19 avril 2019

NE DESCENDS PAS DANS LE JARDIN

Ne descends pas dans le jardin,
Oh ! Jésus,
Ne descends pas dans le jardin
Avant le jour !
Si je ne descends pas dans le jardin
En pleine nuit,
Qui donc vous mènera vers les soleils
Du Paradis ?
Je descendrai dans le jardin
En pleine nuit.

Ne laisse pas lier tes mains,
Oh ! Jésus,
Ne laisse pas lier tes mains
Sans dire un mot !
Si je ne laisse pas lier mes mains
Comme un voleur,
Qui donc pourra détruire les prisons
Dont vous souffrez ?
Je laisserai lier mes mains
Comme un voleur.

Ne t’étends pas sur cette croix,
Oh ! Jésus,
Ne t’étends pas sur cette croix
Jusqu’à mourir !
Si je ne m’étends pas sur cette croix
Comme un Oiseau,
Qui donc vous gardera contre l’Enfer
Où vous alliez ?
Je m’étendrai sur cette croix
Comme un oiseau.

Ne laisse pas percer ton cœur,
Oh ! Jésus,
Ne laisse pas percer ton cœur
Par tes bourreaux !
Si je ne laisse pas percer mon cœur
Comme un fruit mûr,
Qui donc vous baignera de sang et d’eau
Pour vous guérir ?
Je laisserai percer mon cœur
Comme un fruit mûr.

Ne descends pas dans le tombeau,
Oh ! Jésus,
Ne descends-pas dans le tombeau
Qu’ils ont creusé !
Si je ne descends pas dans le tombeau
Comme un froment,
Qui donc fera lever de vos cercueils
Vos corps sans vie ?
Je descendrai dans le tombeau
Pour y dormir.

Posté par ucem à 03:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


18 avril 2019

CHORALE POUR LE TRIDUUM PASCAL

Ô Crux Ave

Ô nuit

Ave verum

Posté par ucem à 03:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 avril 2019

NOTRE DAME DE PARIS

https://pbs.twimg.com/media/D4QAbXsWAAEVfIu.jpg

À l’intérieur de Notre-Dame de Paris, au cœur des décombres et des gravas, la Croix est là. Debout. Elle semble intacte. Douloureuse et lumineuse à la fois. Victorieuse du mal. Pas loin, Marie est là, sa statue en témoigne toujours Cette photo vaut toutes les homélies.

Abbé Grosjean


 Monseigneur Michel Aupetit, Père Jérémie, Père Thierry

Source

https://pbs.twimg.com/media/D4Nq1EqWkAYMW8t.jpg

Notre Dame de Paris, 19h, Lundi 15 avril 2019

Source

Pour toujours ne signifie rien dans ce monde...

07 avril 2019

NE RIEN PRÉFÉRER À L'OEUVRE DE DIEU - PRIÈRE LITURGIQUE, OFFICE DIVIN

L’office Divin

La Règle de saint Benoît demande à ses moines de ne rien préférer à l’œuvre de Dieu, c’est-à-dire à la prière liturgique, à l’office divin. Dom Guéranger et ses successeurs ont toujours donné la priorité à la liturgie en la solennisant d’une manière toute particulière.
Elle est la note dominante de la tradition de Solesmes
L’office divin de louange se répartit en Heures liturgiques, de manière à sanctifier tous les moments de la vie quotidienne :
  • les Vigiles de la nuit sont composées de psaumes, mais aussi de lectures, souvent nombreuses, tirées de la Bible et des Pères de l’Église ;
  • les Laudes, office de louange du matin par excellence, s’accordent avec la gloire naturelle de l’aurore;
  • la journée de travail est rythmée par les petites heures, assez brèves. Elles ont gardé la dénomination des heures romaines qui commencent à 6h (tierce, la 3e heure, est insérée dans la messe, tandis que les offices de sexte (6e heure) et de none 9e heure) encadrent le repas principal) ;
  • la louange des Vêpres sanctifie la soirée. Sa composition rappelle celle de laudes ;
  • la journée s’achève par l’office de Complies ponctué par l’une des quatre antiennes à la Vierge, dont le Salve Regina, justement célèbres pour la beauté de leurs mélodies grégoriennes.
Source : Abbaye de Solesmes

Source : Oblature bénédictine http://www.oblaturesm.ca/liturgie.php

01 avril 2019

NOTES - THÉOLOGIE MYSTIQUE DE GUILLAUME DE SAINT THIERRY

La théologie mystique de Guillaume de Saint Thierry - Paul Verdeyen

Guillaume de Saint Thierry, spiritualité cistercienne, XIIe siècle, doctrine trinitaire

Amitié entre Saint Bernard et Guillaume de Saint Thierry. Influencé par la tradition patristique (Origène, Saint Grégoire, Saint Ambroise, Saint Augustin), influence Ruusbroec l'Admirable (Pays Bas)

Trinité : unité d'esprit, d'intelligence, d'amour

Saint Bernard et Guillaume de Saint Thierry atteignent la maturité spirituelle en interprétant/commentant le Cantique des cantiques.

p.8 En suivant de près les explications d'Origène (commentaire et homélies) : description lucide de la rencontre du divin Epoux et de l'âme amoureuse. 

Les considératons trinitaires de Ruusbroec développent les intuitions guillemiennes.

p.13 le titre "La pierre brillante" n'est pas emprunté à l'Apocalypse "cette petite pierre est d'un éclat brillant, rouge comme une flamme ardente, petite et ronde, toute plate et très légère." Description de Guillaume  "calculus quippe totus teres et rotundus catholica fides est."

p.14 Doctrine trinitaire :

1 - Origine de la recherche : "Comment l'homme peut-il obtenir une connaissance intime et personnelle du mystère divin ?"

2 - Caractère trinitaire de toute vie spirituelle et surtout de l'union mystique. L'âme amoureuse est appelée à participer à la vie divine et aux relations par les trois personnes de la Sainte Trinité.

3 et 4 "Comment la nature créée peut-elle être déifiée dans le Verbe ?" (ex de la Création) Elevé à une nouvelle dignité grâce au contact du Verbe divin. Cette élévation se réalise progressivement sous l'action de l'Esprit Saint, qui n'est autre que l'amour de Dieu répandu en nos coeurs.

Origène : 

p. 182 Le grand sujet, qui a passionné Guillaume pendant toute savie, c'est précisément le point de rencontre des deux mondes, que toute la Bible prend grand soin de distinguer et de séparerla vie divine et la pauvre condition humaine. Guillaume considère le Christ, non pas comme la tête du corps mystique (image consacrée par la théologie paulinienne), mais comme le goût placé à l'intérieur du gosier de celui-ci à l'intersection de la tête et du corps, c'est-à-dire au point de rencontre du divin et de l'humain. La spiritualité cistercienne s'attache avec prédilection au goût spirituel, parce qu'elle cherche avant tout la saveur divine des mystères christiques. C'est là le fondement d'un symbolisme naïf de la nature et de la vie domestique : elle cherche à savourer et à combiner les mouvements de l'âme comme elle déguste les produits de ses fourneaux et de ses alambics. Elle veut ruminer les mystères divins, comme son bétail rumine les herbes des pâturages. Le sens spirituel est une nourriture et un breuvage.

Distinction entre manducation corporelle et manducation spirituelle. La manducation spiruelle se suffit par elle-même. Pour la définir en quelques mots : elle n'est rien d'autre que de placer son coeur dans la puissance du Christ et de traduire cet engagement dans des actes effectifs. Ne pas négliger la manducation corporelle, la communion sacramentelle, parqu'il faut marquer les deux montants de la porte. de notre maison du sang de l'agneau : c'est-à-dire notre âme "et" notre corps.

p. 183 ... il existe un texte parallèle dans le commentaire du Cantique qui justifie pleinement notre hypothèse : "le rappel aux celliers, en l'absence de l'Epoux, invite ses fils à se réfugier dans la Consolation des Saintes Ecritures lorsqu'on leur enlève la grâce des consolations spirituelles." Nous retrouvons la distinction typique entre les consolation de l'Esprit Saint par des expériences privilégiées et la consolation des Ecritures que l'on atteint par une recherche pénible.

p. 184 Compréhension spirituelles des espèces eucharistiques transsubstantiation eucharistique

p. 188 Le sens spirituel de l'Ecriture et son intelligence profonde ne nous profitent que quand cet aliment est tempéré et comme rendu liquide par l'expérience spirituelle directe. Il faut combiner cette remarque avec cette autre conviction de Guillaume : la façon de vivre est beaucoup plus important pour le progrès spirituel que l'étude ou la science, même la plus poussée.

Par l'intelligence de l'Ecriture, Guillaume veut parvenir à une intelligence plus pénétrante de l'amour divin. L'intelligence scientifique et spirituelle de la Parole n'est qu'un chemin pour parvenir à la connaissance directe de l'Amour lui-même.

p. 189 Vrai tabernacle spirituel : la divinité du Christ. Le contact avec le Verbede  Dieu se réalise autant par la Parole que par le sacrement. L'intelligence des Ecritures est, à sa manière, un breuvage et une nourriture. Alors il leur ouvrit le sens (spirituel) pour comprendre les Ecritures." Lc 24, 45 Christ : point de convergence de toutes les Ecritures.

 


28 mars 2019

MON HEURE DE CIEL, C'EST MON HEURE D'ADORATION

Mon heure de ciel, c'est celle-ci, mon Jésus, c'est mon heure d'adoration ; l'heure pendant laquelle, agenouillé devant vous, nous nous regardons mutuellement ; l'heure où vous me bénissez tandis que je suis anéanti à vos pieds.

Je viens ici, mon Jésus, pour vous ouvrir mon cœur et vous découvrir mes misères, pour vous parler et pour écouter votre douce voix, pour vous prendre dans mes bras et vous presser contre mon cœur. Je viens vous raconter mes peines secrètes pendant cette adoration d'amour et pleurer avec vous et pour les mêmes causes.

Pendant cette heure, le monde n'existe plus pour moi : je n'ai plus ni parents, ni famille, ni amis, ni rien d'autre. Rien que vous et moi, mon Jésus Eucharistie ! Vous et moi unissant, identifiant nos âmes, nos cœurs et nos volontés ! Une seule chose, pendant ces minutes précieuses peut entrer dans mon cœur pour y accompagner l'amour, c'est la douleur : douleur de vous avoir offensé et si peu aimé, douleur de ne pouvoir travailler pour vous comme je le voudrais, douleur de voir tant d'âmes se perdre. Et la considération de votre amour, ô Jésus adoré, augmente encore cette douleur.

C'est ici, Seigneur, que vous m'animez à suivre vos traces, à porter sans cesse la Croix. C'est ici que vous me fortifiez et que vous me pardonnez mes fautes ! C'est ici que vous me rappelez mes misères et m'enseignez le moyen d'y porter remède. C'est ici que vous m'entrouvrez votre Cœur, asile assuré des coupables, lieu de repos pour les âmes fatiguées, fraîche oasis pour ceux qui traversent le désert du monde.

Ô amoureux Jésus qui vivez en aimant, qui aimez en mourant, qui aimez éternellement !

Concepción Cabrera de Armida

Posté par ucem à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

CELUI QUI TE CHERCHE

Ô Seigneur mon Dieu, celui qui te cherche avec amour pur et simple ne manquera pas de te trouver car tu te montres le premier à ceux qui te cherchent et tu viens à leur rencontre.

Saint Jean de la Croix

Posté par ucem à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

OBÉISSANCE

Je n'ai pas toujours été obéissante à la voix de la grâce. Je n'ai rencontré personne qui aurait pu m'expliquer ces choses.

Petit journal de Sainte Faustine 8

Posté par ucem à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 mars 2019

QUAND TU AS BESOIN DE COURAGE

Sois fort et courageux

Posté par ucem à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 mars 2019

DISCERNEMENT VOCATIONNEL

Source : cycle Sainte Thérèse

Méditation sur la vie religieuse

Si un appel n’a pas été entendu, ou s’il a été mal compris, il y a toujours un chemin possible vers la sainteté. Le Seigneur n’abandonne jamais les siens. On ne peut donc pas dire : « J’ai été délaissé par le Seigneur parce qu’il voulait que je fasse une chose que je n’ai pas faite. Maintenant c’est trop tard. » Le Seigneur continue de se donner, même à ceux qui, à un moment donné, soit sans faute de leur part n’ont pas entendu, soit de façon coupable ont refusé tel ou tel chemin.

Source : Comment vit quelqu’un qui ne répond pas à son appel premier ?