17 décembre 2019

ACTION DE GRÂCE DE SAINTE BERNADETTE SOUBIROUS

« Pour la misère de père et mère, la ruine du moulin, le madrier de malheur, le vin de lassitude, les brebis galeuses, merci mon Dieu !

Bouche de trop à nourrir que j’étais, pour les enfants mouchés, les brebis gardées, merci !

Merci, mon Dieu, pour le procureur, le commissaire, les gendarmes, et les mots durs de l’abbé Peyramale !

Pour les jours où Vous êtes venue, Notre-Dame Marie, pour ceux où je vous ai attendue, je ne saurais vous rendre grâce qu’en Paradis !

Mais pour la gifle de Mlle Pailhasson, les railleries, les outrages, pour ceux qui m’ont crue folle, pour ceux qui m’ont crue menteuse, pour ceux qui m’ont crue avide, merci Dame Marie !

Pour l’orthographe que je n’ai jamais sue, la mémoire des livres que je n’ai jamais eue, pour mon ignorance et ma sottise, merci !

Merci ! Merci ! Car s’il y avait eu sur terre fille plus ignorante et plus sotte, c’est elle que vous auriez choisie…

Pour ma mère morte au loin, pour la peine que j’ai eue quand mon père au lieu de tendre les bras à sa petite Bernadette m’appela « Sœur Marie Bernard », merci Jésus !

Merci d’avoir abreuvé d’amertume ce cœur trop tendre que vous m’avez donné !

Pour Mère Joséphine qui m’a proclamé bonne à rien, merci !

Pour Mère Maîtresse, sa voix dure, sa sévérité, ses moqueries, et le pain d’humiliation, merci !

Merci d’avoir été celle à qui Mère Marie-Thérèse pouvait dire : « Vous n’en faites jamais d’autres ! »

Merci d’avoir été cette privilégiée des semonces dont mes Sœurs disaient : « Quelle chance de n’être pas Bernadette ! »

Merci pourtant d’avoir été Bernadette, menacée de prison parce qu’elle vous avait vue, regardée par les foules comme une bête curieuse, cette Bernadette si ordinaire qu’en la voyant on disait : « C’est ça » !

Pour ce corps piteux que Vous m’avez donné, cette maladie de feu et de fumée, ma chair pourrie, mes os cariés, mes sueurs, ma fièvre, mes douleurs sourdes ou aiguës, merci mon Dieu !

Et pour cette âme que Vous m’avez donnée, pour le désert des sécheresses intérieures, pour Votre nuit et vos éclairs, Vos silences et Vos foudres, pour tout, pour Vous absent ou présent, merci Jésus ! »

Sainte Bernadette

Posté par ucem à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


29 novembre 2019

NEUVAINE À SAINT AMBROISE

http://www.st-ambroise.org/blog/pastorale/3icone_ambroise.jpgMoyenne

Bon Saint Ambroise, protecteur de cette église et de ce quartier, Toi qui as oeuvré pour l'unité de la communauté et la paix de la cité, Toi qui as été choisi évêque alors que tu étais catéchumène, veille sur nos catéchumènes et ceux qui cherchent le sens de leur vie. Toi qui as aimé prier la Parole de Dieu, Toi qui as annoncé la foi et a veillé sur les plus pauvres, apprends-nous à être signes de ton amour autour de nous. Conduis-nous au Christ et fais de nous des disciples courageux.

Amen

Coeur Immaculé de Marie, priez pour nous.

Posté par ucem à 00:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 novembre 2019

PRIÈRE POUR LA NEUVAINE DE SAINT AMBROISE - 150 ANS DE L'ÉGLISE

Du 28 Novembre au 06 Décembre

Père très Bon,
De la construction de notre église, c'est l'anniversaire,
Ton fils Jésus est la pierre angulaire
Doux et humble de coeur,
Il fait de nous des Bien-aimés, heureux de te louer !

Nous nous souvenons que ce temple de pierre
nous appelle à nous réunir pour la prière
pour que tu plus petit, nous devenions plus frères !

Pardonne-nous nos péchés,
lorsque nous cachons ton image !
Notre corps est temps de l'Esprit-Saint,
Donne-nous de l'appeler !

Viens Esprit-Saint !
Que nous yeux apprenent à regarder comme toi !
Nos lèvres s'ouvrent pour des paroles de Vie !
Nos mains pour travailler à ton royaume !
Nos pieds pour conduire d'autres sur ton chemin !
Nos coeurs pour compatir, consoler et aimer au quotidien !
Fais-nous devenir d'humbles signes de ta présence !
Apprends-nous à construire la paix dans la cité !
Par l'intercession de Saint Ambroise,
Fais de nous des disciples courageux.

10 Je vous salue Marie + 1 Notre Père

Posté par ucem à 03:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 septembre 2019

PJ 320 - PRIÈRE, IMPLORATION DE LA MISÉRICORDE DE DIEU

Jésus ma fait connaître combien la prière de réparation Lui est agréable. Il me dit : La prière d'une âme humble et aimante désarme la colère de mon Père et libère des torrents de bénédictions. PJ 320


16 septembre 2019

PRIÈRE DU PÈRE ALBERT-MARIE BESNARD - JÉSUS, JE SAIS QUE JE PEUX COMPTER SUR TOI

« Du fond de l'abîme, le mien et celui de tous les hommes mes frères, je crie vers Toi, Seigneur, Père ! Misère je suis, Miséricorde est ton nom : dans l'attente de Toi, ma douleur et ma joie, aide-moi à reconnaître Tes passages, ouvre en moi une capacité d'écoute : Miséricorde est ton nom ! Tout mon désir est devant Toi, pour Toi mon soupir n'est point caché, guéris mon regard, ouvre mes oreilles, rends la parole à mes lèvres muettes : Miséricorde est ton nom ! Je sens toute ma pauvreté, Tu connais ma misère et pourtant Tu m'appelles. Ta fidélité est ma source, en elle est ma force et ma joie, Miséricorde est ton nom ! Conduis-moi sur le chemin de l'abandon et moi, sans relâche espérant, Jésus, je sais que je peux compter sur Toi. Viens me prendre par la main pour me guider vers Toi. Notre Père, que ton règne vienne : Miséricorde est ton nom ! Amen. »

Source

PRIÈRE DU PÈRE ALBERT-MARIE BESNARD SUR LA MISÉRICORDE

« Misère je suis, Miséricorde est ton Nom : dans l'attente de Toi, ma douleur et ma joie, aide-moi à reconnaître Tes passages, ouvre en moi une capacité d'écoute : Miséricorde est ton Nom ! Tout mon désir est devant Toi, pour Toi mon soupir n'est point caché, guéris mon regard, ouvre mes oreilles, rends la parole à mes lèvres muettes : Miséricorde est ton Nom ! Je sens toute ma pauvreté, Tu connais ma misère et pourtant Tu m'appelles. Ta Fidélité est ma source, en elle est ma force et ma joie, Miséricorde est ton Nom ! Conduis-moi sur le chemin de l'abandon et moi, sans relâche espérant, Jésus, je sais que je peux compter sur Toi. Viens me prendre par la main pour me guider vers Toi. Notre Père, que ton Règne vienne : Miséricorde est ton Nom ! » Ainsi soit-il

Source

10 septembre 2019

QUE M'ARRIVERA-T-IL AUJOURD'HUI, Ô MON DIEU, JE L'IGNORE

« Que m'arrivera-t-il aujourd'hui, ô mon Dieu, je l'ignore. Tout ce que je sais, c'est qu'il ne m'arrivera rien que Vous ne l'ayez prévu de toute éternité. Cela me suffit, ô mon Dieu, pour être tranquille. J'adore vos Desseins éternels, je m'y soumets de tout mon cœur. Je veux tout, j'accepte tout, je Vous fais un sacrifice de tout ; j'unis ce sacrifice à Celui de votre cher Fils, mon Sauveur, Vous demandant, par son Sacré-Cœur et par ses Mérites infinis, la patience dans mes maux et la parfaite soumission qui Vous est due pour tout ce que Vous voudrez et permettrez. Ainsi soit-il. »

Madame Élisabeth de France

Source

Prière pour obtenir la béatification d’Elisabeth de France (1764 – 1794)

Dieu notre Père, dans Ta grande miséricorde, tu as appelé Elisabeth de France à l’offrande de sa vie pour les siens au cœur des tumultes de la Révolution. Animée d’une foi inébranlable en la vie éternelle, elle a soutenu les siens dans l’épreuve et apporté l’espérance à ceux qui allaient mourir avec elle. Célibataire, elle a secouru les pauvres et les malades portée par une prière quotidienne fervente Par son intercession, accorde-nous selon Ta volonté, les grâces que nous implorons. En ta grande bonté, fais que l’Église reconnaisse bientôt en elle un authentique témoin de l’Évangile modèle de célibataire, assidue à la prière et attentive aux plus fragiles. Nous te le demandons par Jésus le Christ notre Seigneur, Amen.

Source

Edit d’ouverture du procès en canonisation de Madame Elisabeth

Site de l’association pour la béatification de Madame Elisabeth

Neuvaine à Madame Elisabeth

08 septembre 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 860

Il y a des moments dans la vie où l'âme ne trouve d'apaisement que dans une profonde prière ; qu'en de tels moments les âmes sachent persévérer dans la prière, c'est une chose bien importante. PJ 860

02 septembre 2019

LA CONTEMPLATION DANS LA VIE QUOTIDIENNE PJ 146

Par la prière l'âme s'arme pour tous les combats. En quelque état qu'elle soit, elle doit prier. L'âme pure et belle doit prier, sous peine de perdre sa beauté, l'âme qui tend vers cette pureté doit prier, sinon elle n'y arriverait pas ; l'âme qui vient de se convertir doit prier, sinon elle tomberait à nouveau, l'âme pécheresse, plongée dans le péché, doit prier pour pouvoir se relever. Ainsi il n'y a pas d'âme qui ne soit obligée de prier, car c'est par la prière que la grâce descend sur elle. PJ 146