24 septembre 2014

CATÉCHUMÉNAT - 2e ANNÉE

Reprise des rendez-vous mensuels avec le groupe de catéchuménat.
Je poursuis mon parcours avec ceux qui se préparent à recevoir le baptême tout en rejoignant ceux qui se préparent à la Confirmation.
Prise de contact avec mon accompagnatrice qui me propose un rendez-vous mensuel. 
Entretien avec le prêtre qui me suit pour discuter de ce qui s'est produit lors de ma retraite chez les moines cisterciens.
Beaucoup de choses sont en train de prendre forme.
Je ne suis pas surprise de tout ce qui survient mais stupéfaite d'en avoir la confirmation. Ce vers quoi je m'achemine vient de très loin, de l'enfance, je crois.
Tout était là, sous mes yeux et je voyais rien.
J'avais mis cet aspect de ma vie de côté, faute de n'avoir pu en parler à quelqu'un, de n'avoir pas baigné dans un milieu sensibilisé à ce qui me travaillait.
Il aura fallu des décennies, beaucoup d'errance, de malentendus, de larmes et de souffrance pour comprendre un tout petit peu le pourquoi et le comment des choses.
Dans une existence, tout a un sens mais on peut se fourvoyer quand on avance sans personne pour nous guider.
Qu'importe, même ces années qui semblent gâchées prennent toute leur importance.
Sans doute fallait-il en passer par là et je ne regrette rien non seulement parce que je ne peux pas refaire le chemin à l'envers mais aussi parce qu'il a sa raison d'être.
Aujourd'hui, je découvre le secret du roi.
J'accepte de vivre des choses que je ne pourrai partager avec quiconque parce que ça n'appartient qu'à celui qui m'a créée.
Je lui rends grâce pour ses merveilles
C'est dans cet espace indiscible que je commence à comprendre à quel point Il aime chacun de nous d'une manière unique.


28 juin 2014

PÉNITENCE

Sacrement de réconciliation ce jour....
Je ne peux plus communier jusqu'à ce que je soie mariée devant le Seigneur.
Pénitence à considérer comme un jeûne.
Je l'avais devancée.
Quand le prêtre me l'a demandé, je l'ai pris avec le sourire.
La douleur est venue plus tard.
Vous, qui passez par là, priez pour moi s'il vous plaît.
J'appréhendais ce moment mais maitenant que c'est fait, je suis heureuse..
Nous avons eu un long entretien.
A présent, je comprends pourquoi on dit que le sacrement de réconciliation est un moment de joie.
Comment ne pas se réjouir de présenter au Christ tout ce qui est blessé en nous afin que nous soyons guéris, et que nous soyons à nouveau accueillis dans son amitié ?
Je faisais partie de ceux qui reculent devant cette nécessité et cette chance qui nous est offerte, qui trouvent toutes sortes de faux arguments pour y échapper.
Ne pas profiter du sacrement de réconciliation, c'est se priver d'une grâce du Seigneur et c'est l'offenser, Lui, qui est pur amour et pure miséricorde.
On a le coeur léger quand on est pardonné par un être cher qu'on a blessé alors, on est dans un état encore plus beau quand on est pardonné par le Jésus-Christ !.

04 juin 2014

BONNE SURPRISE

Quelle belle journée !
J'ai profité de l'air encore frais pour effectuer tout ce que j'avais à faire.
C'était déjà une bonne chose de ne pas crever de chaleur dans les transports alors que nous sommes au mois de Juin.
En rentrant, deuxième bonne surprise de la journée : coup de fil de mon meilleur ami qui trouve du temps pour qu'on se voit alors que c'était annulé et qu'il aurait fallu attendre fin Juillet pour avoir la joie de le revoir.
Troisième bonne surprise : il m'a offert ce livre dont la lecture lui a été suggérée par un moine de l'Abbaye où il a séjourné le mois dernier.
Deo gratias !

http://www.seuil.com/images/couv/b/9782020372435.jpg

Auteur anonyme du XVe siècle

Posté par ucem à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

29 mai 2014

NON À L'INQUIÉTUDE

Ne vous inquiétez de rien ; mais, en toutes choses, par la prière et la supplication, avec des actons de grâces, faites connaître à Dieu vos demandes. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.

Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées ; ce que vous avez appris, reçu et entendu, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le.

Et le Dieu de paix sera avec vous.

Philippiens 4, 6-9

Réagir face à nos problèmes par la prière de reconnaissance page 32

***

Je cherchais un texte qui pourrait aider une maman chez qui on suspecte une maladie grave et qui s'inquiète du résultat des examens. Ce faisant, je trouve quelque chose d'utilie pour moi aussi, surtout dans cette période déstabilisante quoi que joyeuse.


18 mai 2014

MESSE DU DIMANCHE

L'un des prêtres de notre paroisse nous quittera bientôt pour une nouvelle mission après cinq ans de présence parmi nous. Pas facile ces départs.. Toujours mettre Dieu au centre et ne rien lui préférer, ni personne.

Posté par ucem à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mars 2014

RENTRÉE DE LA CATÉCHÈSE

La plupart des catéchumènes sont en retraite à Lisieux. Nous étions donc en petit comité. Les échanges ont été passionnants et touchants. 
Quelque chose bouge en moi. 
Non seulement je me détends mais je ressens beaucoup de joie à retrouver le groupe, notre curé, la Parole, les chants et prières à la Chapelle. Je souhaite à tout le monde d'être touché par le Christ, d'entrer dans une église et d'y vivre le partage, d'y (re)trouver la Joie. La Joie de vivre, d'aimer, d'être aimé à un point inimaginable, de goûter à la Paix, à la Liberté., à l'Espérance.

Posté par ucem à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 janvier 2014

MESSE DE SEMAINE

L’Eucharistie est l’accomplissement de la promesse d’un Coeur Nouveau:

« Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j’ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. » Ez 36, 26-27)

***

Jamais je n'aurais imaginé être aussi bouleversée par l'eucharistie.Jamais je n'aurais pu l'imaginer même dans mes rêves les plus fous, même dans mes prières les plus ardentes.
Javais beau désirer Dieu, je considérais, à tort, qu'il était réservé aux autres.
Il en aura fallu du temps. Pourquoi suis-je restée éloignée si longtemps ?
Frappez, demandez, priez, frappez, murmurez, hurlez, revenez encore et encore, patientez, persistez, un jour ou l'autre, la porte s'ouvrira. J'écris ces quelques mots en guise de témoignage pour ceux qui, comme moi jusqu'à récemment, restent à la porte sans oser entrer, pour ceux qui ont grandi dans l'idée qu'il faut s'en sortir tout seul, pour ceux qui ont été élevés dans l'idée qu'il ne faut compter que sur soi-même. C'est peine perdue, c'est impossible. vous vous viderez de votre joie, de votre ardeur, de votre plus bel enthousiasme. Votre volonté seule ne suffira pas et vous goûterez la colère, le chagrin insondable, la révolte, le découragement profond, la rancoeur, l'amertume. Aux heures sombres, le Christ veille sur vous, il attend que vous lui accordiez un peu de place dans votre coeur. Je comprends qu'on se raidisse en entendant prononcer le mot Dieu;
Comment, moi qui ai supplié qu'on m'aide, qui ai supplié qu'on m'aime, vous me parlez d'un Dieu que je ne vois ni n'entends ?
C'est comme ça que je réagissais. Je voulais qu'on m'aime, qu'un être de chair, même souffrant,, m'aime d'un amour parfait et je ne comprenais pas pourquoi j'étais toujours déçue, pourquoi j'étais assoiffée d'amour.
Il aura fallu toutes ces années pour me laisser faire par ce Dieu si aimant.
Me laisser aimer d'abord, baisser ma garde, ouvrir mon coeur, déposer les armes et surtout, déposer mes souffrances, ne plus jouer les fiers à bras.
Seigneur, vois dans quelle détresse je suis. Je ne peux plus rien. Je n'ai plus la force de continuer.Bas les masques, Seigneur, je suis à terre et personne d'autre que toi ne peut me relever.
J'ai infiniment honte mais tant pis, tu me connais mieux que moi-même, je te fais confiance. Je suis en bout de course. J'ai épuisé mon champ de possibles.
J'ai pris des chemins d'orgueil.
Je suis au paroxysme de la déception, du dégoût, de la peur. Me voici. Par toi, tout est possible. Une petite part de moi le sait et c'est cette part là que je t'offre. Je reçois l'eucharistie avec un coeur qui bat la chamade, avec stupeur.
Regarde, ce que tu cherchais partout était là.
L'amour et la paix sont là depuis toujours et toi, tu t'entêtais à regarder ailleurs, à fermer tes yeux, tes oreilles et ton coeur.
Je regarde les gens que je croise dans la rue en me demandant combien sont dans la peine, combien cherchent, combien errent.
Dieu ne s'impose pas à nous alors je suis heureuse de pouvoir témoigner par le biais de ce blog. parce que, si vous me lisez, si vous revenez, c'est que vous le voulez bien.
Je ne supportais pas qu'on me dise quoi que ce soit à propos de Dieu.
Il fallait que je fasse la route vers lui et pas qu'on la fasse à ma place.
J'écris un peu pour moi, un peu pour vous, beaucoup pour remercier Dieu même si c'est très maladroit.

Une pensée pour ceux qui pleurent, pour ceux qui souffrent.

***

L'eucharistie guérit

***

Edit du 29 mai

En fait, je n'ai pas fait la route vers Dieu.
C'est Dieu qui prend l'initiative, c'est Lui qui nous aime en premier.
Tout ce que nous avons à faire c'est de lui dire oui.
Qui peut dire non à l'Amour à part ceux qui comme moi, se sont taillé une cuirasse d'orgueil et doutent que l'Amour vienne à bout de tout ce qui nous enferme, nous étouffe et nous tue aussi lentement que sûrement ?

Il a dit :

Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira.
8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
9 Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain?
10 Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent?
11 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent.

Matthieu 7., 7-11

Posté par ucem à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

30 novembre 2013

MESSE DU SAMEDI

Les semaines passent.
La date de la troisième séance de Catéchuménat approche.


Je suis retournée à la messe aujourd'hui plutôt que de risquer de ne pas y aller demain. Il me semble que peu à peu, elle entre dans ma vie. Je me rappelle qu'il n'y a pas si longtemps,, j'avais presque peur d'y aller et j'avais tout le temps envie de pleurer un peu comme quand on confie de gros chagrins, lourds, étouffants et qu'on pleure tour à tour de chagrin, de gratitude, de soulagement, de stupeur d'avoir trouvé une oreillle attentive, un coeur accueillant, une consolation qu'on pensait ne jamais trouver.. C'est très étonnant cette messe qui semble changer sous mes yeux.
Elle change mais je crois surtout qu'elle me change et me donne à voir des choses qui m'échappaient et me cache sans doute celles pour lesquelles je ne suis pas encore prête.Aujourd'hui par exemple, deux prêtres et un homme donnaient la communion. 
Je n'y prends pas part parce que je ne me suis jamais confessée ou alors, c'était il y a si longtemps que je n'en ai pas le moindre souvenir.
En attendant de franchir le pas, je regarde tout ça, de ma place et pour la première fois, ça m'a fortement émue. 
Je voyais ces hommes donner le corps du Christ à d'autres.
Ca les rendaient tout à fait humbles, aimants et accueillants. En fait, je ne trouve pas les mots qui conviennent. 
Je voyais simplement la douceur là où je ne l'avais encore jamais vue. 

***

Pendant l'homélie, le prêtre nous a suggéré de nous engager à lire un live biblique pendant l'Avent.
Il a proposé de lire Isaïe, ou Daniel, ou l'épître aux Romains ou le plus court des livres pourvu qu'on en lise un en totalité.
Presque chaque jour, je lis le Nouveau Testament à haute voix à l'un de mes enfants (avec son accord).
Devinez où nous en sommes dans notre lecture (commencée au printemps dernier) ?
Epître aux Romains.
Curieuse coïncidence qui attire mon attention sur quelque chose dont j'ignoe tout pour le moment.

Posté par ucem à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 novembre 2013

JE VOUS AI CHOISI

Posté par ucem à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,