29 mai 2021

LA GRÂCE NE S'ALLIE PAS AVEC L'AMOUR DES BIENS TERRESTRES

Ma grâce est d'un grand prix ; elle ne souffre pas d'être mise en partage avec des choses étrangères ou des plaisirs de ce monde. Il faut donc écarter tout ce qui fait obstacle si tu désires la recevoir.

Retire-toi dans un lieu tranquille, recherche la solitude et l'isolement en évitant la compagnie des autres, afin que ton âme s'épanche devant Dieu en de ferventes prières, pour qu'il t'accorde l'esprit de pénitence et une conscience pure.

N'accorde aux vanités du monde aucune importance ; à toutes les oeuvres extérieures, préfère le service de Dieu. Car ton coeur ne peut à la fois m'appartenir et s'intéresser aux événements du siècle.

Il faut t'éloigner de tes relations et de tes amis, et sevrer ton esprit de tout réconfort terrestre. C'est ainsi que le bienheureux apôtre Pierre supplie les fidèles de Jésus Christ de se considérer ici-bas comme voyageurs et pèlerins (1 P 2, 11)

Source


01 mai 2021

LE ROSAIRE DE L'AMOUR - JOSEFA MENENDEZ

1. MYSTERES JOYEUX

Ici commence l’Histoire de l’Amour descendu dans la nuit du monde.
Il est la lumière et nous sommes dans les ténèbres. Il vient à notre rencontre, ses pas sont des pas de géant dans l’amour et chacune de ses démarches ici-bas va révéler à la terre la bonne nouvelle, la grande joie : Dieu est Amour !
" N’ayez pas peur, car je vous apporte une bonne nouvelle qui réjouira beaucoup tout le peuple. "
(Luc 2,10)


1. L’ANNONCIATION


"Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon sa Parole… "
(Luc 1,38)


" L’amour, dit Jésus, inclina le Père à donner son Fils pour le salut de l’humanité. L’amour fit qu’une Vierge très pure accepta toutes les souffrances que la Maternité divine devait lui imposer. L’amour me fit embrasser toutes les misères de la nature humaine.
Je cherche l’amour et je viens redire ce que je supplie que l’on me donne : l’amour et l’amour seul.
Offre à mon Père toutes tes actions unies aux battements de mon Cœur. Unis de même tous tes mouvements aux miens, afin que ce ne soit plus toi, mais Moi qui agisse en toi."


Vierge de l’Annonciation,
fais que très nombreux soient ceux qui entendront cet appel.


2. LA VISITATION


" …Marie partit… elle entra chez Zacharie et salua Elisabeth.
Or, dès qu’ Élisabeth eut entendu la salutation de Marie,
l’enfant tressaillit dans son sein… "
(Luc 40,41)


" Ecoute les battements de mon cœur… Aide–moi à manifester à tous l’amour de mon Cœur.
Aime et ne crains rien, je peux ce que tu ne peux pas. Il ne t’appartient pas de choisir, mais de t’abandonner.
Laisse-toi conduire les yeux fermés, car je suis ton Père et les miens sont ouverts pour te conduire et te guider. "


Vierge de la Visitation,
qu’à ton exemple, nous soyons au milieu du monde les messagers de l’amour.


3. LA NATIVITE


" Et le Verbe s’est fait chair et Il a habité parmi nous "
(Jean 1, 14)


" Je suis Jésus, le fils de la Vierge Immaculée, la seconde Personne de la Sainte Trinité, Jésus, le Fils de Dieu et Dieu lui-même…. Tu vois comme j’ai voulu me faire petit !
Je veux que tu sois plus petite encore par ta simplicité, ton humilité, ta promptitude à obéir. J’aime l’humilité et beaucoup s’éloignent de moi, par orgueil !"
 
Vierge de la Nativité,
que dans notre monde ébloui par la puissance, nous soyons ces « hommes de bonne volonté »
dont les anges ont chanté le bonheur en la nuit de Noël !


4. LA PRESENTATION DE JESUS AU TEMPLE


"…Ils portèrent l’enfant à Jérusalem pour le présenter au Seigneur…"
(Luc 2,22)


"Donne-moi ce que tu possèdes, car tu as tout reçu. Si tu n’as que misères et faiblesses, je les désire… Donne-moi tes fautes, tes péchés, je t’en supplie.
Donne-moi ton cœur vide et je le remplirai… Donne-le moi dénué de tout et je le revêtirai…
En échange de ce que tu me donnes, moi, je te donne mon Cœur !"


Vierge de la Présentation,
apprends-nous à offrir à Jésus nos misères et tout ce que nous sommes.
Qu’il nous pardonne, nous aime et nous sanctifie.


5. LE RECOUVREMENT DE JESUS AU TEMPLE


" Pourquoi Me cherchez-vous ? Ne savez-vous pas que Je me dois
d’être aux affaires de mon Père. "
(Luc 49,50)


"Quand tu m’appelles, je ne suis pas loin de toi, mais tout proche. Console-moi en m’appelant et en me désirant. Apaise ma soif par la faim que tu as de moi.
Beaucoup m’oublient et me laissent seul des jours entiers, des mois, des années. Beaucoup n’entendent pas ma voix… cependant je leur parle sans cesse.
Désire-moi comme je te désire…Aime-moi comme je t’aime… "


Vierge du recouvrement,
obtiens-moi de chercher Jésus toujours, à travers tout ce que je vis.

II. MYSTERES LUMINEUX

Ici se manifeste l’histoire de l’Amour, révélation du Royaume désormais présent dans la personne de Jésus.
Lumière sur Jésus, lorsque le Père le proclame Fils bien-aimé et l’Esprit descend sur Lui pour l’investir de sa mission d’amour.
Lumière à Cana, où le Christ changeant l’eau en vin ouvre le cœur des disciples à la foi grâce à l’intervention de Marie, la première croyante.
Mystère de lumière, la prédication de Jésus révèle la miséricorde et l’amour infini du Cœur de Dieu.
Lumière resplendissante sur le visage transfiguré du Christ au Thabor où le Père nous invite à « écouter » Jésus.
Lumière, l’institution de l’Eucharistie où Jésus se fait nourriture et donne « jusqu’au bout » le témoignage de son Amour pour chacun de nous.


1. LE BAPTEME DE JESUS


" Une voix vint des cieux :
Tu es mon Fils bien-aimé, tu as toute ma faveur. "
(Mc 1, 11)


Baptisé au Jourdain, Jésus nous invite à la source de la vie véritable : notre relation au Père qui nous aime et veut entrer en communion avec nous.
" Que les hommes adorent le Père, qu’ils aiment le Fils, qu’ils se laissent posséder par l’Esprit-Saint et que la Trinité bienheureuse repose en eux "
Les Trois étant un seul Dieu divinisent l’âme qui se laisse posséder. "


Seigneur, j’ai été baptisé en ton Nom, garde-moi dans la communion avec toi,
que je n’aie d’autre désir que de me laisser conduire par l’Esprit-Saint,
sous le regard aimant du Père.


2. LES NOCES DE CANA


"Tout ce qu’Il vous dira, faites-le. "
(Jean 2, 5)


" Je ne puis te dire combien, moi qui suis ta Mère, je désire que tu sois fidèle. La seule chose que Jésus demande, c’est que tu t’abandonnes à sa volonté, le reste, Il le fera.
Laisse toute liberté à mon Fils, afin qu’Il fasse de toi ce qu’Il voudra.
Confie-toi en son Cœur et en Moi qui suis ta Mère.
Répète à mon Fils ces paroles auxquelles son Cœur ne résiste pas :


Père, rends-moi digne d’accomplir ta très sainte Volonté


3. L’ANNONCE DU ROYAUME


"Le royaume de Dieu est tout proche, repentez-vous et croyez à l’Evangile."
(Mc 1, 15)


L’appel est ferme mais chaleureux. Il nous entraîne à la conversion et conduit nos pas chaque jour vers le Royaume.


" Si les hommes savaient l’excès de mon Amour pourraient-ils ne pas y répondre ? C’est pourquoi, je cours à leur recherche et je n’épargne rien afin qu’ils reviennent à moi.
Je suis un Dieu de Miséricorde toujours prêt à vous recevoir. L’amour ne se lasse pas… La miséricorde ne s’épuise jamais."


Seigneur, attire-moi et guide mes pas.
Dissipe mes craintes et rends-moi libre pour te suivre.


4. LA TRANSFIGURATION


« Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean. Il fut transfiguré devant eux et ses vêtements devinrent resplendissants »
(Mc 9,2-4)


La splendeur du Fils est encore fugitive. Le Ressuscité se laisse entrevoir à ceux qui croient.
« Soudain je L’ai vu … Lui !… mais tellement beau que je ne puis l’expliquer. Il était debout, vêtu de blanc. De ses mains, Il soutenait son Cœur plongé dans un brasier de feu. Toute son adorable Personne resplendissait d’une clarté radieuse. Ses cheveux sont comme de l’or, ses yeux comme deux brillants, son Visage …je ne puis dire… car je ne trouve pas de comparaison ! La blessure grande ouverte de son Cœur laissait échapper des flammes … On aurait dit le soleil. Des plaies de ses mains et de ses pieds jaillissait une flamme très claire. Il me sourit et me dit :


"Il n’y a rien de plus fort que l’amour et je le trouve chez ceux qui écoutent ma voix et me suivent."


Seigneur, mets en moi un grand amour pour toi
pour que je te suive selon ta volonté"


5. L’INSTITUTION DE l’EUCHARISTIE


" Jésus prit du pain, le bénit et leur donna en disant : Prenez, ceci est mon Corps. "
(Marc 14,22)


" Comme Je voudrais faire connaître à tous les sentiments de mon Cœur et les pénétrer de l’amour qui m’embrasait pour eux lorsque j’instituais le Sacrement de l’Eucharistie.
L’amour m’enflammait du désir d’être leur aliment, car si je restais parmi les hommes, ce n’était pas seulement pour vivre avec les parfaits, mais pour soutenir les faibles et nourrir les petits.
Regarde mon Cœur, il ne peut contenir l’ardeur qui le consume de se donner, de se livrer, de demeurer toujours avec vous. Comme j’attends que vous m’ouvriez votre cœur et que ce Feu qui dévore le mien vous fortifie et vous embrase. J’ai tant de joie à venir en vous. "


Seigneur, ton Amour est si grand, prends pitié de notre petitesse
Viens toi-même réaliser ton ardent souhait en nous !

III. MYSTERES DOULOUREUX

Ici se poursuit l’histoire de l’Amour s’immolant pour la vie du monde.
Lui qui n’a répandu que l’amour, il est victime de la haine…
Lui qui apporte la paix au monde, il est l’objet de la cruauté la plus acharnée…
Lui qui vient rendre la liberté aux hommes, il est emprisonné, lié, et meurt cloué à la Croix….
Mais l’Amour méconnu n’a qu’une réponse :
"Croyez à mon Amour et à ma Miséricorde…
Vous m’avez offensé : je vous pardonne.
Vous m’avez persécuté : je vous aime.
Vous m’avez blessé : je vous ouvre mes Trésors !"


1. L’AGONIE


"Mon âme est triste à en mourir…Mon Père s’il est possible que
cette coupe passe loin de Moi ! Cependant, non pas comme
je veux, mais comme Tu veux "
(Mt 26,39)


" Sous le poids de tant de crimes, ma nature humaine fut saisie d’une telle angoisse et d’une si mortelle agonie, que tout mon corps fut couvert d’une sueur de sang !
Toi qui connais la tendresse de mon Cœur, mesure ma douleur au milieu des outrages de mes ennemis et de l’abandon des miens.
O pécheurs, ce sang vous donnera-t-il le salut et la vie ou sera-t-il perdu pour vous ?


O mon Père, aie pitié des pécheurs.
Fais-leur miséricorde comme ton Fils t’en supplie."


2. LA FLAGELLATION


" …Quant à Jésus, après l’avoir fait flageller, il le leur livra pour être crucifié… "
(Mt.27,26)


" Sur mon corps couvert de meurtrissures et brisé de fatigue, les bourreaux déchargent avec une cruelle frénésie leurs fouets… Le sang jaillit de tous mes pores. Je suis réduit à un état si pitoyable que je n’ai même plus l’apparence d’un homme… Donne-moi sans cesse des témoignages d’adoration, de réparation et d’amour.
Regarde mes blessures et vois s’il est quelqu’un qui ait autant souffert pour vous prouver son Amour. "


O Dieu de miséricorde, aie pitié de notre fragilité
et accorde-nous la grâce de vaincre la tentation.


3. LE COURONNEMENT D’EPINES


" Après avoir tressé une couronne avec des épines, ils la placèrent sur sa tête avec un roseau dans sa main droite et, ployant le genou devant Lui, ils se moquèrent de Lui… "
(Mt.27,29)


" Les bourreaux se sont lassés à force de frapper… Ils tressent une couronne d’épines, l’enfoncent sur ma tête et défilent devant moi en disant : ´Roi, nous te saluons !’ Les uns m’insultent, les autres me frappent à la tête et chacun ajoute une nouvelle douleur à celles qui déjà épuisent mon corps.
Moi qui suis le Fils de Dieu, j’ai voulu passer aux yeux des hommes comme le dernier et le plus méprisable de tous.
Je garde le plus profond silence et pas une plainte ne s’échappe de mes lèvres. "


Père, regarde la tête transpercée d’épines de ton divin Fils,
aie pitié de notre orgueil et de notre indépendance.


4. LE PORTEMENT DE CROIX


" Ils le conduisent dehors pour le crucifier.
Et ils requièrent, pour porter sa croix, Simon de Cyrène qui revenait des champs. Et ils amènent Jésus au lieu dit Golgotha ".
(Mc 15,21-22)


" Contemple-moi sur le chemin du Calvaire chargé de la lourde croix…
Derrière moi Simon M’aide à la porter…
Avance avec moi, tu rencontreras celle que j’aime le plus au monde : ma Mère, le cœur transpercé de douleur. Ce que je souffre dans mon Corps, ma Mère le porte dans son Cœur. Que de choses se disent nos deux cœurs, en cette douloureuse entrevue !
Je te demande l’amour en toutes tes actions. Fais tout par amour, souffre par amour, travaille par amour et surtout abandonne-toi à l’amour. "


Père éternel, accorde-nous le courage et la patience dans toutes nos épreuves.


5. LE CRUCIFIEMENT


" Ils le crucifièrent et se partagèrent ses vêtements. C’était la troisième heure ".
(Mc 15,24-25)


" L’heure est arrivée !… Les bourreaux m’étendent sur la croix… _ Entendez le premier coup de marteau qui cloue ma main droite… Ecoutez encore, ils fixent ma main gauche… Mes pieds sont transpercés et mon sang baigne la terre.
Un Dieu est cloué sur la croix !
Contemple-le, toi que j’aime… Il est sans mouvement, sans vêtements, sans honneurs et sans liberté… Tout lui a été arraché…
Si tu m’aimes, que ne feras-tu pas pour Me ressembler ? Refuseras-tu quelque chose à mon Amour ? "


Père, pardonne-nous, Toi la miséricorde infinie.

IV. MYSTERES GLORIEUX

Ici l’histoire de l’Amour raconte le triomphe du Rédempteur.
Il remonte vers son Père. Il entraîne sa Mère dans le sillage de sa Gloire.
Marie, Mère des hommes, est couronnée dans le Royaume, Reine du Monde.


" C’est en me servant avec paix et joie que tu glorifieras le plus mon Cœur. Si tu t’occupes de ma Gloire, moi je m’occuperai de toi.
J’établirai en toi mon Règne de paix et rien ne pourra te troubler.
J’affermirai en toi mon Règne d’Amour et nul ne pourra t’enlever ta Joie "


1. LA RESURRECTION


" C’est bien vrai, Il est ressuscité ! "
(Luc 24,44)


" Vainqueur de la mort… Mes mains sont à toi pour te soutenir… Mes pieds pour te suivre sans jamais te laisser seul… Mon Cœur qui est tout Amour, ouvert pour toujours. "


Marie dit :
" Jésus est ressuscité et glorieux… Ses plaies sont désormais la Source où tous viendront puiser d’innombrables grâces et la Demeure où les plus faibles trouveront leur abri."


Avec toi, Marie, nous adorons les plaies glorieuses de Jésus
et nous lui disons notre reconnaissance et notre amour.


2. L’ASCENSION


"Le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu…"
(Mc 16,19)


" Voici le jour où mon humanité sainte est entrée au ciel. Veux-tu que je fasse de ton cœur un autre ciel où je mettrai toutes mes complaisances ? Consens-tu à me donner ton cœur pour que j’en fasse un ciel de repos ? …
Mon désir est que tu vives de ma Joie… Bientôt se lèvera pour toi cette gloire sans fin. En attendant, laisse-moi me reposer en toi.
Dans mon royaume, c’est moi qui te présenterai devant la Cour céleste. C’est moi qui prépare la tunique dont je te revêtirai. Elle est tissée du plus précieux de mes mérites et teinte dans la pourpre de mon sang. "
Seigneur, reçois mon cœur et fais-en ton ciel


3. LA PENTECOTE


" Nous savons qu’Il demeure en nous à l’Esprit qu’il nous a donné "
(1 Jn 3,24)


" Que les hommes adorent le Père, qu’ils aiment le Fils, qu’ils se laissent posséder par l’Esprit et que la bienheureuse Trinité réside en eux.
Dieu habite dans le cœur où réside la grâce. L’âme est la demeure de la Trinité Sainte. Les trois Personnes divines s’y reposent et y trouvent leurs délices.
Un pas que l’on fait, une paille que l’on ramasse, un regard échangé, un service rendu, un sourire aimable, tout cela doit être offert à l’Amour…
Tu ne mesures pas à présent la joie que tu auras, durant toute l’éternité, à la vue de tant de personnes sauvées. Regarde, nous les avons gagnées !… "


Notre-Dame de Pentecôte, obtiens-nous une étroite union avec la Trinité !


4. L’ASSOMPTION


" De même qu’une fiancée fait la joie de son fiancé, tu feras la joie de ton Dieu "
(Is 6,25)


" C’est vraiment au jour de mon Assomption que la joie pleine et sans mélange a commencé pour moi…
Quelle admiration, quelle adoration et quelle douceur quand mes yeux virent pour la première fois, dans sa gloire et dans sa Majesté, mon Fils, mon Dieu ! … "


O Marie, Mère tendre et aimante, Mère de mon Sauveur,
je vous salue avec tout l’amour dont peut vous aimer le cœur d’un enfant.
O Notre-Dame, que votre bonheur soit le nôtre à tous, un jour.


5. LE COURONNEMENT DE MARIE AU CIEL


" Un signe grandiose apparut au ciel : une Femme ! Le soleil l’enveloppe, la lune est sous ses pieds et douze étoiles couronnent sa tête. "
(Apoc. 12)


" Que dire de l’étonnement dont je fus saisie à la vue de mon extrême petitesse couronnée par mon divin Fils et environnée de tant d’acclamations !
Plus de tristesse ! … plus de mélange ! … Tout est douceur, tout est gloire, tout est Amour ! … »
Mon enfant, tout passe et la béatitude n’a pas de fin. Souffre et aime… Mon Fils couronnera bientôt tes efforts et tes labeurs.
Reste-lui bien fidèle et ne lui refuse rien. Courage ! Courage ! Générosité et amour !…
L’hiver de la vie est court et le printemps éternel ! … "


PRIERE :
 
"Marie, tu es ma Mère, ô Vierge très puissante, Vierge clémente, Vierge fidèle, refuge des pécheurs.
Sois bénie et louée, Mère de mon Rédempteur, Mère des pauvres pécheurs !
Je te salue et je me réjouis à la vue des dons que t’a faits le Tout-Puissant.
Je te salue au nom de tous les hommes, de tous les saints et de tous les anges.
Je te salue et je t’aime par ton divin Fils.
Je te salue avec la pureté de l’Esprit Saint et la sainteté de la Trinité adorable.
O Vierge incomparable, Mère tendre et chérie,
je te salue nuit et jour et dans le temps et l’éternité !"

Source

22 avril 2021

B.MARIA GABRIELLA SAGHEDDU, MONIALE O.C.S.O.

Prière

Seigneur, Pasteur éternel, tu as inspiré à la bienheureuse Maria Gabriella d’offrir généreusement sa vie pour l’unité des chrétiens ; Par son intercession, accorde à ton Église de voir approcher le jour béni où tous ceux qui croient au Christ, réunis autour de la table de ta Parole et de l’Eucharistie, chanteront tes louanges d’un seul cœur et d’une seule voix. Par Jésus-Christ.

Source

22 octobre 2020

FÊTE DE SAINT JEAN-PAUL II

Notre-Dame de la transparence, de l'humilité et de la fidélité

« Notre-Dame de la transparence, en Toi et à travers Toi Dieu nous parle : donne-nous un coeur simple, remplis-nous d'allégresse. Ô Vierge du Fiat et du Magnificat, rends nos coeurs transparents comme le tien. Notre-Dame de l'humilité, cachée dans la foule, enveloppée dans le mystère, aide-nous à porter la Bonne Nouvelle au monde et à nous immerger dans le mystère du Christ pour en communiquer quelque chose à nos frères. Notre-Dame de la fidélité, Toi qui sans cesse « recherchais le visage du Seigneur », Toi qui as accepté le mystère et qui l'as médité dans ton coeur, Toi qui as vécu en accord avec ce que tu croyais, Toi qui fus l'exemple même de la constance dans l'épreuve comme dans l'exaltation, aide-nous à tenir nos engagements, en bons et fidèles serviteurs, jusqu'au dernier jour de notre vie sur la terre. Ainsi soit-il »

Saint Jean-Paul II (1920-2005)


21 octobre 2020

NEUVAINE À SAINT JUDE THADDÉE - PATRON DES CAUSES PERDUES, DES CAUSES JUGÉES DIFFICILES OU DÉSESPÉRÉES

INTRODUCTION

Jude est aussi appelé Thaddée, dans l’Evangile, pour le distinguer de Judas. Avec Simon, il appartenait sans doute à ces zélotes qui refusaient l'occupation romaine, mais le message du Christ fut pour lui la découverte de l'universalité de l'amour de Dieu.
Saint Jean nous rapporte la question de Saint Jude lors de la dernière Cène: «Pourquoi te découvres-tu à nous et non pas au monde?» (Jean 14,22). Jésus y répondra indirectement: «Si quelqu'un m'aime, il gardera mon commandement».
Dans la liste des apôtres, Simon et Jude sont côte à côte et la tradition les fait mourir ensemble en Perse.
Cette neuvaine va nous faire cheminer, avec Jude, aux côtés de Jésus.


DÉBUT DE LA NEUVAINE

COMMENT PRIER ?

- Faire le signe de croix: Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit, amen.

PRIÈRES QUOTIDIENNES

1 - Réciter "JE CONFESSE A DIEU" puis "JE CROIS EN DIEU"

2 - PRIÈRE A L'ESPRIT-SAINT

O Saint Esprit, que ton amour immense éveille tous les cœurs meurtris par la douleur !
O Saint Esprit, que par ta volonté, les affamés de par le monde entier retrouvent le chemin de leur nourriture et qu’enfin ils puissent se rassasier de la vraie vie qui est celle que tu nous promets à tous.
O Saint Esprit, que par ta grâce, les dirigeants du monde soient un peu indulgents envers leur peuple pour qu’enfin disparaissent les haines et disputes entre les hommes. C’est avec toi que nous arriverons à Dieu le Père tout puissant !
O Saint Esprit, que par cette courte prière tu penses à tous ceux qui espèrent en toi ; aide chacun à pouvoir accepter ta volonté, et donne à chacun la force de pouvoir valider ta volonté ! Amen

3 - LIRE LA MÉDITATION DU JOUR (du premier au neuvième jour)

4 - PRIÈRE A SAINT JUDE, PATRON DES CAUSES DÉSESPÉRÉES

Saint Jude, fidèle serviteur et ami de Jésus, l'Eglise vous honore et vous invoque universellement comme le patron des cas désespérés.
Priez pour moi si malheureux.
Je vous en supplie du plus profond de mon cœur, servez-vous en ma faveur, du grand privilège que vous avez d'apporter un secours visible et rapide à ceux qui vous invoquent.
Venez à mon secours et soulagez ma misère.
Obtenez-moi l'aide et la grâce du Bon Dieu dans toutes mes difficultés et en particulier ...... (Demandes particulières).
Faites en sorte que je sois du nombre des élus et obtienne le salut éternel. Je vous promets, ô saint Jude, de me souvenir toujours de la grande faveur que vous m'accorderez. Toujours je vous honorerai comme mon patron et mon protecteur.
En signe de reconnaissance, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour développer votre dévotion et vous faire connaître comme le patron des causes désespérées. Amen !
Béni soit le Cœur Sacré de Jésus.
Béni soit le Cœur Immaculé de Marie.
Béni soit Saint Jude Thaddée de par le monde et pour l'éternité. Amen !

5 Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père

6 LITANIES A SAINT JUDE (voir à la fin)

MÉDITATIONS QUOTIDIENNES

PREMIER JOUR - Saint Jude Thaddée, apôtre choisi du Seigneur

Nous prenons aujourd’hui en considération deux des douze Apôtres : Simon le Cananéen et Jude Thaddée (qu’il ne faut pas confondre avec Judas Iscariote). Nous les considérons ensemble, non seulement parce que dans les listes des Douze, ils sont toujours rappelés l’un à côté de l’autre (Mt 10,4 ; Mc 3,18 ; Lc 6,15 ; Ac 1,13), mais également parce que les informations qui les concernent ne sont pas nombreuses, en dehors du fait que le Canon néo-testamentaire conserve une lettre attribuée à Jude Thaddée.

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, vous avez été un apôtre du Seigneur. Quel grand privilège, mais aussi quelle grande mission !
Saint Jude, notre fidèle intercesseur auprès de Jésus, recueillez nos intentions spéciales suivantes, pour les présenter au Seigneur tout-puissant, Source de tout bien.

Obtenez-nous un accroissement de notre foi en son amour.
Que chaque jour nous trouve en union de plus en plus intime avec notre Père des cieux. Amen.

DEUXIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, bienheureux évangélisateur

Jude Thaddée, est ainsi appelé par la tradition qui réunit deux noms différents : en effet, alors que Matthieu et Marc l’appellent simplement « Thaddée » (Mt 10,3 ; Mc 3,18), Luc l’appelle « Jude fils de Jacques » (Lc 6,16 ; Ac 1,13).
Le surnom de Thaddée est d’une origine incertaine et il est expliqué soit comme provenant de l’araméen taddà, qui veut dire « poitrine » et qui signifierait donc «magnanime », soit comme l’abréviation d’un nom grec comme « Théodore, Théodote ».

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, vous faites renaître en nos cœurs l’espoir.
Vos mérites et votre vie exemplaire nous attirent maintenant les bénédictions et les grâces divines, soyez notre avocat.
Conduisez-nous à Jésus et à Marie. Avec vous, bienheureux apôtre, nous rendons grâce à Dieu et le louons de tout cœur pour ses innombrables bienfaits dont nous sommes sans cesse l’objet. Amen.


TROISIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, fidèle intercesseur

On ne connaît que peu de choses de lui. Seul Jean signale une question qu’il posa à Jésus au cours de la Dernière Cène.
Thaddée dit au Seigneur : « Seigneur, pour quelle raison vas-tu te manifester à nous, et non pas au monde ? » C’est une question de grande actualité, que nous posons nous aussi au Seigneur. Pourquoi le Ressuscité ne s’est-il pas manifesté dans toute sa gloire à ses adversaires pour montrer que le vainqueur est Dieu ?

Pourquoi s’est-il manifesté seulement à ses Disciples ?
La réponse de Jésus est mystérieuse et profonde. Le Seigneur dit : « Si quelqu’un m’aime, il restera fidèle à ma parole ; mon Père l’aimera, nous viendrons chez lui, nous irons demeurer auprès de lui » (Jn 14, 22-23).

Cela signifie que le Ressuscité doit être vu et perçu avec le cœur, de manière à ce que Dieu puisse demeurer en nous. Le Seigneur n’apparaît pas comme une chose. Il veut entrer dans notre vie et sa manifestation est donc une manifestation qui implique et présuppose un cœur ouvert. Ce n’est qu’ainsi que nous voyons le Ressuscité.

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, notre fidèle intercesseur auprès de Jésus, recueillez nos intentions spéciales suivantes, pour les présenter au Seigneur tout-puissant, Source de tout bien.
Obtenez-nous un accroissement de notre foi en son amour.
Que chaque jour nous trouve en union de plus en plus intime avec notre Père des cieux. Amen.

QUATRIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, lumière pour le monde

A Jude Thaddée a été attribuée la paternité de l’une des Lettres du Nouveau Testament, qui sont appelées « catholiques » car adressées non pas à une Eglise locale déterminée, mais à un cercle très vaste de destinataires.
Celle-ci est en effet adressée « aux appelés, bien-aimés de Dieu le Père et réservés pour Jésus Christ » (v. 1).

La préoccupation centrale de cet écrit est de mettre en garde les chrétiens contre tous ceux qui prennent le prétexte de la grâce de Dieu pour excuser leur débauche et pour égarer leurs autres frères avec des enseignements inacceptables, en introduisant des divisions au sein de l’Eglise « dans leurs chimères » (v. 8).

C’est ainsi que Jude définit leurs doctrines et leurs idées particulières. Il les compare même aux anges déchus et, utilisant des termes forts, dit qu’« ils sont partis sur le chemin de Caïn » (v. 11).
En outre, il les taxe sans hésitation de « nuages sans eau emportés par le vent ; arbres de fin d’automne sans fruits, deux fois morts, déracinés ; flots sauvages de la mer, crachant l’écume de leur propre honte ; astres errants, pour lesquels est réservée à jamais l’obscurité des ténèbres » (v. 12-13).
Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, vous faites renaître en nos cœurs l’espoir.
Vos mérites et votre vie exemplaire nous attirent maintenant les bénédictions et les grâces divines, soyez notre avocat.
Conduisez-nous à Jésus et à Marie. Avec vous, bienheureux apôtre, nous rendons grâce à Dieu et le louons de tout cœur pour ses innombrables bienfaits dont nous sommes sans cesse l’objet. Amen.

CINQUIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, aux paroles comme des flèches

Aujourd’hui, nous ne sommes peut-être plus habitués à utiliser un langage aussi polémique, qui nous dit cependant quelque chose d’important.
Au milieu de toutes les tentations qui existent, avec tous les courants de la vie moderne, nous devons conserver l’identité de notre foi.

Certes, la voie de l’indulgence et du dialogue, que le Concile Vatican II a entreprise avec succès, doit assurément être poursuivie avec une ferme constance. Mais cette voie du dialogue, si nécessaire, ne doit pas faire oublier le devoir de repenser et de souligner toujours avec tout autant de force les lignes maîtresses et incontournables de notre identité chrétienne.

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, notre fidèle intercesseur auprès de Jésus, recueillez nos intentions spéciales suivantes, pour les présenter au Seigneur tout-puissant, Source de tout bien.
Obtenez-nous un accroissement de notre foi en son amour.
Que chaque jour nous trouve en union de plus en plus intime avec notre Père des cieux. Amen.


SIXIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, modèle de foi

D’autre part, il faut bien garder à l’esprit que notre identité demande la force, la clarté et le courage face aux contradictions du monde dans lequel nous vivons. C’est pourquoi le texte de la lettre se poursuit ainsi : « Mais vous, mes bien-aimés, – il s’adresse à nous tous – que votre foi très sainte soit le fondement de la construction que vous êtes vous-mêmes. Priez dans l’Esprit Saint, maintenez-vous dans l’amour de Dieu, attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ en vue de la vie éternelle. Ceux qui sont hésitants, prenez-les en pitié... » (v. 20-22).

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, vous faites renaître en nos cœurs l’espoir.
Vos mérites et votre vie exemplaire nous attirent maintenant les bénédictions et les grâces divines, soyez notre avocat.
Conduisez-nous à Jésus et à Marie. Avec vous, bienheureux apôtre, nous rendons grâce à Dieu et le louons de tout cœur pour ses innombrables bienfaits dont nous sommes sans cesse l’objet. Amen.

SEPTIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, puissante voix du Christ

La Lettre se conclut sur ces très belles paroles : « Gloire à Dieu, qui a le pouvoir de vous préserver de la chute et de vous rendre irréprochables et pleins d’allégresse, pour comparaître devant sa gloire : au Dieu unique, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, force et puissance, avant tous les siècles, maintenant et pour tous les siècles. Amen » (v. 24-25).

Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, notre fidèle intercesseur auprès de Jésus, recueillez nos intentions spéciales suivantes, pour les présenter au Seigneur tout-puissant, Source de tout bien.
Obtenez-nous un accroissement de notre foi en son amour.
Que chaque jour nous trouve en union de plus en plus intime avec notre Père des cieux. Amen.

HUITIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, témoin fort et serein

On voit bien que l’auteur de ces lignes vit en plénitude sa propre foi, à laquelle appartiennent de grandes réalités telles que l’intégrité morale et la joie, la confiance et, enfin, la louange. Le tout n’étant motivé que par la bonté de notre unique Dieu et par la miséricorde de notre Seigneur Jésus Christ.

C’est pourquoi Jude Thaddée, doit nous aider à redécouvrir toujours à nouveau et à vivre inlassablement la beauté de la foi chrétienne, en sachant en donner un témoignage à la fois fort et serein. Catéchèse de Benoît XVI du 11 octobre 2006

PRIÈRE : Saint Jude, vous faites renaître en nos cœurs l’espoir.
Vos mérites et votre vie exemplaire nous attirent maintenant les bénédictions et les grâces divines, soyez notre avocat.
Conduisez-nous à Jésus et à Marie. Avec vous, bienheureux apôtre, nous rendons grâce à Dieu et le louons de tout cœur pour ses innombrables bienfaits dont nous sommes sans cesse l’objet. Amen.

NEUVIÈME JOUR - Saint Jude Thaddée, missionnaire avec saint Simon

Les deux apôtres, Simon et Jude, ont leur fête le même jour parce qu'ils ont travaillé ensemble à la conversion des Gentils.
Saint Simon, qui était originaire de Cana, où Jésus changea l'eau en vin, reçut le surnom de Cananéen, pour le distinguer de Simon-Pierre, chef des Apôtres.

Saint Jude était frère de saint Jacques le Mineur. Avant son élévation au ministère évangélique, il était agriculteur.

Saint Simon prêcha d'abord en Egypte, en Mauritanie, en Libye. Saint Jude, après avoir prêché en Afrique avec beaucoup de succès, revint en Orient et annonça l'Evangile dans la Judée, la Samarie, la Syrie et la Mésopotamie.

Les choses extraordinaires que Dieu opéra par leurs mains les firent traiter avec respect par le roi de ce pays, qui leur laissa la liberté de prêcher leur doctrine si sainte et si nouvelle. Un fait vint ajouter à leur prestige : deux tigres, échappés de leur cage, étaient la terreur du pays. Au nom de Jésus-Christ, les Apôtres commandèrent à ces bêtes féroces de les suivre, et ils les emmenèrent dans leur maison. Le roi, toute sa cour et plus de soixante mille Perses se firent chrétiens. Des églises s'élevèrent sur les ruines des temples des idoles ; le triomphe du Christ était complet.

En compagnie de l’Apôtre Simon, il évangélisa la Perse, où il fut martyrisé et tué à coup de massue.
Saint Jude est souvent représenté tenant une massue dans sa main. Ce n’est pas un bâton de marche, mais l’instrument de son supplice. Il est reconnu comme étant le saint de l'espoir, puisque c'était un être bon.

C'est le patron des causes désespérées, des causes perdues, celui qui continue quand plus rien ne retient, à part l'espoir et la foi d'aller au bout de ces espoirs.

PRIÈRE : Saint Jude, priez pour nous, surtout quand nous sommes englués dans les difficultés. Venez à notre secours, saint apôtre de Dieu ! Nous avons confiance en la force de votre intercession. Amen.

LITANIES DE SAINT JUDE

Seigneur, ayez pitié de nous,
O Christ, ayez pitié de nous,
Seigneur, ayez pitié de nous,

Jésus Christ, écoutez-nous, Jésus Christ, exaucez-nous,

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,
Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,
Saint-Esprit, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous,
Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous,

Sainte Marie, reine des Apôtres, priez pour nous
Saint Jean-Baptiste précurseur du Messie, ...
Saint Joseph, patron de l'Eglise universelle, ...
Saint Pierre, prince des Apôtres, ...

Saint Jude, qui avez tout quitté pour suivre Jésus, ...
Saint Jude, qui avez persévéré avec Jésus au milieu des persécutions, ...
Saint Jude, qui étiez disposé à mourir pour Jésus-Christ, ...
Saint Jude, qui avez été nourri du Corps de Jésus-Christ, ...
Saint Jude, qui avez tant souffert durant la Passion de votre divin Maître, ...
Saint Jude, qui avez vu Jésus montant au ciel, priez pour nous, ...
Saint Jude, priant au Cénacle avec Marie et les autres Apôtres, ...
Saint Jude, qui avez reçu le Saint-Esprit en langue de feu, ...
Saint Jude, jeté en prison, ...
Saint Jude, délivré par un ange, ...
Saint Jude, joyeux d'avoir souffert pour Jésus-Christ, ...
Saint Jude, qui avez éclairé le monde par vos enseignements, ...
Saint Jude, qui avez opéré d'éclatants miracles, ...
Saint Jude, qui avez su demeurer en possession de votre âme par la patience, ...
Saint Jude, plein de courage dans vos combats contre le démon et le monde, ...
Saint Jude, vos paroles étaient semblables à des flèches, ...
Saint Jude, vos paroles perçaient les cœurs de ceux qui vous écoutaient, ...
Saint Jude, qui avez gagné des royaumes à Jésus-Christ, ...
Saint Jude, qui êtes maintenant et pour toujours assis à la table du Roi des rois, ...
Saint Jude, qui devez juger un jour les tribus d'Israël, ...

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, l'Eglise de Jésus-Christ soit de plus en plus exaltée,

nous vous en prions, exaucez-nous

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les ennemis du Vicaire de Jésus-Christ soient convertis, ...
Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les maîtres de la doctrine sacrée s'appliquent à l'enseigner dans toute sa pureté, ...

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les âmes des vrais croyants se fortifient dans leur foi de jour en jour, ...
Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, nous recevions avec une obéissance filiale et généreuse les enseignements du Vicaire de Jésus-Christ,...

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les peuples qui ont reçu le don de la foi n'aient pas le malheur de le perdre, ...
Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les nations qui se sont laissé séduire reviennent au divin bercail, ...

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, les contrées jadis évangélisées redeviennent chrétiennes, ...
Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, viennent des Apôtres aux peuples encore assis à l'ombre de la mort, ...

Seigneur, que par l’intercession de saint Jude, tous ceux qui l’invoqueront dans leurs nécessités s'en trouvent consolés et fortifiés, ...

Saint Jude, que les fidèles appellent, le Patron des causes désespérées, ne cessez pas de nous montrer que vous jouissez de ce crédit auprès de Dieu.

Priez pour nous, ô bienheureux apôtre Jude !
Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

PRIONS

Seigneur, vous dont la bonté et la clémence sont inépuisables, prêtez l'oreille à nos prières, et daignez faire que tous ceux qui vous honorent dans la personne de saint Jude, votre apôtre, obtiennent, en considération de ses mérites, d'être exaucés dans leurs demandes, par Jésus- Christ, Notre Seigneur et notre Dieu, qui vit et règne avec vous, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen !

https://p8.storage.canalblog.com/83/40/1085220/124968275.jpeg

23 juillet 2020

SAINT SILOUANE L'ATHONITE - SEIGNEUR, ENVOIE SUR NOUS TON ESPRIT-SAINT

« Seigneur, envoie sur nous ton Esprit-Saint, car on ne Te connaît, Toi, et tout ce qui est à Toi, que par le Saint-Esprit que Tu as donné au commencement à Adam, puis aux saints prophètes et ensuite aux chrétiens. Seigneur, fais connaître à tous les peuples ton Amour et la douceur du Saint-Esprit, pour que les hommes oublient la douleur de la terre, qu’ils abandonnent tout mal et s’attachent à Toi avec amour, et qu’ils puissent vivre en paix, accomplissant pour ta Gloire ta sainte Volonté. Ô Seigneur, daigne nous accorder les Dons du Saint-Esprit, afin que nous connaissions ta Gloire et que nous vivions sur terre dans la paix et dans l’amour, afin qu’il n’y ait ni haine, ni guerre, ni ennemis, mais que seul règne l’amour. Ainsi on n’aura plus besoin ni d’armées, ni de prisons, et, pour tous, il sera facile de vivre sur terre. Seigneur, écoute ma prière, fais que tous les peuples de la terre Te connaissent par le Saint-Esprit. »

16 juillet 2020

PRIÈRE À NOTRE DAME DU MONT CARMEL

Ô Marie, fleur et beauté du Carmel,
Vigne fructueuse, splendeur du ciel,
Vierge et Mère du Fils de Dieu,
Penche-toi vers nous dans nos nécessités !
(formuler votre demande)
Ô Etoile de la mer,
Viens à notre aide et montre-toi notre Mère !
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Nous t’implorons humblement du fond de notre cœur :
Que rien ne résiste à ton intercession toute-puissante.
Notre Dame du Mont Carmel, prie pour nous.
Amen

06 juillet 2020

PSAUME 120

psaume120

Posté par ucem à 16:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

19 juin 2020

PRIER LE CHAPELET DANS L'ESPRIT DE LA DIVINE VOLONTÉ

Avant le chapelet ou le rosaire pour se mettre dans l'esprit de la Divine Volonté :

Marie ma mère du Ciel, je t’en prie, mets-moi à l’abri de ton manteau et bénis-moi. Assise sur tes genoux maternels, échange ma volonté humaine avec celle de Dieu et prie avec moi, maman Marie, prie avec nous tous, avec ton Fiat et dans ton Fiat. Offrons tous ensemble, ma mère, avec tous les anges et tous les saints, ce chapelet à notre Père du ciel, en glorification pour toutes ses oeuvres et en réparation pour tout ce que réclame sa justice divine. Que ce chapelet profite à toutes les âmes, celles de nos proches, celles de nos défunts et celles qui sont liées à notre vie de quelque façon que ce soit, mais aussi qu’il profite aux âmes des temps passés, aux âmes des temps futurs et à toutes les âmes du purgatoire. Que par ce chapelet, le règne de la divine volonté vienne régner sur la terre comme il règne au ciel. Amen, Fiat

Source

***

Le livre du ciel

Tome 1 Version audio