10 juin 2019

MARIE, MÈRE DE L'ÉGLISE

PAPE FRANÇOIS

Prière à Marie, Mère de l'Église et Mère de notre foi*

 

Ô Mère, aide notre foi !

Ouvre notre écoute à la Parole, pour que nous reconnaissions la voix de Dieu et son appel. Éveille en nous le désir de suivre ses pas, en sortant de notre terre et en accueillant sa promesse. Aide-nous à nous laisser toucher par son amour, pour que nous puissions le toucher par la foi. Aide-nous à nous confier pleinement à Lui, à croire en son amour, surtout dans les moments de tribulations et de croix, quand notre foi est appelée à mûrir. Sème dans notre foi la joie du Ressuscité. Rappelle-nous que celui qui croit n’est jamais seul. Enseigne-nous à regarder avec les yeux de Jésus, pour qu’il soit lumière sur notre chemin. Et que cette lumière de la foi grandisse toujours en nous jusqu’à ce qu’arrive ce jour sans couchant, qui est le Christ lui-même, ton Fils, notre Seigneur !

 

*Prière à Marie extraite de l'encyclique Lumen Fidei (29 juin 2013)

SOURCE


07 juin 2019

ANNE DE SAINT-BARTHÉLÉMY

Ô bienheureux silence ! C’est par ce silence, Seigneur, que tu cries et que tu fais retentir ton enseignement dans le monde entier, et c’est dans ce silence, plutôt que dans les livres et dans l’étude, que ceux qui t’aiment puisent la sagesse.

Le Seigneur s’est fait pour nous source d’eau vive pour que nous ne périssions pas dans cet océan d’épreuves. (...) Sans la foi nous ne pouvons pas avancer dans la voie royale des mystères de Dieu. La foi nous ouvre les yeux, elle nous guide. Là où il n’y a pas de foi, il n’y a pas de lumière ni de chemin qui mène au bien.

Bienheureuse Anne de St-Barthélémy, Carmélite (Mémoire obligatoire)

***

Sa biographie

Anne vint au monde à Almendral, en Vieille Castille, en 1549. Sainte Thérèse la reçut à la profession religieuse en 1572, dans son premier groupe de Carmélites Déchaussées. Plus tard, elle devait la prendre comme compagne de voyages et infirmière personnelle. Confidente de la Sainte et héritière de son esprit, Anne fit ensuite partie du groupe des Carmélites espagnoles qui passèrent en France et en Belgique pour y implanter la Réforme thérésienne. Devenue l'âme de l'oeuvre thérésienne en ces pays, elle se comporta toujours comme une authentique fille de l'Eglise, brulant de zèle pour le salut des âmes. D'abord Soeur converse, devenue Prieure à Pontoise et à Tours, puis fondatrice d'Anvers, elle eut beaucoup à lutter et à souffrir pour maintenir l'esprit de sa Sainte Mère. Son autobiographie nous renseigne sur sa vie d'union à Dieu. Elle mourut à Anvers en 1626.

***

Prier avec une icône d'Anne de Saint-Barthélémy

07 mai 2019

LES ÉPREUVES SPIRITUELLES - SAINT SILOUANE

L'archimandrite Sophrony résume la doctrine de saint Silouane (†1938) :

Au début, l'homme est attiré vers Dieu par le don de la grâce,

Et quand il est déjà attiré, alors commence une longue période d'épreuves. La liberté de l'homme, sa confiance en Dieu sont mises à l'épreuve, parfois même durement.

Au début de sa conversion, ses prières, qu'elles soient importantes ou non, à peine sont-elles formulées, qu'elles sont habituellement rapidement et miraculeusement exaucées par Dieu.

Mais quand vient la période des épreuves, tout change : on dirait que le Ciel se referme et devient sourd à toutes nos prières.

Dans la vie d'un chrétien fervent tout devient difficile.

L'attitude des gens envers lui s'altère ; on cesse de le traiter avec respect ; on ne lui pardonne pas ce qu'on pardonne volontiers aux autres ; son travail est presque toujours rémunéré au-dessous de la norme ; la résistance de son corps contre les maladies diminue ; la nature, les circonstances, les hommes, tout se tourne contre lui. Quant à ses dons naturels, non moins grands que chez d'autres, ils ne trouvent pas d'application.

En plus de tout cela, il subit encore de nombreux assauts des puissances démoniaques.

Et le dernier, le plus pénible et le plus intolérable des tourments, c'est d'être abandonné par Dieu. Alors sa souffrance atteint son comble, car l'homme est frappé sur tous les plans de son être.

L'expérience millénaire, transmise de génération en génération, nous enseigne que lorsque Dieu voit la fidélité d'un ascète, comme il vit celle de Job, il la mène par des abîmes et des cimes inaccessibles à tout autre homme. Plus la fidélité de l'ascète et sa confiance en Dieu sont inébranlables, plus grande sera son épreuve et plus complète aussi sera son expérience qui pourra s'étendre jusqu'au ultimes limites auxquelles puisse parvenir un homme.

Archimandrite Sophrony, Starets Silouane, moine du mont Athos, Vie - Doctrine - Ecrits - Edition Présence, Belley, 1982, p. 194

Source

29 avril 2019

PRIÈRE POUR OBTENIR LA GRÂCE DE TOUJOURS PRIER

Ô Dieu de mon âme ! J'espère par votre bonté être en votre grâce ; j'espère que vous m'avez pardonné toutes les offenses que je vous ai faites. Je vous en remercie de tout mon coeur, et j'espère vous en remercier pendant toute l'éternité. Misericordias Domini in aeternum cantabo. Je vois que, si je suis si souvent tombé en péché, c'est parce que j'ai négligé d'avoir recours à vous dans les tentations, et de vous demander la sainte persévérance. A l'avenir, je me propose fermement de me recommander toujours à vous et surtout lorsque je me verrai en danger de vous offenser de nouveau : je me propose de recourir toujours à votre miséricorde et d'évoquer les très saints noms de Jésus et de Marie, certain que vous ne me refuserez pas alors les forces qui me manquent pour résister à mes ennemis. Je me propose de faire ainsi et je le promets. Mais à quoi serviront, ô mon Dieu ! toutes mes promesses, si vous ne m'aidez pas par votre grâce à les exécuter, si vous ne m'aidez pas à recourir à vous dans mes dangers ? Ô Père éternel ! Aidez-moi pour l'amour de Jésus-Christ, et ne permettez pas que je cesse jamais de me recommander à vous toutes les fois que je serai tenté. Je suis certain que vous viendrez toujours à mon secours quand je m'adresserai à vous ; mais je crains de négliger alors de me recommander à vous et que cette négligence ne soit la cause de ma ruine et ne me fasse perdre votre grâce qui est le plus précieux des biens. Ah ! par les mérites de Jésus-Christ, donnez-moi la grâce de la prière ; mais une grâce abondante qui me fasse prier sans cesse et avec ferveur. Ô Marie, ô ma mère ! toutes les fois que j'ai eu recours à vous, vous m'avez obtenu le secours qui m'a empếché de tomber. Je m'adresse encore à vous pour que vous m'obteniez une grâce plus grande, celle de me recommander dans mes besoins à votre divin fils et à vous : ô ma souveraine ! vous obtenez de Dieu tout ce que vous lui demandez, obtenez-moi maintenant, par l'amour que vous avez pour Jésus, la grâce de prier toujours et de ne jamais cesser de prier jusqu'à la mort. Amen

Règlement de vie d'un chrétien, Saint Alphonse de Liguori


28 mars 2019

MON HEURE DE CIEL, C'EST MON HEURE D'ADORATION

Mon heure de ciel, c'est celle-ci, mon Jésus, c'est mon heure d'adoration ; l'heure pendant laquelle, agenouillé devant vous, nous nous regardons mutuellement ; l'heure où vous me bénissez tandis que je suis anéanti à vos pieds.

Je viens ici, mon Jésus, pour vous ouvrir mon cœur et vous découvrir mes misères, pour vous parler et pour écouter votre douce voix, pour vous prendre dans mes bras et vous presser contre mon cœur. Je viens vous raconter mes peines secrètes pendant cette adoration d'amour et pleurer avec vous et pour les mêmes causes.

Pendant cette heure, le monde n'existe plus pour moi : je n'ai plus ni parents, ni famille, ni amis, ni rien d'autre. Rien que vous et moi, mon Jésus Eucharistie ! Vous et moi unissant, identifiant nos âmes, nos cœurs et nos volontés ! Une seule chose, pendant ces minutes précieuses peut entrer dans mon cœur pour y accompagner l'amour, c'est la douleur : douleur de vous avoir offensé et si peu aimé, douleur de ne pouvoir travailler pour vous comme je le voudrais, douleur de voir tant d'âmes se perdre. Et la considération de votre amour, ô Jésus adoré, augmente encore cette douleur.

C'est ici, Seigneur, que vous m'animez à suivre vos traces, à porter sans cesse la Croix. C'est ici que vous me fortifiez et que vous me pardonnez mes fautes ! C'est ici que vous me rappelez mes misères et m'enseignez le moyen d'y porter remède. C'est ici que vous m'entrouvrez votre Cœur, asile assuré des coupables, lieu de repos pour les âmes fatiguées, fraîche oasis pour ceux qui traversent le désert du monde.

Ô amoureux Jésus qui vivez en aimant, qui aimez en mourant, qui aimez éternellement !

Concepción Cabrera de Armida

Posté par ucem à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 janvier 2019

VIS LE JOUR D'AUJOURD'HUI

Vis le jour d’aujourd’hui,
Dieu te le donne, il est à toi.
Vis le en Lui.

Le jour de demain est à Dieu
Il ne t’appartient pas.
Ne porte pas sur demain
le souci d’aujourd’hui.
Demain est à Dieu,
remets le lui.

Le moment présent est une frêle passerelle.
Si tu le charges des regrets d’hier,
de l’inquiètude de demain,
la passerelle cède
et tu perds pied.

Le passé ? Dieu le pardonne.
L’avenir ? Dieu le donne.
Vis le jour d’aujourd’hui
en communion avec Lui.

Et s'il y a lieu de t'inquiéter pour un être aimé,
regarde-le dans la lumière du Christ ressuscité.

Soeur Odette Prévost
petite soeur de Charles de Foucault
assassinée en Algérie le 10 novembre 1995

01 janvier 2019

SAINTE CATHERINE DE BOLOGNE

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/27/Catherinebolognaart.jpg

« Quand je désire obtenir sûrement une grâce, j’ai recours aux âmes du purgatoire, afin qu’elles présentent ma requête à notre Père commun. »

BENOÎT XVI

AUDIENCE GÉNÉRALE

Salle Paul VI
Mercredi
29 décembre 2010

***

Purgatoire

23 décembre 2018

VIERGE DU SILENCE

Ȏ Vierge du silence
Fais taire les murmures
Qui enfoncent leur lance
Dans le dos sans armure,
Dans le flanc sans défense !

Ȏ virginale Reine
Purifie pleinement
Ces langues souterraines
Aux noirs bourdonnements,
De ton Aube sereine !

Ȏ Sainte Vigilance,
Que ta chaste stature
Chasse les pestilences
Venues des voix obscures
Souillées de malveillance.

Ȏ Vertu de Patience
À la robe qui bruit,
Que ta main vienne et panse
Les victimes du bruit
Et de l’effervescence.

Ȏ muette Présence
Qui médite en son Cœur,
Renvoie les médisances
Au creux de leurs auteurs
Et comble leurs absences !

Ȏ Vigile des âges,
Que ta suprême pose
Taise les commérages
Et que ta Paix se pose
Sur les bouches pas sages.

Ȏ Mère de l’Amour
Et de la quiétude,
Que ces colporteurs sourds
Prennent ton attitude
Aux apaisants atours !

Ȏ silencieuse Vierge,
Que ton doigt sur les lèvres
Les appelle à ta berge,
Vienne mêler leur fièvre
Au chuchotis des cierges.

Ȏ foisonnant Symbole,
Que ton Éducation
Nous laisse sans paroles
Dans la contemplation
De la sainte Parole !

Posté par ucem à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 novembre 2018

« Ange de Dieu, qui êtes mon fidèle gardien, et aux soins duquel j'ai été confié par la Bonté suprême, daignez, durant cette journée (ou cette nuit), m'éclairer, me garder, me conduire et me gouverner. Amen. »

Posté par ucem à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,