05 octobre 2013

LECTIO DIVINA

Je me suis rapprochée de la paroisse catholique dont je dépends pour m'inscrire à un groupe de lectio divina.
Ca commençait hier soir.
Nous étudierons l'évangile de Luc toute l'année à raison de deux fois par mois.
Dîner avec le prêtre suivi de l'étude du texte pour finir par un temps de prière tous ensemble dans la chapelle.

Après avoir tourné autour de l'église pendant des années, enfin j'y rentre, tout doucement.
C'est le premier pas le plus difficile..

Posté par ucem à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 octobre 2013

LECTIO DIVINA

J'ai rejoint le groupe de Lectio Divina..
J'ai été très bien accueillie.
Nous avons partagé un repas avant l'étude du texte et le temps de prière.
Tout est très nouveau et je me suis demandé si j'étais réellement à ma place.
Comment présenter la Parole quand je la connais si peu, comment mener la prière ?

Posté par ucem à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2013

LE TEMPS QUI PASSE

Coup de blues fulgurant, aussi violent et intense que bref. Le tri, c'est souvent une épreuve.
Aujourd'hui, des vêtements de bébé sont partis, hier des jouets en bois que j'aimais beaucoup.
Sur le moment, je n'ai rien ressenti mais dans la soirée, en m'arrêtant, tout est remonté à la surface et les larmes ont jailli avec force, mon ventre s'est contracté.
C'est dans ces moments que je constate qu'il s'est vraiment passé quelque chose dans ma vie.
D'abord, j'ai prié.
Ce n'était absolument pas dans mes habitudes avant le Parcours Alpha.
Ensuite, le chagrin est reparti aussi vite qu'il était arrivé.
Je me suis rappelé que la tristesse, le drame, les regrets ne sont pas de Dieu et tout a disparu instantannément.
Je ne porterai plus d'enfant, plus jamais, en tout cas, physiquement, c'est terminé.
Mes enfants sont grands.
Il y a des années que je le sais mais entre savoir de manière distanciée et regarder la situation sans faux-semblant, c'est différent.
Dieu m'a toujours accompagnée, je n'en avais pas conscience mais depuis que le Parcours Alpha, mon attachement à lui grandit.
Voilà la transition qui se profile.
J'en suis toute émue.
Il n'y a pas si longtemps, je pensais et disais à qui voulait l'entendre que je pressentais combien la vie serai insipide quand je ne partagerais plus ma vie avec mes enfants.
Je vois maintenant qu'elle pourra être encore très belle, très intense et bouleversante, qu'elle me transformera encore et encore et que peut-être, je serai une meilleure mère, une meilleure épouse, une meilleure fille, une meilleure amie, une meilleure voisine, que sais-je.
Etre mère m'aura bien secouée dans tous les sens. J'aurai été poussée dans mes retranchements, j'aurai vu le meilleur et le pire caché en moi.
Ce n'est qu'un début. 

04 juin 2013

CADEAU

Il m'avait dit : j'aurai une surprise pour toi mardi. J'espère que ça te fera plaisir.Il avait demandé à l'un de ses amis, parti à Jérusalem, de nous ramener deux croix en bois.
L'ami a ramené deux belles petites croix, simples comme nous les aimons, en or, pensant sûrement que c'était mieux.
Rien n'aurait pu me faire plus plaisir.


photo à venir


Ce soir, il a remis l'alliance à mon doigt.
Ca faisait plus de cinq ans que je l'avais enlevée.
Quand je vous dis que l'impossible est possible au Christ.
Il aura fallu souffrir pendant toutes ces années, patienter, garder la foi même si à l'époque je n'étais pas sûre de ce à quoi je croyais, il fallait accepter de voir la vie de couple s'écrouler et vaciller sous le poids de la peur pendant cette période incertaine et interminable pour voir ce miracle arriver dans ma vie.

C'est finalement très symbolique de remettre mon alliance...

J'ai évoqué l'idée de demander la confirmation (je ne me reconnais plus).

 

 

30 mai 2013

GROUPE DE MAISON

Ca se passe chez le pasteur. La quasi totalité des participants du Parcours Alpha sont là.
Louanges, prières, témoignages, lectures des pensées reçue de Dieu consignées par écrit.
Par moment, je me demande ce que je fais là.
Pourtant, j'y suis et ça fait des mois que ça dure.
Envie d'y aller et pas envie à la fois.
Je finis toujours par y aller.
Je ne sais pas où j'en suis.
Finalement, je n'ai peut-être pas rencontré Dieu, finalement, je n'ai peut-être pas la foi ?
Décidément, je ne sais vraiment plus où j'en suis.
 

Que recontre-t-on quand on rencontre Dieu ?

19 mai 2013

LES DONS DE L'ESPRIT SAINT

Les sept dons du Saint Esprit

Pendant la messe de ce matin, le prêtre a évoqué la possibilité de voir un jour un huitième don, celui de l'émerveillement.
Ca m'a touchée au plus au point car je crois que c'est un moyen très doux de contempler le Seigneur.

Oraison pour demander les sept dons de l'Esprit Saint (les Fraternités de Jérusalem)

18 mai 2013

UN SOUTIEN DISCRET MAIS RÉEL

C'est grâce à mon mari que j'ai vécu les meilleurs comme les pires moments de l'existence.Il est à la fois mon épreuve et mon cadeau.
C'est grâce à lui que je me suis inscrite au Parcours Alpha. Au fil des mois, il n'a cessé de me demander si j'y allais, comment ça s'était passé etc.
Le Parcours étant terminé, j'ai choisi de participer au groupe de maison, d'aller au culte, à la messe et il continue régulièrement à m'interroger.
- alors, où tu vas demain ? Au culte ou la messe ?
Je ne sais pas quelle tournure ça va prendre pour moi mais je suis très émue de voir mon mari s'intéresser à ce qui se passe. Il a beau ne pas s'impliquer directement, son attention être constante.
Je prie qu'un jour, nous soyons réuni d'une manière plus engagée sur la même route même si, d'une certaine manière, nous cherchions le chemin sans en être tout à fait conscient.
Sentir que nous sommes aimé d'un amour sans pareil apaise considérablement les relations dans un couple et transforme notre regard sur ce que nous vivons au quotidien, sur nous, sur les autres, sur la vie en général.

Posté par ucem à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2013

PREMIÈRE PARTICIPATION AU GROUPE DE MAISON

Ca se déroulait chez le pasteur.Nous avons fait une petite fête autour d'un bon repas puis, un temps de louange, un temps de prière et un temps de partage sur la présence du Christ.

Si nous n'avions le Christ en commun, je n'aurais aucune raison de fréquenter ces personnes ni eux de me fréquenter. Je mène une vie trop à la marge pour les intéresser et eux sont trop dans le système. Ca ne m'empêche pas de les aimer et c'est ça qui me touche. Voir les gens pour ce qu'ils sont, des êtres faits de chair et de sang qui comme moi butent, espèrent, souffrent, prient, guérissent, aiment etc. des gens qui n'hésitent pas à témoigner. Ces rencontres, ce sont des temps durant lesquelles la chape de plomb de la vie ordinaire disparaît.

Posté par ucem à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,