23 juin 2020

QUAERERE DEUM - LA RÈGLE

La motivation de jeunes et de moins jeunes moines est très simple : leur objectif est de chercher Dieu, quaerere Deum. Au milieu de la confusion de ces temps où rien ne semble résister, les moines désirent la chose la plus importante : s´appliquer à trouver ce qui a de la valeur et demeure toujours, trouver la Vie elle-même. Afin de s´initier profondément à leur vocation, ils le font ensemble, et pour bien vivre leur mission : longtemps. Derrière le travail, la lectio, la prière, les obédiences, le chant, ils cherchent le définitif. Et par la Parole, ils se rendent attentifs à la réalité essentielle, à Dieu. Mais aussi - et surtout - attentifs les uns aux autres. Ainsi la parole divine travaillée dans les monastères bénédictins ne conduit pas uniquement sur la voie d'une mystique individuelle, mais elle nous introduit dans la communauté de tous ceux qui cheminent dans la foi. Après le temps et le travail, ce troisième numéro interroge les matériaux de la Règle de saint Benoît qui font sa puissance et sa pérennité, encore aujourd´hui.

UNE COPRODUCTION KTO/GRAND ANGLE PRODUCTION 2017 - Réalisé par Thibault Férié Documentaire du 09/01/2019.


22 mai 2019

ENTRE DIEU ET MOI, POURQUOI LES SAINTS ? COLLÈGE DES BERNARDINS

Les saints sont-ils un obstacle à ma relation avec Dieu ? « Nous disons bien ce vieil adage : mieux vaut s’adresser à Dieu qu’à ses saints ! »

Cette conférence veut montrer comment les saints ravivent notre vocation à la sainteté rappelée par le Concile Vatican II et leur rôle dans notre vie de foi ; comment ces maitres spirituels nous font progresser dans notre désir d’union intime avec le Seigneur, notamment à travers la prière d’oraison.

ECOUTER

25 mars 2019

DISCERNEMENT VOCATIONNEL

Source : cycle Sainte Thérèse

Méditation sur la vie religieuse

Si un appel n’a pas été entendu, ou s’il a été mal compris, il y a toujours un chemin possible vers la sainteté. Le Seigneur n’abandonne jamais les siens. On ne peut donc pas dire : « J’ai été délaissé par le Seigneur parce qu’il voulait que je fasse une chose que je n’ai pas faite. Maintenant c’est trop tard. » Le Seigneur continue de se donner, même à ceux qui, à un moment donné, soit sans faute de leur part n’ont pas entendu, soit de façon coupable ont refusé tel ou tel chemin.

Source : Comment vit quelqu’un qui ne répond pas à son appel premier ?


25 novembre 2018

DEUX VOCATIONS

Posté par ucem à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2018

SAINT BENOÎT-JOSEPH LABRE - SAINT PATRON DES VOCATIONS CONTRARIÉES

« Père éternel, par le Sang de Jésus Miséricorde : consolez-nous dans le besoin et les tribulations, comme Vous avez consolé Job, Anne et Tobie dans leurs afflictions ; et Vous, Marie, priez et apaisez Dieu pour nous, et obtenez-nous la grâce qu'humblement nous Vous demandons. Amen. » Source    .

***

La Prière des Trois Cœurs de Saint Benoît-Joseph Labre

« Mon Dieu, accordez-moi, pour Vous aimer, trois cœurs en un seul » :

« Mon Dieu, accordez-moi, pour Vous aimer, trois cœurs en un seul. Le premier, pour Vous, pur et ardent comme une flamme, me tenant continuellement en Votre Présence et me faisant désirer parler de Vous, agir pour Vous, et, surtout, accueillir avec patience les épreuves qu’il me sera donné de devoir surmonter au cours de ma vie. Le second, tendre et fraternel envers le prochain, me portant à étancher sa soif spirituelle en lui confiant Votre Parole, en étant Votre témoin comme en priant pour lui. Que ce cœur soit bon pour ceux qui s’éloignent de Vous, et plus particulièrement encore s’ils me rejettent ; qu’il s’élève vers Vous, vous implorant de les éclairer afin qu’ils parviennent à se libérer des filets du chasseur. Qu’il soit, enfin, plein de compassion pour celles et ceux qui ont quitté ce monde dans l’espérance de Vous voir face à face. Le troisième, de bronze, rigoureux pour moi-même, me rendant vainqueur des pièges de la chair, me gardera de tout amour-propre, me délivrera de l’entêtement, me poussera à l’abstinence et m’incitera à me défier du péché. Car je sais que plus je maîtriserai les séductions de la nature, plus grand sera le bonheur dont Vous me comblerez dans l’éternité. Amen. »