26 mars 2019

QUAND TU AS BESOIN DE COURAGE

Sois fort et courageux

Posté par ucem à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 février 2017

FIGURES CHRÉTIENNES ANNONÇANT LA VENUE DU CHRIST

Adam

Pour l'Avent et le temps de Noël, la Foi prise au mot propose une traversée de l'Ancien Testament à la découverte des figures dont la tradition chrétienne a considéré qu'elles annonçaient le Christ. En effet, depuis des siècles, la tradition chrétienne a lu l'Ancien Testament à la lumière du Nouveau Testament et a considéré qu'un certain nombre de personnages, de situations, de moments préparaient ou annonçaient cette venue du Messie. Ainsi parle-t-on du Christ comme le Nouveau Moïse ou parle-t-on de la venue d'un prophète comme Élie. Pour commencer cette série, La foi prise au mot s'arrête sur Adam. Qui est Adam et que représente-t-il ? Pourquoi parle-t-on du Christ comme Nouvel Adam ? Pour en parler, le Frère Philippe Lefebvre, dominicain, professeur d'Ancien Testament à l'Université de Fribourg (Suisse) et le Père Olivier Artus, professeur d'Ancien Testament à l'Institut Catholique de Paris, et membre de la Commission biblique pontificale.
La Foi prise au Mot du 01/12/2013.

Joseph

Deuxième volet de sa série d'Avent sur les personnages de la Bible qui annoncent la venue du Christ, et après avoir fait découvrir la figure d'Adam, La foi prise au mot s'arrête cette fois-ci sur Joseph, présent dans le livre de la Genèse : qui est ce personnage vendu par ses frères et quel rôle joue-t-il dans les derniers chapitres de la Bible ? Qui est ce patriarche ? Que nous apprend la Bible de lui ? Pourquoi peut-on considérer que quelque chose de lui préfigure le Christ ? Pour éclairer ce sujet, le père Philippe Lefebvre, dominicain et professeur d'Ancien Testament à l'Université de Fribourg (Suisse), présent dans chaque émission de cette série d'Avent sera accompagné par Père André Wénin, prêtre du diocèse de Namur, professeur d'Ancien Testament à l'Université catholique de Louvain.
La Foi prise au Mot du 08/12/2013

Moïse

Pour cette troisième émission de sa série d'Avent sur les personnages de la Bible qui préfigurent la venue de Jésus, La foi prise au mot s'arrête cette fois sur Moïse. Moïse est en effet le grand législateur d'Israël, celui qui a donné sa loi au peuple hébreu. Il est un des prophètes les plus éminents de l'Ancien Testament. Mais quel rôle a-t-il joué ? Pourquoi tient-il une place aussi centrale dans le judaïsme ? Pourquoi a-t-on pu le considérer comme la préfigure du Christ ? N'appelle-t-on pas parfois le Christ le Nouveau Moïse ? Alors, comment parler de celui par qui le Peuple élu a échappé à la main des Egyptiens ? Pour parler de ce si grand prophète, le père Philippe Lefebvre, o.p., professeur d'Ancien Testament à l'Université catholique de Louvain est cette fois-ci accompagné de Didier Luciani, professeur d'Ancien Testament à l'Université catholique de Louvain.
La Foi prise au Mot du 15/12/2013.

David

Après Adam, Joseph et Moïse, c'est à David que s'intéresse ce quatrième volet de la série d'Avent de La foi prise au mot sur les personnages de la Bible qui préfigurent le Christ. David, dernier fils de Jessé, est reconnu et oint par le prophète Samuel. Plus tard, c'est lui qui se propose de combattre le géant philistin Goliath et en vient à bout avec pour seule arme sa fronde. Mais que sait-on de plus sur ce roi d'Israël que le Seigneur a mis à la tête de son peuple ? Pourquoi fait-il partie de ces personnages qui préfigurent le Christ ? Pourquoi la tradition reconnaît-elle en lui une préfigure et non en Saül, son prédécesseur, ou en Salomon, son sage successeur ? Pour répondre à ces questions, le père Philippe Lefebvre (o.p.), professeur d'Ancien Testament à l'Université de Fribourg, en Suisse, continue d'apporter son éclairage comme il le fait depuis le début de cette série. Il est cette fois-ci accompagné d'Éléna Di Pede, professeur d'Ancien Testament à l'Université de Lorraine.
La Foi prise au Mot du 22/12/2013.

Elie

Pour clore cette série d'Avent sur les personnages de la Bible qui préfigurent la venue du Christ, La foi prise au mot s'arrête sur la figure d'Elie. Celui-ci n'est-il pas en effet considéré comme l'un des plus grands prophètes du judaïsme ? D'ailleurs, les contemporains de Jésus n'attendaient-ils pas un prophète comme lui ? " Es-tu Élie ? ", demande-t-on régulièrement à Jésus. Qui est donc ce personnage et pourquoi son retour est-il aussi important pour le judaïsme ? Prophète d'Israël au IXe siècle avant J.-C., il réalise de nombreux prodiges avant de s'envoler aux cieux dans un tourbillon. Pour expliquer les raisons qui font de lui l'annonciateur du Messie, le Père Philippe Lefebvre, dominicain et bibliste, revient sur ce thème en compagnie de Marie-Noëlle Thabut, elle aussi bibliste.
La Foi prise au Mot du 29/12/2013.

09 mars 2015

RETRAITE SUR LE CANTIQUE DES CANTIQUES

http://www.librairie-emmanuel.fr/I-Grande-150316-retraite-sur-le-cantique-des-cantiques.net.jpg

 

Ce texte dense et magnifique de Christian de Chergé est celui d'une retraite prêchée en 1990 à des Petites soeurs de Jésus, à Mohammedia au Maroc. Il se présente comme un commentaire des sept cris soit de la Bien-aimée soit du Bien-aimé, dans le Cantique des cantiques, qu'accompagne la méditation des lettres aux « sept Églises » d'Asie dans l'Apocalypse aux chapitres 2 et 3. Ce texte a la forme de sept entretiens, à partir des sept « cris » : Qu'il me baise d'un baiser de sa bouche ; Attire-moi ! ; Lève-toi.. Viens-t'en ! ; Reviens ! ; Ouvre-moi ! ; Reviens, reviens ! ; Pose-moi comme un sceau sur ton coeur. Afin qu'à l'instar des Petites soeurs de Jésus qui ont suivi cette retraite le lecteur puisse entendre pour lui-même ces « cris » et les laisser résonner dans sa propre vie, Christian Salenson propose un accompagnement par des commentaires éclairants et des propositions de méditation

Source

25 octobre 2014

PRÉPARATION À LA CONFIRMATION - RDV AVEC MON ACCOMPAGNATRICE #2

L'ESRIT SAINT

Prière

Viens, Esprit créateur

Esprit-Saint, comment Te nommer,
Toi qui n'as pas de visage,
Toi qui n'es ni le Père ni le Fils
mais leur amour.
Les mots dont on Te désigne
sont ceux qui m'ont toujours séduit :
Esprit de vérité, Esprit d'amour.
Toi qui les unis en Toi,
donne-moi de chercher à les unir en moi.

Esprit-Saint, Toi qui es
l'inspirateur de tout ce qui commence,
Toi qui donnes la patience
dans les délais et les retards,
Toi qui nous aides à recommencer sans cesse,
Toi qui nous permets de finir,
sois l'hôte invisible,
l'hôte inconnu de toute l'histoire humaine.

Toi qui es la douceur de ce qui est fort
et la force de ce qui est doux,
Toi qui agis dans le secret des profondeurs,
Toi qui sais ce qu'est dans nos coeurs
un espoir déçu, un amour trahi,
une séparation entre ceux qui se sont aimés,
Toi qui as si bien fait ce qui fut fait,
refais ce qui a été défait.

Toi qui es la voix de nos silences,
le gémissement de nos prières,

viens, Esprit Créateur, re-créateur.

Jean Guitton

source

L'esprit Saint dans l'Ancien Testament

Genèse 1, 1-2

01 AU COMMENCEMENT, Dieu créa le ciel et la terre.
02 La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l’abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.

Ezekiel 7, 1-10

01 La main du Seigneur se posa sur moi, par son esprit il m’emporta et me déposa au milieu d’une vallée ; elle était pleine d’ossements.
02 Il me fit circuler parmi eux ; le sol de la vallée en était couvert, et ils étaient tout à fait desséchés.
03 Alors le Seigneur me dit : « Fils d’homme, ces ossements peuvent-ils revivre ? » Je lui répondis : « Seigneur Dieu, c’est toi qui le sais ! »
04 Il me dit alors : « Prophétise sur ces ossements. Tu leur diras : Ossements desséchés, écoutez la parole du Seigneur :
05 Ainsi parle le Seigneur Dieu à ces ossements : Je vais faire entrer en vous l’esprit, et vous vivrez.
06 Je vais mettre sur vous des nerfs, vous couvrir de chair, et vous revêtir de peau ; je vous donnerai l’esprit, et vous vivrez. Alors vous saurez que Je suis le Seigneur. »
07 Je prophétisai, comme j’en avais reçu l’ordre. Pendant que je prophétisais, il y eut un bruit, puis une violente secousse, et les ossements se rapprochèrent les uns des autres.
08 Je vis qu’ils se couvraient de nerfs, la chair repoussait, la peau les recouvrait, mais il n’y avait pas d’esprit en eux.
09 Le Seigneur me dit alors : « Adresse une prophétie à l’esprit, prophétise, fils d’homme. Dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur Dieu : Viens des quatre vents, esprit ! Souffle sur ces morts, et qu’ils vivent ! »
10 Je prophétisai, comme il m’en avait donné l’ordre, et l’esprit entra en eux ; ils revinrent à la vie, et ils se dressèrent sur leurs pieds : c’était une armée immense !

L'esprit Saint dans le Nouveau Testament

Evangile selon Saint Luc, 1, 28-45

28 L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. »
29 À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
30 L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31 Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
32 Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
33 il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. »
34 Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? »
35 L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu.
36 Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile.
37 Car rien n’est impossible à Dieu. »
38 Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
39 En ces jours-là, Marie se mit en route et se rendit avec empressement vers la région montagneuse, dans une ville de Judée.
40 Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth.
41 Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle. Alors, Élisabeth fut remplie d’Esprit Saint,
42 et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni.
43 D’où m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ?
44 Car, lorsque tes paroles de salutation sont parvenues à mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en moi.
45 Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

26 mars 2014

LE CANTIQUE DES CANTIQUES - DIVO BARSOTTI

Ce matin, je me suis procuré ce livre : http://pmcdn.priceminister.com/photo/973279761.jpg
Depuis que j''ai lu Le Cantique des Cantiques, depuis que je l'ai écouté, je ne cesse d'y penser. Je pense à notre mariage à venir, je pense au Christ, à son épouse l'Eglise, je pense au souffle coupé par la beauté, à la stupeur que je ressens sans la comprendre. C'est un peu comme si, par ses mots, ses images, ses sons, j'accédais... je ne sais pas très bien à qui, à quoi. J'y pense sans cesse comme à une porte qui viendrait de s'ouvrir, une porte que je ne soupçonnais pas.