25 mars 2019

DISCERNEMENT VOCATIONNEL

Source : cycle Sainte Thérèse

Méditation sur la vie religieuse

Si un appel n’a pas été entendu, ou s’il a été mal compris, il y a toujours un chemin possible vers la sainteté. Le Seigneur n’abandonne jamais les siens. On ne peut donc pas dire : « J’ai été délaissé par le Seigneur parce qu’il voulait que je fasse une chose que je n’ai pas faite. Maintenant c’est trop tard. » Le Seigneur continue de se donner, même à ceux qui, à un moment donné, soit sans faute de leur part n’ont pas entendu, soit de façon coupable ont refusé tel ou tel chemin.

Source : Comment vit quelqu’un qui ne répond pas à son appel premier ?


25 novembre 2018

DEUX VOCATIONS

Posté par ucem à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


24 septembre 2018

SAINT BENOÎT-JOSEPH LABRE - SAINT PATRON DES VOCATIONS CONTRARIÉES

« Père éternel, par le Sang de Jésus Miséricorde : consolez-nous dans le besoin et les tribulations, comme Vous avez consolé Job, Anne et Tobie dans leurs afflictions ; et Vous, Marie, priez et apaisez Dieu pour nous, et obtenez-nous la grâce qu'humblement nous Vous demandons. Amen. » Source    .

***

La Prière des Trois Cœurs de Saint Benoît-Joseph Labre

« Mon Dieu, accordez-moi, pour Vous aimer, trois cœurs en un seul » :

« Mon Dieu, accordez-moi, pour Vous aimer, trois cœurs en un seul. Le premier, pour Vous, pur et ardent comme une flamme, me tenant continuellement en Votre Présence et me faisant désirer parler de Vous, agir pour Vous, et, surtout, accueillir avec patience les épreuves qu’il me sera donné de devoir surmonter au cours de ma vie. Le second, tendre et fraternel envers le prochain, me portant à étancher sa soif spirituelle en lui confiant Votre Parole, en étant Votre témoin comme en priant pour lui. Que ce cœur soit bon pour ceux qui s’éloignent de Vous, et plus particulièrement encore s’ils me rejettent ; qu’il s’élève vers Vous, vous implorant de les éclairer afin qu’ils parviennent à se libérer des filets du chasseur. Qu’il soit, enfin, plein de compassion pour celles et ceux qui ont quitté ce monde dans l’espérance de Vous voir face à face. Le troisième, de bronze, rigoureux pour moi-même, me rendant vainqueur des pièges de la chair, me gardera de tout amour-propre, me délivrera de l’entêtement, me poussera à l’abstinence et m’incitera à me défier du péché. Car je sais que plus je maîtriserai les séductions de la nature, plus grand sera le bonheur dont Vous me comblerez dans l’éternité. Amen. »

14 septembre 2018

PRIÈRE D'INTERCESSION - BIENHEUREUX MARIE-JOSEPH CASSANT

Seigneur Jésus, tu révèles ton Père aux humbles et aux petits. Par l'Esprit Saint tu as conduit le Bienheureux Marie-Joseph sur le chemin de la prière et de l'offrande, au coeur d'une communauté et avec le soutien d'un père spirituel. Mets aussi sur notre route des témoins capables de nous guider dans la réponse à ton appel et de nous soutenir jusque dans la souffrance, pour entrer dans la joie du Père avec qui tu règnes dans l'unité du Saint-Esprit pour les siècles des siècles.

Amen

Source

30 mai 2018

L'APPEL

L'appel a transformé leur vie, et celle de leur entourage. Puissant, bienveillant, irrésistible, il a grandi au fil du temps pour s´éclairer peu à peu comme une évidence, ou a quelquefois jailli comme un insondable mystère. Confrontés à un contexte historique, familial, ou plus simplement parce que leur vie les destinait à tout autre chose, certains prêtres, religieux, religieuses, ont dû quelquefois franchir des montagnes pour répondre à cet appel. D´autres fois, il y avait sans doute moins de résistance dans l´entourage, la famille, le contexte historique, mais l´engagement était tout aussi grand, puissant, infiniment profond. « Ce n´est pas de prendre le chemin de la facilité qui nous enrichit, mais bien de se donner » disait Benoît XVI. Se donner...le mot va si loin. Car derrière la grande sérénité de l´engagement, il y a ce chemin radical « tu quittes ton père, ta mère, ta famille, ton travail quelquefois, et tu reçois au centuple. C´est vrai, c´est archi vrai » me dira une petite soeur de Jésus. Mais par-delà son sourire magistral, elle me parle de son chemin pour répondre à cet appel. Un chemin, lumineux, magistral, difficile. Une route parsemée de joie intense et d´obstacles, où les autres sont impliqués, « et ce n´est pas rien » rajoute-t-elle dans une grande émotion. Ce film nous invite au coeur de l´Appel, dans ce qu´il a de plus fort, de plus puissant, de plus essentiel, de plus difficile aussi.

Posté par ucem à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 avril 2017

CONFÉRENCE SUR LA VOCATION - PÈRE NICOLAS BUTTET

Conférence réalisée lors de la journée de prière pour les vocations à Saint Maximin

"(...) quand Dieu a pris des serviteurs, ce n'était pas toujours glorieux :

Noé s'est saoulé, Abraham était trop vieux, Isaac était un rêveur et Jacob un menteur, Léa se croyait moche, Joseph était plutôt arrogant selon ses frères, Moïse bégayait, Gédéon avait peur, Samson avait les cheveux trop longs et un penchant pour Dalila, Rahab était prostituée, Jérémie et Timothée étaient jugés trop jeunes, David s'était arrangé pour faire tuer le mari de sa maîtresse, Isaïe a préché tout nu, Jonas a fui devant le bon Dieu, Job a fait faillite, Jean-Baptiste mangeait des insectes, Pierre a renié le Christ, Marthe rongeait son frein à propos de tout, Marie-Madeleine avait été possédée par le Diable, la Samaritaine avait divorcé plusieurs fois, Zachée était trop petit, Paul persécutait les chrétiens, Timothée avait un ulcère et Lazarre était mort (...).

Ce n'est pas l'éloge de la médiocrité, c'est l'éloge de la grâce de Dieu (...), la grâce qui investit un pauvre.

(...) mes limites ne sont pas un obstacle au bon Dieu, au contraire, ma misère est la matière première de la miséricorde, ma misère est la matière première de la grâce. C'est avec ça que Dieu va faire les choses, mais il faut l'offrir.

(...) la présence de Dieu, aimante et tranfigurante éclaire à la fois l'intelligence embrase le coeur et transforme les existences. Quand ces existences sont transformées par la présence aimante de Jésus, quand on fait l'expérience existentielle de la grâce de Dieu, ça devient une contagion.

Dieu pourra appeler et susciter la réponse qui viendra à la fois de l'intime de chaque personne mais aussi de la communauté fervente qui encourage :

N'aie pas peur, vas-y !"

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par ucem à 16:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,