08 novembre 2018

MENDIEZ

Très beau chant, incitant à la prière.
Ecrit et composé par le Frère Jean-Baptiste de la Sainte Famille et interprété par le groupe Celebatio

+ Kyrie Eleison, Christe Eleison, Kyrie Eleison Mendiez, mendiez, l’humilité du cœur, Mendiez, mendiez, la grâce de la prière, Soyez fils et filles de lumière Soyez mendiants de Dieu, La grâce de son amour vous transformera, L'amour divin vous sanctifiera Pèlerins, étrangers sur la terre, Nous sommes pauvres de vie divine Et de vie intérieure, C’est le moment de mendier Priez, la prière c’est le souffle de vos âmes, La source de l’amour et de la vérité, La source de la lumière Soyez humbles et priez pour devenir des saints Pour être heureux devenir la joie de Dieu, Joie de Dieu, alléluia alléluia

Autre interprétation


19 octobre 2014

LE MARIAGE EST LE LIEU DU PARDON ET DE LA MISÉRICORDE

Partie fâchée de la maison.
Petite halte au square.
Arrivée à l'église, un peu plus calme, un peu en retard..
Pendant la messe, mon esprit divague, agité par ce qui s'est passé ce matin, tiraillé entre la tentation de ne penser qu'à moi tandis et l'élan de suivre la Parole du Christ
Confiance dans le Christ, apaisement au fil de la messe.
Au moment de se donner la Paix, je serre la main de mes voisines avant de remonter l'allée centrale pour aller rejoindre mon mari, assis tout seul.
La Paix du Christ est donnée.
Gros sanglots réprimés.
Mon mari me murmure ses résolutions, je lui demande pardon.
Non seulement nous sommes réconcliés mais faisons un pas l'un vers l'autre avec Jésus qui nous tient la main et vit dans nos coeurs.
Après la messe, joie intense, émerveillement et gratitude.
Sans toi Seigneur, je serais restée avec mon coeur dur et mes récriminations.
Sommes allés saluer le séminariste avec qui nous avons sympathisé.
Il a une énergie débordante, un enthousiasme communicatif.
Nous sommes de la même région.
Mon mari découvre qu'une des enseignantes dont il suit les cours est sa tutrice.
Nous rentrons à la maison pardonnés, réconciliés, nourris, heureux.
***
Plus le temps passe, plus j'aime la sanctification dominicale. 
Je me souviens d'une homélie récente durant laquelle le prêtre nous invitait à nous rappeler que le Dimanche était un jour de grauité dédié à Dieu plutôt qu'au sport, aux loisirs. J'avais ressenti une grande émotion de l'entendre car j'ai la nostalgie du temps où le Dimanche, tout était fermé, toute activité commerciale, toute agitation cessait.
C'était le jour des visites à la famille, aux amis, ou du repos, des promenades dans la nature, au calme.