérieures. (...) PJ 1698

27 août 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 95

(...) Au commencement, Dieu se révèle comme sainteté, justice, bonté c'est-à-dire miséricorde. L'âme ne connaît pas tout à la fois, mais sucessivement, par éclairs, c'est-à-dire par des rapprochements de Dieu. Cela ne dure pas longtemps, car elle ne pourrait supporter cette lumière. (...) La lumière qui a touché l'âme est vivante en elle, et rien ne peut l'étouffer, ni l'obscurcir. Cet éclair de la connaissance de Dieu attire l'âme et allume son amour pour Lui. (...) PJ 95

19 août 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 142

(...) Je suis un avec le Seigneur, l'abîme qui nous sépare, le Créateur et Sa créature, semble avoir disparu. Pendant quelques jours, mon âme vécut comme en une incessante extase. La présence de Dieu ne me quittait pas un instant. Et mon âme demeurait en continuelle union d'amour avec le Seigneur. Cependant cela ne m'empêchait pas d'accomplir mes devoirs. Je sentais que j'étais transformée en amour (...)  PJ 142