JOSEPHA MENENDEZ, UN APPEL À L'AMOUR

Portrait de soeur Josepha Menendez, religieuse du Sacré-Coeur, née le 4 février 1890. Après une enfance et une jeunesse particulièrement ferventes, elle entre au Noviciat de la Société du Sacré-Coeur, à Poitiers, le 4 février 1905. Elle est alors très rapidement l'objet de révélations divines : faire connaître au monde entier l'amour universel et la miséricorde infinie du Coeur du Christ. Emission du 28/12/2009

Notice biographique

Extraits de son oeuvre "Un appel à l'amour"

Chemin de Croix d'après Soeur Josefa Menendez

Extraits des révélations faites par Jésus à Josefa 

« Aime et ne crains rien. Je veux ce que tu ne veux pas, mais je peux ce que tu ne pourras pas. Il ne t’appartient pas de choisir, mais de t’abandonner. »

« Ce n’est pas le péché qui blesse le plus mon Cœur, dit-il, ce qui le déchire, c’est que les âmes ne viennent pas se réfugier en Moi après l’avoir commis. »

« Je ne veux pas dire qu’une âme soit libérée de ses défauts et de ses misères par le fait même que Je la choisis. Cette âme peut tomber et tombera plus d’une fois encore. Mais si elle s’humilie et reconnaît son rien, si elle essaie de réparer sa faute par de petits actes de générosité et d’amour, si elle se confie et s’abandonne de nouveau à mon Cœur, elle Me donne plus de gloire et peut faire plus de bien aux âmes que si elle n’était pas tombée. Peu M’importe la misère; ce que Je demande, c’est l’amour. » Source


CATÉCHÈSE SUR KTO

La liturgie : célébrer le mystère de Dieu (1)

L'appel à la sainteté (2)

La liturgie, sanctification de la Trinité (3)

Qu'est-ce qu'un sacrement (4)

Les sept sacrements (5)

Célébrer les sacrements (6)

Que veut dire baptiser ? (7)

Le baptême communique l'Esprit Saint (9)

Le baptême fait de nous des enfants de Dieu (10)

Le baptême fait entrer dans l'Eglise (11)

Le baptême,s sacrement de la foi (12)

Qui peut être baptisé ? (13)

Le baptême, sacrement du Salut (14)

Les fondements bibliques de la Confirmation (15)

Ce qu'apporte la Confirmation en plus du baptême (16)

Le baptême remet des péchés (17)

La Confirmation rend ferme notre foi (18)

La Confirmation nous fait affirmer notre foi (19)

La Confirmation nous fait prendre notre place dans l'Eglise (20)

Signes et rites de la Confirmation (21)

L'eucharistie, sacrement de la présence du Christ (22)

Les conséquences de la présence du Christ dans l'eucharistie (23)

Eucharistie et communion (24)

Eucharistie et Eglise (25)

Eucharistie et charité (26)

La participation "obligatoire" à la messe du Dimanche (27)

La liturgie et les rites de l'eucharistie (28)

La miséricorde de Dieu face à notre péché (29)

La chance du pécheur (30)

La découverte du visage du Père (31)

L'institution de la réconciliation par le Christ (32)

Le péché et les effets de la confession (33)

Comment se confesser (34)

Quand et auprès de qui se confesser (35)

L'aveu des fautes et le secret de la confession (36)

Le sens de la maladie pour les chrétiens (37)

Le pouvoir de guérison transmis à l'Eglise et ses effets (38)

La célébration du Sacrement des malades (39)

Le mariage dans le projet de Dieu (40)

Le projet de Dieu abîmé par le péché (41)

La Grâce et les effets du mariage (42)

La liberté et l'indissolubilité (43)

La fidélité (44)

La fécondité (45)

Le Oui de l'Eglise au mariage (46)

La célébration du mariage (47)

La vision catholique du Sacerdoce (48)

La mission des ministres ordonnés (49)

Qui peut être ordonné ? (50)

Les rites et les effets du Sacrement de l'ordre (51)

 

Confession

La confession sans langue de buis

Le sacrement de réconciliation

18 juin 2019

ROBERT GARCET - L'APOCALYPSE

Robert GARCET, charmant autodidacte un peu illuminé, a édifié au nord de Liège, une tour de silex, selon les données chiffrées de "L'Apocalypse" de Saint Jean. Il a d'autre part consigné le résultat de ses recherches dans un ouvrage, "L'Heptaméron" dont quatre tomes sont déjà publiés. Il explique le salut, l'espoir (Eben Ezer) que représente cette tour peinte, ornée, sculptée, qui vise à assurer la parfaite harmonie de l'univers et par laquelle a commencé son aventure à travers l'Apocalypse. Il explique ensuite en appuyant ses démonstrations sur des calculs et des cartes, le processus précis des lois qui régissent à la fois l'univers et l'homme et les correspondances exactes qui existent entre l'espace et le temps.Séquences sur la tour et les détails de son ornementation.

Posté par ucem à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


31 mai 2019

27 mai 2019

LES ATTACHES QUI NOUS EMPÊCHENT D'ACCÉDER AU ROYAUME - PÈRE NICOLAS BUTTET

Le Père Nicolas Buttet nous parle de nos pauvretés et des manières d’esquiver Dieu qui nous empêchent de nous laisser toucher par Lui. Il nous invite à nous laisser saisir totalement par le Christ dans nos existences.

Posté par ucem à 03:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 mai 2019

LE BONHEUR EST-IL POSSIBLE ?

« Heureux les pauvres en esprit, car le Royaume des Cieux est à eux... » (Math. 5, 3-12)

Le thème du bonheur est indissociable de l’extraordinaire prédication que Jésus fait à la foule sur la montagne (Math., 5-7). Mais dire cela, c’est presque ne rien dire, tant ce mot de « bonheur » joue les caméléons au gré de nos subjectivités. Pire. Par-delà les malentendus, s’autoriser du Christ pour revendiquer l’institution légale de quelque « droit au bonheur » est le plus court chemin pour faire de cette vie et de ce monde un enfer, un enfer pour tous et d’abord, soulignons-le avec force, pour les plus petits, les plus fragiles d’entre nous.

Cependant, la quête du bonheur n’est pas en soi vaine, absurde ou scandaleuse ; son objet ne se situe pas dans un futur inatteignable ni n’est le fruit paradoxal et quasi « mathématique » des douleurs ici-bas. Qui n’aura pas lu l’ensemble de la prédication au mont des Béatitudes ne peut juger correctement son entrée en matière : l’ensemble de la prédication de Jésus montre que cette quête s’oriente et s’ordonne. Un autre mot, très présent dans les Évangiles, est le plus sûr rempart contre la confusion née de l’idolâtrie (du plaisir, de la « réussite » individuelle) : la joie. Nous en avons tous, un jour, expérimenté la plénitude. Qu’est-elle ? D’où provient-elle ? Comment la cultiver ? C’est ce que la présente conférence tentera d’éclairer.

ÉCOUTER

24 mai 2019

POURQUOI PRIER LA VIERGE MARIE ?

Pourquoi prier la Vierge Marie ?Mieux vaut s’adresser au bon Dieu qu’à ses saints, dit la sagesse populaire. Saint Paul déclare, quant à lui (1 Timothée 2, 5) : « il n’y a qu’un seul Dieu ; il n’y a aussi qu’un seul médiateur entre Dieu et les hommes : un homme, le Christ Jésus ». S’il n’est qu’un seul médiateur, pourquoi prier Marie ? Question essentielle mais aussi délicate, si l’on songe qu’elle cristallise les réticences auxquelles peut se heurter un authentique dialogue pour l’unité des chrétiens.

Les Écritures donnent trois titres à Marie : femme, mère et vierge. C’est à partir de ces trois aspects de son être que l’on comprendra la place à part qu’occupe Marie parmi les créatures (« bien loin au-dessus de toutes les créatures dans le ciel et sur la terre », dit Lumen Gentium) et, ce faisant, pour l’Église.

ÉCOUTER

23 mai 2019

QU'AS-TU QUE TU N'AIES REÇU ? TÉMOIGNAGE D'HÉLÈNE

Qu'as-tu que tu n'aies reçu ? 1 Co 4, 7

Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens

01 Que l’on nous regarde donc comme des auxiliaires du Christ et des intendants des mystères de Dieu.

02 Or, tout ce que l’on demande aux intendants, c’est d’être trouvés dignes de confiance.

03 Pour ma part, je me soucie fort peu d’être soumis à votre jugement, ou à celui d’une autorité humaine ; d’ailleurs, je ne me juge même pas moi-même.

04 Ma conscience ne me reproche rien, mais ce n’est pas pour cela que je suis juste : celui qui me soumet au jugement, c’est le Seigneur.

05 Ainsi, ne portez pas de jugement prématuré, mais attendez la venue du Seigneur, car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et il rendra manifestes les intentions des cœurs. Alors, la louange qui revient à chacun lui sera donnée par Dieu.

06 Frères, j’ai pris pour vous ces comparaisons qui s’appliquent à Apollos et à moi-même ; ainsi, vous pourrez apprendre de nous à ne pas aller au-delà de ce qui est écrit, afin qu’aucun de vous n’aille se gonfler d’orgueil en prenant le parti de l’un contre l’autre.

07 Qui donc t’a mis à part ? As-tu quelque chose sans l’avoir reçu ? Et si tu l’as reçu, pourquoi te vanter comme si tu ne l’avais pas reçu ?

08 Vous voilà déjà comblés, vous voilà déjà riches, vous voilà devenus rois sans nous ! Ah ! si seulement vous étiez devenus rois, pour que nous aussi, nous le soyons avec vous !

09 Mais nous, les Apôtres, il me semble que Dieu nous a exposés en dernier comme en vue d’une mise à mort, car nous sommes donnés en spectacle au monde, aux anges et aux hommes.

10 Nous, nous sommes fous à cause du Christ, et vous, vous êtes raisonnables dans le Christ ; nous sommes faibles, et vous êtes forts ; vous êtes à l’honneur, et nous, dans le mépris.

11 Maintenant encore, nous avons faim, nous avons soif, nous sommes dans le dénuement, maltraités, nous n’avons pas de domicile,

12 nous travaillons péniblement de nos mains. On nous insulte, nous bénissons. On nous persécute, nous le supportons.

13 On nous calomnie, nous réconfortons. Jusqu’à présent, nous sommes pour ainsi dire l’ordure du monde, le rebut de l’humanité.

14 Je ne vous écris pas cela pour vous faire honte, mais pour vous reprendre comme mes enfants bien-aimés.

15 Car, dans le Christ, vous pourriez avoir dix mille guides, vous n’avez pas plusieurs pères : par l’annonce de l’Évangile, c’est moi qui vous ai donné la vie dans le Christ Jésus.

16 Aussi, je vous en prie : imitez-moi.

17 C’est pour cela que je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur ; il vous rappellera les voies que je trace dans le Christ Jésus, telles que je les enseigne partout dans toutes les Églises.

18 Pensant que je n’allais pas venir chez vous, quelques-uns se sont gonflés d’orgueil.

19 Or je viendrai bientôt chez vous, si le Seigneur le veut, et je prendrai connaissance, non pas de ce que disent ces gens gonflés d’orgueil, mais des actes dont ils sont capables.

20 Car le royaume de Dieu ne consiste pas dans la parole, mais dans la capacité d’agir.

21 Que préférez-vous : que je vienne chez vous muni d’un bâton, ou avec amour et en esprit de douceur ?