08 octobre 2014

PRIÈRE À L'ESPRIT SAINT

Roi céleste, Consolateur, Esprit de vérité,

toi qui es partout présent et qui remplis tout,

trésor des biens et donateur de vie,

viens, fais ta demeure en nous,

purifie-nous de toute souillure,

et sauve nos âmes, toi qui es bon.

SOURCE

Posté par ucem à 03:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 octobre 2014

PRIÈRE POUR LE SYNODE SUR LA FAMILE - PAPE FRANÇOIS

Jésus, Marie et Joseph
en vous nous contemplons
la splendeur de l’amour véritable,
à vous nous nous adressons avec confiance.

Sainte Famille de Nazareth,
fais aussi de nos familles
des lieux de communion et des cénacles de prière,
des écoles authentiques de l’Évangile
et des petites Églises domestiques.

Sainte Famille de Nazareth,
que jamais plus dans les familles on fasse l’expérience
de la violence, de la fermeture et de la division :
que quiconque a été blessé ou scandalisé
connaisse rapidement consolation et guérison.

Sainte Famille de Nazareth,
que le prochain Synode des Évêques
puisse réveiller en tous la conscience
du caractère sacré et inviolable de la famille,
sa beauté dans le projet de Dieu.

Jésus, Marie et Joseph
écoutez-nous, exaucez notre prière.

Posté par ucem à 03:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 octobre 2014

SAINT FRANÇOIS D'ASSISE

Prière devant le crucifix de saint Damien

Dieu très haut et glorieux,
viens éclairer les ténèbres de mon coeur;
donne-moi une foi droite,
une espérance solide
et une parfaite charité;
donne-moi de sentir et de connaître,
afin que je puisse l'accomplir,
ta volonté sainte
qui ne saurait m'égarer.
Amen.

SOURCE

Posté par ucem à 03:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 septembre 2014

JEAN DE SAINT SAMSON

La répétition inlassable d'une invocation brève délivre l'âme de la multitude de ses pensées; l'habitude de la prière à laquelle elle conduit, transfigurée par la grâce, devient tout autre chose qu'un simple réflexe automatique. Elle apparaît comme le fruit d'une plénitude intérieure, d'une parfaite unification de toutes les énergies de l'âme, mises au service de la charité et animées par elle.
Le constant souvenir de Dieu auquel l'exercice d'abord laborieux de la prière de Jésus conduit, résulte moins d'une succession d'actes que d'un état, d'une orientation devenue spontanée et stable du cœur vers Dieu.

Jean de Saint-Samson

L'aiguillon, art 7

SOURCE

26 septembre 2014

PIERRE FAVRE

« Accueille Seigneur, en ce jour Mon désir de te servir

Je t’offre ce que je suis

Ta Grace me suffit

Je ne demande rien d’autre afin de vivre selon ton évangile Uni à toutes celles et ceux qui dans la Diaconie de ton Eglise cherchent à faire ta volonté »

Gilles REBECHE

source

Posté par ucem à 03:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


21 août 2014

LE SAINT ROSAIRE

On médite :

Les mystères Joyeux

Les mystères douloureux

Les mystères Glorieux

***

Se mettre à genoux devant un crucifix ou devant le Saint Sacrement

Signe de Croix

Prendre le rosaire

Mains jointes

Demander l'aide de l'Esprit Saint pour sanctifier votre âme et vous soutenir dans la prière :

Venez Esprit Saint

Replissez les coeurs de vos fidèles et embrasez-les du feu de votre amour

Puis offrande générale :

Je m'unis à tous les Saints qui sont dans le Ciel, à tous les justes qui sont sur la Terre, je m'unis à vous Jéus pour louer votre dignement votre Sainte Mère et vous louer en Elle et par Elle. Je renonce à toutes les distractions qui pourront me venir pendant ce chapelet. Nous vous offrons, Sainte Vierge Marie, ce Credo pour honorer votre foi sur la Terre et vous demander part à cette même foi.

Nous vous offrons ce Pater, Seigneur, pour vous adorer dans votre Unité et vous reconnaître comme le principe et la fin de toutes choses.

Nous vous offrons, très Sainte Trinité, ces trois Ave Maria pour vous remercier de toutes les grâces que vous avez faites à Marie et que vous nous avez faites par son intercession

Dire :

un Credo

un Pater

Les trois Ave Maria

en demandant à Marie, sur chacun d'eux, d'intercéder en votre faveur pour vous accorder l'augmentation d'une vertu théologale (foi, espérance, charité)

Gloire au Père

Avant de commencer chaque dizaine, arrêtez-vous un moment, plus ou moins longtemps pour considérer le mystère que vous allez célébrer dans cette dizaine et demandez toujours par ce mystère et par l'intercession de la Sainte Vierge l'une des vertus qui éclate le plus dans ce mystère ou dont vous aurez le plus besoin.

***

Prenez surtout garde aux deux fautes ordinaires que font presque tous ceux qui disent le chapelet ou le rosaire :

1 - n'avoir aucune intention de prière à l'esprit

Ayez toujours en vu, pendant la récitation du Rosaire, une grâce à demander, une vertu à imiter, un péché ou à détruire

2 - à peine après avoir commencé, avoir déjà envie de finir

Si vous avez du mal à réciter les quinze Mystères dans la journée ou que vous manquez de temps, priez au moins les quinze mystères en entier le Dimanche. Et les autres jours de la semaine, récitez au moins un chapelet du Rosaire et/ou Dix Je vous Salue Marie.

Le but est de prier avec ferveur.

Mieux vaut moins faire et bien plutôt que trop faire et bâcler

A ceux qui se découragent tout de suite et doutent de leurs capacités en pensant que c'est trop leur demander, écoutez ce conseil :

Il vous faut tendre à faire les choses le plus correctement possible et non pas tout de suite vous mettre la barre haute comme si vous deviez être parfait. Tendre vers, n'est pas dire qu'on est déjà. Tendre vers, c'est l'humilité, l'autre c'est l'orgueil.

Essayez de faire le mieux possible pour terminer le chapelet et rendre gloire à Dieu.

Vous aurez les grâces pour persévérer et terminer le Rosaire complet.

Possibilité de partager le Rosaire en trois chapelet, un le matin, le mide et le soir.

Ne pas dire le chapelet trop vite.

Bien marquer les temps +

Notre Père, qui êtes aux Cieux +

que votre nom soit sanctifié +

que votre règle arrive +

que votre volonté soit faite +

sur la Terre comme au Ciel +

Donnez-nous aujourd'hui +

notre pain quotidien +

pardonnez-nous nos offenses +

comme nous pardonnons

à ceux qui nous ont offensé +

et ne nous laissez pas succomber à la tention +

mais délivrez-nous du mal +

Ainsi soit-il +

Même chose pour le Je vous salue Marie

Je vous salue Marie,

pleine de grâce +

le Seigneur est avec vous +

vous êtes bénie entre toutes les femmes +

et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. +

Sainte Marie, mère de Dieu +

priez pour nous pauvres pécheurs

maintenant +

et à l'heure de notre mort.

Ainsi soit-il +

Il n'est pas nécessaire de redire les prières d'introduction quand on dit le Rosaire en trois fois.

***

Le très Saint Rosaire

Posté par ucem à 03:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 août 2014

LE NOM DE LA VIERGE ÉTAIT MARIE - SAINT BERNARD DE CLAIRVAUX

Ô toi, qui que tu sois,
qui te sais vacillant sur les flots de ce monde
parmi les bourrasques et les tempêtes,
plutôt que faisant route sur la terre ferme,
ne détourne pas les yeux de l’éclat de cet astre
si tu ne veux pas te noyer durant les bourrasques.

Si surgissent en toi les vents des tentations,
si tu navigues parmi les écueils des épreuves
regarde l’étoile, appelle Marie.
Si tu es ballotté sur les vagues de l’insolence et de l’ambition,
du dénigrement ou de la jalousie,
regarde l’étoile, appelle Marie.
Si la colère, l’avarice ou les désirs de la chair
secouent l’esquif de ton âme,
regarde vers Marie.

Si, troublé par la démesure de tes crimes,
confus par l’infection de ta conscience,
terrifié par l’horreur du jugement,
tu commences à sombrer dans le gouffre de la tristesse, l’abîme du désespoir,
pense à Marie.
Dans les dangers, les angoisses, les incertitudes,
pense à Marie, appelle Marie.
Qu’elle ne s’éloigne pas de ton cœur.

Et pour être sûr d’obtenir le suffrage de ses prières,
ne néglige pas l’exemple de sa vie.
En la suivant, tu ne t’égares pas ;
en la priant tu ne désespères pas ;
elle te tient, tu ne t’écroules pas ;
elle te protège, tu ne crains pas ;
elle te guide, tu ne te lasses pas ;
elle te favorise, tu aboutis.

Ainsi par ta propre expérience tu sais à quel point se justifie la parole :
“Et le nom de la Vierge était Marie”.

Source

***

Prière mariale de Saint Bernard de Clairvaux

21 juillet 2014

PRIÈRE DE COURAGE

Posté par ucem à 08:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 juin 2014

L'ACTE D'AMOUR

Jésus, Marie, je vous aime, sauvez les âmes

Sœur M. Consolata Betrone
Clarisse Capucine (1903-1946)

Fabienne Guerrero

15 juin 2014

PRIÈRE DE SAINTE THÉRÈSE DE L'ENFANT JÉSUS - QU'IL VIVE ET QU'IL AGISSE EN MOI

Voici ma prière : je demande à Jésus de m’attirer dans les flammes de son amour, de m’unir si étroitement à lui, qu’il vive et agisse en moi. Je sens que plus le feu de l’amour embrasera mon cœur, plus je dirai : « Attirez-moi », plus aussi les âmes qui s’approcheront de moi (pauvre petit débris de fer inutile, si je m’éloignais du brasier divin), plus ces âmes « courront avec vitesse à l’odeur des parfums » de leur Bien-Aimé (Ct 1,4 LXX)…

Ma Mère chérie, maintenant je voudrais vous dire ce que j’entends par l’odeur des parfums du Bien-Aimé. Puisque Jésus est remonté au ciel, je ne puis le suivre qu’aux traces qu’il a laissées, mais que ces traces sont lumineuses, qu’elles sont embaumées ! Je n’ai qu’à jeter les yeux dans le saint Évangile, aussitôt je respire les parfums de la vie de Jésus et je sais de quel côté courir. Ce n’est pas à la première place, mais à la dernière que je m’élance ; au lieu de m’avancer avec le pharisien, je répète, remplie de confiance, l’humble prière du publicain. Mais surtout j’imite la conduite de Marie Madeleine ; son étonnante ou plutôt son amoureuse audace, qui charme le cœur de Jésus, séduit le mien.

Oui, je le sens, quand même j’aurais sur la conscience tous les péchés qui se peuvent commettre, j’irais le cœur brisé de repentir me jeter dans les bras de Jésus, car je sais combien il chérit l’enfant prodigue qui revient à lui (cf Lc 15,11s). Ce n’est pas parce que le bon Dieu, dans sa prévenante miséricorde, a préservé mon âme du péché mortel que je m’élève à lui par la confiance et l’amour.

Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (1873-1897), carmélite, docteur de l’Église
Manuscrit autobiographique C

Posté par ucem à 09:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,